Facebook dévisse en bourse après la fuite des données de 50 millions d'utilisateurs

Le par  |  27 commentaire(s)
Facebook-logo

Le réseau social Facebook a vu le cours de son action en bourse dévisser de presque 7% ce début de semaine après les révélations sur une gigantesque fuite de données passée sous silence.

En l'espace d'un instant, Facebook a perdu presque 30 milliards de dollars de valeur à la bourse de New York. La réaction des marchés boursiers fait écho aux révélations du New York Times et de The Observer sur la collecte de données réalisée par le cabinet d'analyse Cambridge Analytica et que le réseau a tenté de garder sous silence.

Facebook-logo

Au total, ce sont les données de quelque 50 millions d'utilisateurs de Facebook qui auraient ainsi été détournées dans le but d'optimiser l'efficacité de la campagne électorale de Donald Trump. Les données ainsi récupérées ont été exploitées pour concevoir un logiciel capable de prédire, mais aussi d'influencer le vote des électeurs.

Cette violation des données privées entraine des questions au sein du Congrès américain, mais également en Europe. Ainsi, Mark Zuckerberg, créateur et patron de Facebook a été convoqué par une commission parlementaire britannique pour s'expliquer sur le sujet.

Entre temps, Facebook a annoncé avoir suspendu ses activités avec Cambridge Analytica, mais les partenariats noués avec les cabinets qui sont habilités à collecter directement des données sur le réseau en échange d'une rémunération maintiennent une opacité qui dérange.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2005865
Je ne comprends pas cette polémique...
Le #2005867
Safirion a écrit :

Je ne comprends pas cette polémique...


Pourquoi ?
Les gens se rendent compte que FB est un outil qui peut être dangereux pour la démocratie, même si techniquement c'est pas eux qui ont fait de la merde, c'est bien la plateforme qui permet ce genre de dérives.
Perso je pense que c'est un peu tard, ce que je ne comprend pas c'est pourquoi seulement maintenant (une histoire de vidéo semble t'il), mais comme on dit...
Le #2005869
LinuxUser a écrit :

Safirion a écrit :

Je ne comprends pas cette polémique...


Pourquoi ?
Les gens se rendent compte que FB est un outil qui peut être dangereux pour la démocratie, même si techniquement c'est pas eux qui ont fait de la merde, c'est bien la plateforme qui permet ce genre de dérive.
Perso je pense que c'est un peu tard, mais comme on dit...


N'est-ce point le but d'une pub que de changer l'opinion des gens sur leur consommation quotidienne ou même leur façon de vivre, de penser voir de voter ?

On ne parle ici que de pub politique... Rien de plus.
Après le fait est que les pubs Facebook sont très bien intégrée et même moi parfois je ne me rend pas compte qu'il s'agit d'articles sponsorisés tellement ceux-ci me correspondent.

Après, cela ne me pousse pas non plus à la consommation ou à un changement d'opinion.
Le #2005872
Safirion a écrit :

LinuxUser a écrit :

Safirion a écrit :

Je ne comprends pas cette polémique...


Pourquoi ?
Les gens se rendent compte que FB est un outil qui peut être dangereux pour la démocratie, même si techniquement c'est pas eux qui ont fait de la merde, c'est bien la plateforme qui permet ce genre de dérive.
Perso je pense que c'est un peu tard, mais comme on dit...


N'est-ce point le but d'une pub que de changer l'opinion des gens sur leur consommation quotidienne ou même leur façon de vivre, de penser voir de voter ?

On ne parle ici que de pub politique... Rien de plus.
Après le fait est que les pubs Facebook sont très bien intégrée et même moi parfois je ne me rend pas compte qu'il s'agit d'articles sponsorisés tellement ceux-ci me correspondent.

Après, cela ne me pousse pas non plus à la consommation ou à un changement d'opinion.


Toi non, parce que tu as un niveau intellectuel et culturel - particulièrement dans le numérique - probablement plus élevé que la moyenne des ricains, qui te permet de prendre du recul sur ce que lis ou regardes sur la toile (non je ne fayotte pas )
Mais le crétin moyen qui va lire 10, 15, 20 fois par jour que le Mexicain est un violeur ou que Hillary est à la solde des lobbys franc-maçonniques-proLGBT-DuNouvelOrdreMondial, chiffres et vidéos YouTube à l'appui... Bon ça a un risque potentiel de lui monter le cerveau...

Juste comme ça : je ne dis pas que les médias "mainstream" (ou moins mainstream d'ailleurs) n'essaient pas de manipuler l'opinion (avec plus ou moins de réussite) mais là il y a un mélange des genres un peu gênant... (Je trouve)
Le #2005874
Safirion a écrit :

LinuxUser a écrit :

Safirion a écrit :

Je ne comprends pas cette polémique...


Pourquoi ?
Les gens se rendent compte que FB est un outil qui peut être dangereux pour la démocratie, même si techniquement c'est pas eux qui ont fait de la merde, c'est bien la plateforme qui permet ce genre de dérive.
Perso je pense que c'est un peu tard, mais comme on dit...


N'est-ce point le but d'une pub que de changer l'opinion des gens sur leur consommation quotidienne ou même leur façon de vivre, de penser voir de voter ?

On ne parle ici que de pub politique... Rien de plus.
Après le fait est que les pubs Facebook sont très bien intégrée et même moi parfois je ne me rend pas compte qu'il s'agit d'articles sponsorisés tellement ceux-ci me correspondent.

Après, cela ne me pousse pas non plus à la consommation ou à un changement d'opinion.


Si justement ca mène a un changement d'opinion et c'est justement ca que Cambridge Analytica vend.

Dans le cadre des élections US, seuls qq états sont susceptibles de basculer.
Dans ces état seule une partie de la population est indécise.
En gros en jouant uniquement sur cet ensemble restreint de la population, on peut faire basculer l’élection.
FB permet de connaître les préférences politiques de ces personnes, et de leur donner les bons articles qui vont les pousser a voter dans un sens ou dans l'autre.
Genre donner "Savez vous que Clinton veut revenir sur l'article 2 ?" poussera un pro armes à voter Trump, surtout si on l'abreuve pendant plusieurs mois d'articles qui vont dans un seul sens, il n'aura pas l'impression d'être manipulé (c'est toute la beauté du truc), comme toutes les autres personnes indécises des états qui peuvent basculer...

"On ne parle ici que de pub politique... Rien de plus."
Honnêtement, ça me choque, on ne parle pas d'acheter des Mars ou des Snickers, on parle du choix d'un dirigeant. Qui plus est d'un (du?) dirigeant le plus puissant de la planète, avec un super arsenal nucléaire, qui trolle avec Kim, qui revient sur les accords climatiques...
Le #2005875
Kiriito a écrit :

Safirion a écrit :

LinuxUser a écrit :

Safirion a écrit :

Je ne comprends pas cette polémique...


Pourquoi ?
Les gens se rendent compte que FB est un outil qui peut être dangereux pour la démocratie, même si techniquement c'est pas eux qui ont fait de la merde, c'est bien la plateforme qui permet ce genre de dérive.
Perso je pense que c'est un peu tard, mais comme on dit...


N'est-ce point le but d'une pub que de changer l'opinion des gens sur leur consommation quotidienne ou même leur façon de vivre, de penser voir de voter ?

On ne parle ici que de pub politique... Rien de plus.
Après le fait est que les pubs Facebook sont très bien intégrée et même moi parfois je ne me rend pas compte qu'il s'agit d'articles sponsorisés tellement ceux-ci me correspondent.

Après, cela ne me pousse pas non plus à la consommation ou à un changement d'opinion.


Toi non, parce que tu as un niveau intellectuel et culturel - particulièrement dans le numérique - probablement plus élevé que la moyenne des ricains, qui te permet de prendre du recul sur ce que lis ou regardes sur la toile (non je ne fayotte pas )
Mais le crétin moyen qui va lire 10, 15, 20 fois par jour que le Mexicain est un violeur ou que Hillary est à la solde des lobbys franc-maçonniques-proLGBT-DuNouvelOrdreMondial, chiffres et vidéos YouTube à l'appui... Bon ça a un risque potentiel de lui monter le cerveau...

Juste comme ça : je ne dis pas que les médias "mainstream" (ou moins mainstream d'ailleurs) n'essaient pas de manipuler l'opinion (avec plus ou moins de réussite) mais là il y a un mélange des genres un peu gênant... (Je trouve)


On est bien d'accord.
Le #2005882
Safirion a écrit :

Kiriito a écrit :

Safirion a écrit :

LinuxUser a écrit :

Safirion a écrit :

Je ne comprends pas cette polémique...


Pourquoi ?
Les gens se rendent compte que FB est un outil qui peut être dangereux pour la démocratie, même si techniquement c'est pas eux qui ont fait de la merde, c'est bien la plateforme qui permet ce genre de dérive.
Perso je pense que c'est un peu tard, mais comme on dit...


N'est-ce point le but d'une pub que de changer l'opinion des gens sur leur consommation quotidienne ou même leur façon de vivre, de penser voir de voter ?

On ne parle ici que de pub politique... Rien de plus.
Après le fait est que les pubs Facebook sont très bien intégrée et même moi parfois je ne me rend pas compte qu'il s'agit d'articles sponsorisés tellement ceux-ci me correspondent.

Après, cela ne me pousse pas non plus à la consommation ou à un changement d'opinion.


Toi non, parce que tu as un niveau intellectuel et culturel - particulièrement dans le numérique - probablement plus élevé que la moyenne des ricains, qui te permet de prendre du recul sur ce que lis ou regardes sur la toile (non je ne fayotte pas )
Mais le crétin moyen qui va lire 10, 15, 20 fois par jour que le Mexicain est un violeur ou que Hillary est à la solde des lobbys franc-maçonniques-proLGBT-DuNouvelOrdreMondial, chiffres et vidéos YouTube à l'appui... Bon ça a un risque potentiel de lui monter le cerveau...

Juste comme ça : je ne dis pas que les médias "mainstream" (ou moins mainstream d'ailleurs) n'essaient pas de manipuler l'opinion (avec plus ou moins de réussite) mais là il y a un mélange des genres un peu gênant... (Je trouve)


On est bien d'accord.


C'est marrant quand j'écoute la télé, j'entends souvent que le FN c'est des fachistes
N'y a t-il pas une grosse influence des médias ? Bien sur que si.
Le #2005883
Le #2005885
LinuxUser a écrit :

Safirion a écrit :

LinuxUser a écrit :

Safirion a écrit :

Je ne comprends pas cette polémique...


Pourquoi ?
Les gens se rendent compte que FB est un outil qui peut être dangereux pour la démocratie, même si techniquement c'est pas eux qui ont fait de la merde, c'est bien la plateforme qui permet ce genre de dérive.
Perso je pense que c'est un peu tard, mais comme on dit...


N'est-ce point le but d'une pub que de changer l'opinion des gens sur leur consommation quotidienne ou même leur façon de vivre, de penser voir de voter ?

On ne parle ici que de pub politique... Rien de plus.
Après le fait est que les pubs Facebook sont très bien intégrée et même moi parfois je ne me rend pas compte qu'il s'agit d'articles sponsorisés tellement ceux-ci me correspondent.

Après, cela ne me pousse pas non plus à la consommation ou à un changement d'opinion.


Si justement ca mène a un changement d'opinion et c'est justement ca que Cambridge Analytica vend.

Dans le cadre des élections US, seuls qq états sont susceptibles de basculer.
Dans ces état seule une partie de la population est indécise.
En gros en jouant uniquement sur cet ensemble restreint de la population, on peut faire basculer l’élection.
FB permet de connaître les préférences politiques de ces personnes, et de leur donner les bons articles qui vont les pousser a voter dans un sens ou dans l'autre.
Genre donner "Savez vous que Clinton veut revenir sur l'article 2 ?" poussera un pro armes à voter Trump, surtout si on l'abreuve pendant plusieurs mois d'articles qui vont dans un seul sens, il n'aura pas l'impression d'être manipulé (c'est toute la beauté du truc), comme toutes les autres personnes indécises des états qui peuvent basculer...

"On ne parle ici que de pub politique... Rien de plus."
Honnêtement, ça me choque, on ne parle pas d'acheter des Mars ou des Snickers, on parle du choix d'un dirigeant. Qui plus est d'un (du?) dirigeant le plus puissant de la planète, avec un super arsenal nucléaire, qui trolle avec Kim, qui revient sur les accords climatiques...


Oui, c'est l'Amérique du tout libéral qui s'est fait avoir par le plus libéral de ses citoyens. Et voilà qu'elle se met à vouloir injecter de la morale dans sa législation, telle un manuel valls...
Le #2005888
LinuxUser a écrit :

Safirion a écrit :

LinuxUser a écrit :

Safirion a écrit :

Je ne comprends pas cette polémique...


Pourquoi ?
Les gens se rendent compte que FB est un outil qui peut être dangereux pour la démocratie, même si techniquement c'est pas eux qui ont fait de la merde, c'est bien la plateforme qui permet ce genre de dérive.
Perso je pense que c'est un peu tard, mais comme on dit...


N'est-ce point le but d'une pub que de changer l'opinion des gens sur leur consommation quotidienne ou même leur façon de vivre, de penser voir de voter ?

On ne parle ici que de pub politique... Rien de plus.
Après le fait est que les pubs Facebook sont très bien intégrée et même moi parfois je ne me rend pas compte qu'il s'agit d'articles sponsorisés tellement ceux-ci me correspondent.

Après, cela ne me pousse pas non plus à la consommation ou à un changement d'opinion.


Si justement ca mène a un changement d'opinion et c'est justement ca que Cambridge Analytica vend.

Dans le cadre des élections US, seuls qq états sont susceptibles de basculer.
Dans ces état seule une partie de la population est indécise.
En gros en jouant uniquement sur cet ensemble restreint de la population, on peut faire basculer l’élection.
FB permet de connaître les préférences politiques de ces personnes, et de leur donner les bons articles qui vont les pousser a voter dans un sens ou dans l'autre.
Genre donner "Savez vous que Clinton veut revenir sur l'article 2 ?" poussera un pro armes à voter Trump, surtout si on l'abreuve pendant plusieurs mois d'articles qui vont dans un seul sens, il n'aura pas l'impression d'être manipulé (c'est toute la beauté du truc), comme toutes les autres personnes indécises des états qui peuvent basculer...

"On ne parle ici que de pub politique... Rien de plus."
Honnêtement, ça me choque, on ne parle pas d'acheter des Mars ou des Snickers, on parle du choix d'un dirigeant. Qui plus est d'un (du?) dirigeant le plus puissant de la planète, avec un super arsenal nucléaire, qui trolle avec Kim, qui revient sur les accords climatiques...


Tu sais, en france on a fait la même chose à la TV avec les sondage pro Macron ou les reportage pro Macron hein... Pas besoin de facebook pour laver des cerveaux On nous l'a vendu comme un bon yaourt frais et dynamique

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme