L'ESA croit en l'hibernation pour les voyages spatiaux longue durée

Le par  |  5 commentaire(s)
Biostase

L'Agence Spatiale Européenne (ESA) a récemment publié partagé sa vision d'un système de mise en hibernation des astronautes dans le but d'organiser des voyages de très longue durée dans l'espace.

Dans un article publié sur le site Phys.org, l'ESA détaille comment il serait possible d'envoyer des hommes et des femmes dans l'espace sur de très longues durées en faisant appel à une technique de mise en hibernation.

Hibernation ESA 1

L'idée de la mise en hibernation est largement mise en oeuvre dans les films et livres de science-fiction. Son intérêt principal est de limiter l'attente des passagers et d'éviter ainsi le développement de certains phénomènes comme le mal de l'espace lié à la dépression ou des formes de dérives mentales.

Si les essais de science-fiction vont jusqu'à imaginer une mise en pause complète du vieillissement des organismes, l'ESA est bien plus terre à terre et évoque simplement le placement dans une sorte de veille de la conscience.

Hibernation ESA 2

L'ESA évoque ainsi un système permettant d'abriter 6 humains pour un voyage de 5 ans correspondant à un aller-retour pour Mars. L'idée serait de modifier l'architecture du vaisseau, sa logistique, sa consommation énergétique, sa protection contre les radiations pour organiser une mise en hibernation optimale tout en réfléchissant aux cas d'urgence et à l'impact psychologique du processus sur les astronautes.

La mise en hibernation serait réalisée par l'administration d'un médicament. L'équipage devra suivre un régime préalable visant le stockage de graisses, puis la température des capsules ainsi que la lumière seront réduites pour favoriser l'endormissement.

Selon l'ESA, il faudrait 21 jours de récupération pour sortir définitivement de la phase de torpeur. L'idée serait d'arriver à restreindre l'activité métabolique des astronautes de 75%, sans toutefois entrainer de perte musculaire ou osseuse afin que la mission puisse s'accomplir dans de bonnes conditions.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2084784
C'est un des seuls moyens pour envoyer des humains loin dans l'espace, ou on oublie l'humain pour le remplacer par des robots avec une IA perfectionnée qui aurait pas besoin d'être "télécommander" par l'homme... La plus réaliste et moins dangereuse des solutions !
Le #2084795
"un voyage de 5 ans correspondant à un aller-retour pour Mars. "

J'ai pas les mêmes chiffres pour le trajet Terre Mars. je suis plus sur 180 jours!
Le #2084796
MickHammer a écrit :

"un voyage de 5 ans correspondant à un aller-retour pour Mars. "

J'ai pas les mêmes chiffres pour le trajet Terre Mars. je suis plus sur 180 jours!


Cela dépends de beaucoup facteurs, la je pense qu'ils veulent partir sur le maximum d'économie d'énergie, pas forcément dans la fenêtre de lancement idéal... Mais même comme cela cela me paraît beaucoup aussi... Peut-être une mauvaise traduction.
Le #2084800
MickHammer a écrit :

"un voyage de 5 ans correspondant à un aller-retour pour Mars. "

J'ai pas les mêmes chiffres pour le trajet Terre Mars. je suis plus sur 180 jours!


Oui, ça dépend s'ils prennent en compte les positions de la Terre et de Mars.
Si les 2 sont proches (du même côté du Soleil), ça va mais sinon...
Le #2084941
21 jours pour retrouver un état normal, ça me parait énorme...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme