Exposition précoce des enfants aux écrans : le Sénat adopte la proposition de loi

Le par  |  8 commentaire(s)
enfant-ecran

Bientôt un message d'avertissement sur les dangers d'une surexposition aux écrans pour les moins de trois ans ? Le Sénat vote oui, mais le gouvernement est davantage enclin à attendre les résultats d'études scientifiques.

Hier, le Sénat a largement adopté une proposition de loi (portée par la sénatrice centriste Catherine Morin-Desailly) ayant pour objectif de lutter contre l'exposition précoce des enfants aux écrans.

Selon les auteurs du texte, " les enfants sont exposés de plus en plus tôt et de plus en plus longtemps aux écrans en raison du cumul télévision et outils numériques mobiles ", ils considèrent en particulier qu'une telle surexposition est " néfaste pour les enfants de moins de trois ans car elle peut nuire gravement à leur développement. "

Le texte prévoit ainsi un message avertissant des dangers des écrans pour le développement psychomoteur des enfants de moins de trois ans. Un tel message serait affiché sur les " unités de conditionnement des outils et jeux numériques comportant un écran. " Autrement dit, sur les emballages.

À la manière des messages publicitaires sur par exemple les boissons sucrées, un message à caractère sanitaire accompagnerait toute publicité - indépendamment du support - pour des téléviseurs, ordinateurs, smartphones, tablettes et jeux numériques.

Par ailleurs, des campagnes de sensibilisation sur l'utilisation des écrans seraient mises en place en lien avec le Conseil supérieur de l'audiovisuel. Tout en reconnaissant une source de questionnement légitime, le gouvernement s'est toutefois montré réticent à la proposition de loi qui va être débattue en première lecture à l'Assemblée nationale.

Pour Christelle Dubos, secrétaire d'État auprès de la ministre des solidarités et de la santé, " les données manquent quant à l'ampleur de l'exposition des enfants de moins de trois ans aux écrans et surtout quant aux effets d'une surexposition des très jeunes enfants aux écrans. "

" Les prises de position publiques de certains acteurs établissant un lien entre surexposition aux écrans et autisme virtuel ont récemment fait l'objet de vives contestations, et nous ne pouvons pas nous permettre d'éluder les faits scientifiques lorsque l'on impose à des acteurs extérieurs un message de santé publique. "

Elle a précisé que le Haut Conseil de la santé publique avait été saisi et doit faire " une analyse des risques pour l'enfant et son développement de l'usage des écrans, ainsi qu'une étude des effets pathologiques et addictifs des écrans. "

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2041326
Je trouve que c'est une bonne chose
Le #2041327
javais oublié que les gamins seul chez eux devant la tele et les dessins animés du matin savent lire , et que meme si ils savaient reellement lire il s en foutraient des avertissement
Le #2041329
Perso quand j'étais jeune (ou plutôt adolescent), j'avo beau être un bon gros geek déjà, quand un pote venait et me poser comme question :

On fait quoi aujourd'hui ?

- Une partie de tennis ?
- De l'ordinateur ?

J'étais super bien emmerdé pour répondre car j'aimais beaucoup les deux.

Au final, je jouais au minimum la moitié du temps dehors quand même (et les smartphone n'existait pas).
Le #2041349
Oups encore des politiques qui ne disent que des conneries , y a qu'à lire "TV lobotomie" les effets sont connus depuis un certains temps
Non on veut encore une fois que les gens n'ai pas de réflexion mais que des réflexes 'd'acheteurs compulsifs'
Le #2041379
FRANCKYIV a écrit :

Je trouve que c'est une bonne chose


Je trouve aussi que c'est une bonne chose, mais le problème, c'est dans les faits...

Quand on voit des parents acheter GTA5 interdit au moins de 18 ans (c'est écrit en gros en rouge sur la boite du jeu) pour leurs gamins qui ont à peine 10 ans... Je doute qu'un message sur la boite d'un smartphone ou d'une tablette, soit lu et pris en compte par les parents. Certains oui, mais une majorité non
Le #2041403
Bonne idée, mais…
A mon sens ça ne sert à rien sur l'emballage. On ne vas pas garder la boite sur un coin du bureau pour voir le message chaque jour.
C'est un peu de la logique et c'est aux parents de faire leur boulot. Aujourd'hui on doit tout leur rappeler parce que le bon sens s'est perdu.

Par contre en message à la télé, là ça a une utilité parce qu'il est visible. Et ça peut avoir de bon côté. Le gamin pourrait demander pourquoi. Aux parents alors de lui expliquer correctement les choses.
Le #2041404
Tchabada a écrit :

Bonne idée, mais…
A mon sens ça ne sert à rien sur l'emballage. On ne vas pas garder la boite sur un coin du bureau pour voir le message chaque jour.
C'est un peu de la logique et c'est aux parents de faire leur boulot. Aujourd'hui on doit tout leur rappeler parce que le bon sens s'est perdu.

Par contre en message à la télé, là ça a une utilité parce qu'il est visible. Et ça peut avoir de bon côté. Le gamin pourrait demander pourquoi. Aux parents alors de lui expliquer correctement les choses.


Tu vois le message pub à la TV tchiot ?

Oui papa ...

Ben t'aurai pas du le regarder en fait ...
Le #2041419
Sur les fenêtres, le gouvernement va rendre obligatoire la mentions écrite en gros "Regarder le soleil de face peut nuire gravement à la santé".

Ces bureaucrates sont très éloignés de la nature, et ils ne comprennent donc pas que si une personne, de n'importe quel âge, a avoir mal aux yeux ou est ébloui, il va automatiquement regarder ailleurs. Ils ne se rendent pas compte que les écrans de télévision, les fenêtres, et le plein air sont bien plus dangereux pour les yeux.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme