Facebook dément l'accès à des données d'utilisateurs sans leur accord pour des géants du numérique

Le par  |  4 commentaire(s)
Facebook-logo

Nouveau micmac autour de l'exploitation des données personnelles de Facebook qui se défend d'avoir passer outre la permission des utilisateurs pour offrir un accès privilégié à quelques géants du numérique.

C'est devenu récurrent au cours de cette année. Une nouvelle fois, le groupe de Mark Zuckerberg est mis en cause par la presse pour sa gestion cavalière des données des utilisateurs. Facebook répond dans la foulée en démentant cette fois-ci la charge du New York Times.

Facebook-pub-ciblage" Pour être clair, aucun de ces partenariats ou fonctionnalités n'a donné accès à ces entreprises à des informations sans la permission des utilisateurs, ni enfreint notre accord de 2012 avec la FTC ", déclare Facebook dans un communiqué.

Dans un article, le New York Times écrit que des documents internes - que le quotidien a consultés - montrent que pendant plusieurs années, le réseau social a donné à Microsoft, Amazon, Apple, Netflix, Spotify et d'autres un accès beaucoup plus large aux données des utilisateurs que révélé.

D'après le New York Times, Facebook a par exemple permis au moteur de recherche Bing de Microsoft d'avoir accès à pratiquement tous les noms d'amis Facebook d'utilisateurs sans leur consentement, tandis qu'Amazon pouvait obtenir les noms et informations de contact d'utilisateurs via leurs amis.

Pour Spotify, Netflix et la Royal Bank of Canada, le New York Times évoque même la possibilité de lire, écrire et supprimer des messages privés d'utilisateurs, ainsi que voir tous les participants sur un fil de discussion.

Quelque 150 sociétés en tout auraient bénéficié de telles largesses par rapport à la politique générale de confidentialité, sous couvert d'offrir des services. En contrepartie, Facebook aurait amélioré ses expériences sociales.

Les plus connues de ces sociétés réagissent en assurant qu'elles n'étaient pas au courant de ce type d'accès, et qu'il n'y en a pas eu une exploitation.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2044516

Facebook dément l'accès à des
données d'utilisateurs sans leur
accord pour des géants du numérique



.... mais l'accepte pour le gouvernement français ...

(désolé, j'avais envie de faire un titre du gofari)
Le #2044534
«Les plus connues de ces sociétés réagissent en assurant qu'elles n'étaient pas au courant de ce type d'accès, et qu'il n'y en a pas eu une exploitation»

On signe un accord, on le sait pas ,et on en profite pas.
Ils prennent vraiment les gens pour des CONS....
Le #2044590
C'est toujours pareil avec ce genre d'infos…
D'un côté des informations auraient fuité, de l'autre les "partenaires" concernés n'en n'auraient pas eu connaissance…

Peu importe ce qu'il en est de toute façon.
Moi ce qui me fait rire c'est NYTimes qui a eu connaissance de ces fameuses infos en mode VIP
Le #2044656
"...d'avoir passer outre la permission...">>>et si on essaie être passer outre...

Ils vont bientôt nous dire qu'ils savaient pas qu'il y avait des données sur FB....
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme