Enquête nationale : le vrai bilan du prélèvement à la source

Le par GlobeNewswire  |  0 commentaire(s)

9 mois après le basculement vers le nouveau système, que pensent les Français de ce changement majeur ? TacoTax, le coach en ligne pour les impôts, a réalisé une enquête auprès de 1 050 des 300 000 contribuables inscrits sur sa plateforme ...

9 mois après le basculement vers le nouveau système, que pensent les Français de ce changement majeur ?

TacoTax, le coach en ligne pour les impôts, a réalisé une enquête auprès de 1 050 des 300 000 contribuables inscrits sur sa plateforme afin de rassembler leurs avis sur le passage au prélèvement à la source.

Bouleversement majeur pour les finances des Français, le prélèvement à la source a suscité inquiétudes, fantasmes et interrogations avant sa mise en place. Repoussé d’un an après l’élection d’Emmanuel Macron, le passage au nouveau système s’est-il fait sans accrocs pour les Français ? A-t-il modifié leur rapport à l’impôt ? Enquête.

Une réforme souhaitée et un basculement qui s’est globalement bien passé...

Avec une note moyenne de 7.7 sur 10, le passage au prélèvement à la source s’est bien passé pour la plupart des Français. Le délai d’un an supplémentaire accordé à l’administration pour préparer la mise en place de la réforme a sans doute permis de réduire les erreurs liées à une réforme de cette ampleur. Parmi nos répondants, ils sont ainsi 44% à attribuer la note maximale de 10 sur 10 à ce changement.

“Notre enquête démontre que le passage au prélèvement à la source a déjoué certains pronostics les plus sombres : complexité, impact sur le pouvoir d’achat… mais a également généré quelques difficultés pour une partie des contribuables. Nous avons pu analyser en détails l’opinion des Français sur ces sujets, en segmentant nos analyses à la fois par tranches d’âges et par montant d’impôt sur le revenu payé.” Aldric Emié, cofondateur de tacotax.fr

Afficher l’infographie en grand

… mais un pourcentage d’erreurs important qui fait baisser le taux de satisfaction général

Commençons par le sujet qui fâche : les erreurs rencontrées. Sur notre échantillon de 1 050 contribuables, 14% ont rencontré des erreurs lors du passage au prélèvement à la source. Sans surprise, l’écrasante majorité des problèmes rencontrés (61%) était liée au taux de prélèvement à la source. Dans une moindre mesure l’avis d’imposition et la déclaration de revenus représentaient chacun 11% des erreurs.

Ce taux d’erreurs a tiré vers le bas le score général de la réforme. En effet, les contribuables ayant rencontré des erreurs donnent la note globale très faible de 2.7 sur 10 au passage au nouveau système, quand ceux qui n’ont rencontré aucun problème lui donnent, eux, la note excellente de 8.5 sur 10. Des raisons de se réjouir pour l’administration fiscale donc car les erreurs liées au basculement ne seront plus qu’un mauvais souvenir en 2020.

Le pouvoir d’achat, moins impacté que prévu ?

L’autre grande inquiétude du passage au prélèvement à la source était l’impact sur le pouvoir d’achat... et le risque de faire ainsi baisser la consommation des ménages. Surprise donc : à la question “avec le prélèvement à la source, avez-vous l’impression que votre pouvoir d’achat a baissé ?”, plus de 60% des répondants répondent “Non”.

Néanmoins la différence de perception est importante entre les foyers modestes et ceux plus aisés. En effet les foyers payant moins de 2 500€ d’impôts et ceux payant entre 2 500 et 5 000€ d’impôts répondent respectivement à 40% et à 41% “Oui” à cette question. Ils ne sont plus que 35% à répondre par l’affirmative parmi les foyers payant 5 000€ d’impôts ou plus.

Un nouveau système plébiscité par les contribuables

Le système du prélèvement à la source présente un avantage clé pour l’administration fiscale : celui de réduire à zéro ou presque le taux de non paiement de l’impôt sur le revenu. La facilité du système semble également être appréciée côté contribuables car ils sont plus de deux tiers (67%) à préférer le nouveau système à l’ancien.

Les avis sont particulièrement favorables parmi les 18-29 ans (75%) et les 30-49 ans (72%). Au-dessus de 50 ans, ce score baisse : 67% pour les 50-64 ans et 66% pour les 65 ans et plus.
En plus de la facilité inhérente au nouveau système, les contribuables plébiscitent particulièrement la synchronisation entre le moment où on perçoit ses revenus et celui où on paie ses impôts. Ainsi, ils sont 78% à voir dans la fin du décalage d’un an un “plus”.

Une analyse basée sur un échantillon de 1 055 contribuables

Inscrits sur la plateforme Tacotax, les 1 055 contribuables ayant répondu à l’enquête présentent les caractéristiques suivantes :

8% ont entre 18 et 29 ans, 23% entre 30 et 49 ans, 34% entre 50 et 64 ans et 35% ont 65 ans et plus

50% paient moins de 1 000€ d’impôts par an, 20% entre 1 000€ et 2 500€, 16% entre 2 500€ et 5 000€ et 14% plus de 5 000€

Aucun redressement statistique n’a été réalisé.

Sources
Enquête réalisée auprès de 1 050 contribuables inscrits sur la plateforme tacotax.fr. Etude réalisée par email et via un formulaire en ligne entre le 10 et le 16 septembre 2019.
Adresse du site : https://www.tacotax.fr

Source(s) : TacoTax

Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme