Enquête : le système Galileo plébiscité par les Européens

Le par  |  0 commentaire(s)
Galileo

Malgré les difficultés de gestion et le recours vraisemblable à des fonds publics, le système de navigation par satellites Galileo doit être mené à son terme, selon un sondage réalisé auprès de 26000 Européens.

GalileoL'enquête téléphonique Gallup réalisée auprès de 26000 Européens des 27 Etats Membres révèle que ces derniers encouragent la la création d'un système de navigation par satellites indépendant pour l'Europe, même si un grand nombre des personnes interrogées n'utilisent pas un tel système et n'envisagent pas de s'en servir prochainement.

En effet, si 68% des sondés indiquent avoir connaissance des usages de la navigation par satellite, 60% n'ont pas entendu parler du projet Galileo européen et seuls 20% déclarent utiliser des applications de navigation pendant leurs déplacements.

Mais le public interrogé y est favorable car il y voit des applications pratiques (aide pour les personnes malvoyantes, soutien pour les opérations de secours) plutôt de des activités de divertissement, comme trouver un hôtel ou un restaurant.


En faveur d'un système indépendant
Malgré le faible niveau d'utilisation déclaré, les sondés se sont largement prononcés en faveur d'un système de navigation européen indépendant (80%) tout en sachant que le projet va nécessiter 2.4 milliards d'euros pour être finalisé. 63% d'entre eux sont favorables à l'utilisation de fonds publics, particulièrement du côté des nouveaux Etats Membres.

Toutefois, à la question de savoir si l'abandon de Galileo risque de ternir l'image de l'Union Européenne, 44% estiment que cela pose en effet un problème tandis que 41% pensent le contraire. Cette question n'est donc pas tranchée.

Pour Jacques Barrot, vice-président de la Commission Européenne, " les Européens reconnaissent que Galileo pourrait avoir un impact significatif sur leur vie  dans les années à venir et attendent un plus gros effort au niveau européen pour développer cette technologie. "

Les ministres européens des Transports doivent discuter de l'avenir du projet Galileo à l'occasion d'une réunion ce 7 juin 2007.
Complément d'information
  • Uber : une enquête pour corruption lancée aux USA
    Les scandales s'enchainent au sein d'Uber, la plateforme de VTC la plus populaire au monde. Après les affaires de harcèlement sexuel, c'est une enquête pour corruption qui vient d'être lancée.
  • Facebook : la FTC enquête sur le rachat d'Instagram
    L'enquête tombe mal puisqu'elle pourrait retarder l'entrée en Bourse de Facebook. Mais la FTC (Commission fédérale du commerce) veut s'assurer d'un détail dans la transaction en cours entre le réseau social et Instagram.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]