Produits high-tech plus abordables : le revers de la médaille

Le par  |  8 commentaire(s) Source : JDG
Logo sélection Hardware

Les produits high-tech sont de plus en plus accessibles. Mais la baisse des prix a son revers moins glorieux.

La baisse des prix dans le secteur high-tech permet de rendre les produits plus accessibles, mais elle a également son côté moins glorieux. Pour prendre une pleine mesure de la chose, on peut observer l’évolution de la production de déchets électroniques en Asie.

Wiko Lenny 3

Smartphone Android 5 pouces

97,9€ sur Amazon* * Prix initial : 97,9€.

D’après un récent rapport, la production de déchets électroniques a en effet explosé entre 2010 et 2015. Elle apparaît ainsi en hausse de 13,2 % au Japon, de 19,4 % à Hong-Kong, de 26,7 % à Taïwan, de 28,8 % en Corée du Sud ou de 39,7 % en Malaisie. Mais on a encore bien pire lorsque l’on regarde le trio de tête, avec + 70 % au Cambodge, + 90,9 % au Vietnam et + 107 % en Chine. Oui, le volume a carrément doublé en Chine, où l’on parlait de 6,7 millions de tonnes de déchets. Pour expliquer de tels chiffres, il a bien évidemment le niveau de vie qui augmente et qui permet d'acquérir plus de choses, mais aussi et surtout les produits eux-mêmes, rendus rapidement obsolètes par les fabricants pour inciter au renouvellement et non économiquement réparables dès que l’on se dirige vers les produits les moins onéreux (coût de réparation peu intéressant par rapport au prix du neuf). Dans le cas d’un smartphone dont l’écran tactile est explosé, par exemple, le sort de l’appareil est généralement vite vu.

Mais le plus grave dans tout ça, c'est le devenir de ces déchets, entassés dans des décharges à côté desquelles les individus les plus pauvres vivent, simplement brûlés et très souvent traités par des personnes peu protégées. La nature comme les êtres humains en prennent donc pour leur grade. 

Déchets électroniques 2015 Déchets électroniques par habitant

L'évolution entre 2010 et 2015 ; et la production par personne (cliquer pour agrandir)

On parle de l'Asie ici, du fait des chiffres assez alarmants, mais l'Europe est loin d'être exemplaire, malgré les efforts pour faire évoluer les choses, avec 15,6 kilos de déchets électroniques par an et par tête. Autant dire qu'il y a encore du boulot en matière de consommation responsable et de recyclage.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1945351
Article très intéressant, merci.
En plus des déchets on peut noter que comme il y a un renouvellement très rapide plus personne n'optimise rien et si on veut de la fluidité avec les nouvelles applis il faut changer de matos
Anonyme
Le #1945353
Owi quel scoop, j'ai appris beaucoup de choses !!

C'est vrai que par exemple je savais pas que quand on les jetais les smartphones se retrouvaient à la poubelle.

Sans parler de la grammaire 2017: "le plus grave dans tout ça, _ce sont_ le devenir"
Le #1945390
Perso je ne contribue pas à l'augmentation des déchets ...

Mon smartphone est un vieux Samsung galaxy S4 et il sera changé lorsqu'il sera mort.

Idem pour les ordinateurs portable et quasi pour mon PC fixe (je l'ai changé quasiment ou mon ancien commençait à deconner).
Le #1945395
Perso, j'ai gardé toutes mes configs... (17)

Le recyclage des produits High-tech est ultra-couteux en Europe (en raison des infrastructures à mettre en place et de la gestion des produits toxiques). C'est pour ça qu'on confie ça aux africains...

C'est d'ailleurs un pseudo-recyclage puisque seuls le cuivre et l'alu sont récupérés... Le reste est carbonisé et pourrit lentement en s'infiltrant dans les sols...
Le #1945439
@lebonga

Le véritable problèmes, c'est ce petit européen qui achète ses joujoux jetables sans se poser les bonnes questions. Qui a fabriqué ? Dans quelles conditions ? Comment sera recycler l'appareil ? Etc.

Entre le désastre écologique et humain en Asie côté fabrication, et l'autre désastre écologique et humain côté recyclage en Afrique, qui donc est l'esclavagiste qui entretient le système ?
Le #1945462
Hansi >>> carrément d'ac' !!!

Mais le consommateur européen n'est que marginalement au courant de ces faits ; qui lui sont présentés via des pseudo-reportage sur 2 pauv'assoc' montée par un ou 2 retraités pour recycler le matos...

Scully avait raison...
Le #1945489
bugmenot a écrit :

Owi quel scoop, j'ai appris beaucoup de choses !!

C'est vrai que par exemple je savais pas que quand on les jetais les smartphones se retrouvaient à la poubelle.

Sans parler de la grammaire 2017: "le plus grave dans tout ça, _ce sont_ le devenir"


Je pense qu'ils parlaient surtout des déchets liés à la construction, il y en a obligatoirement, et plus c'est fabriqué, plus il y a de déchet.

Anonyme
Le #1945663
C'est là que l'obsolescence programmée joue bien son rôle
Oh punaise !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]