Facebook s'attaque au pistage et se dote d'un service de rencontres

Le par  |  8 commentaire(s)
Facebook-F8

Facebook développe une fonctionnalité pour effacer l'historique de navigation. Cela concerne les sites et applications avec des outils de Facebook. Le réseau social ose par ailleurs se lancer dans le domaine des services de dating.

La conférence F8 de Facebook a été ouverte dans un contexte particulier faisant suite aux révélations fin mars sur la collecte et " fuite " de données d'utilisateurs par Cambridge Analytica via une application tierce. Sans compter les critiques sur la diffusion de propagande d'entités russes pour tenter de manipuler l'opinion.

Mark Zuckerberg a eu l'occasion de s'expliquer à plusieurs reprises sur cette crise de confiance qui affecte son réseau social, dont le nombre d'utilisateurs (et les revenus) ne cesse pourtant d'augmenter. S'adressant à un public de développeurs, le patron de Facebook reconnaît des défis à relever, mais il ajoute : " Nous devons aussi garder cet optimisme. "

F8-Zuckerberg

Pour regagner la confiance et surtout rassurer les utilisateurs (suffisant pour faire table rase du passé ?), Mark Zuckerberg a annoncé le développement d'une fonctionnalité baptisée Clear History. Une initiative qui entre dans la volonté affichée de proposer davantage de contrôles aux utilisateurs. Sous pression, Facebook n'a en réalité plus véritablement le choix.

Clear History permettra " de voir les sites web et les applications qui nous envoient des informations lorsque vous les utilisez, de supprimer ces informations de votre compte et de désactiver notre capacité à les stocker à l'avenir. " En clair, cela concerne le pistage de Facebook, comme par exemple avec le bouton J'aime.

Pour autant, des données sous forme agrégée seront toujours fournies. " Nous pouvons le faire sans stocker les informations associées à votre compte ", écrit Facebook en soulignant que la fonctionnalité Clear History demandera quelques mois de développement.

Pas question pour autant de ralentir dans l'exploration de nouvelles perspectives. Facebook va assumer une direction qui lui colle à la peau depuis longtemps en se dotant d'une fonctionnalité de service de rencontres. Du dating selon la formulation à la mode.

Ce service de rencontres surprise sera optionnel et fonctionnera de manière autonome. Les utilisateurs du réseau social devront ainsi créer un profil distinct de leur profil Facebook. Ils pourront naviguer à travers d'éventuelles correspondances et affinités dans des groupes ou événements qui les intéressent. Une communication en messagerie entre des personnes se fera via seulement leurs prénoms, et les conversations seront séparées des applications Facebook et Messenger principales.

Facebook-Dating
" Ce que les gens font dans la fonctionnalité de rencontres ne sera pas montré à leurs amis ", insiste Facebook. Un test pour ce service de rencontres débutera plus tard cette année. De la concurrence pour Tinder ?

Parmi les autres annonces du réseau social, la possibilité de regarder des vidéos entre amis Facebook et de les commenter (Watch Party), un onglet pour les groupes afin d'y faciliter l'interaction et la découverte. Facebook continue donc d'aller de l'avant et toilette son aspect communautaire originel.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2011633
FB... Foutaises Bordéliques
Le #2011640
Le nouveau service de rencontre selon Facebook : rencontrez des gens qui, comme vous, se sont fait détourner les données personnelles, vous verrez ça passe mieux autour d'une bonne bière à la santé de Zuckerberg
Le #2011644
"en soulignant que la fonctionnalité Clear History demandera quelques mois de développement."

Tu m'étonnes, il y tellement d'aspirateurs de données qu'il faut des mois pour tous les répertorier et pouvoir reprendre un semblant de contrôle.

De plus tout ça c'est du vent, avec le dating FB en connaîtra encore plus sur la vie intime des gens...
Le #2011649
Mes données personnelles sont-elles si intéressantes que je dois avoir peur d'elles ? Si oui, mieux vaut me remettre en question... Je ne comprendrai jamais ceux qui ont peur des aspirateurs à données (hormis ceux mis au point par des escrocs, OK). Moi je me dis, qu'ils aspirent qui'ils veulent aspirer car ils aspirent du vide.
Le #2011651
cycnus a écrit :

Mes données personnelles sont-elles si intéressantes que je dois avoir peur d'elles ? Si oui, mieux vaut me remettre en question... Je ne comprendrai jamais ceux qui ont peur des aspirateurs à données (hormis ceux mis au point par des escrocs, OK). Moi je me dis, qu'ils aspirent qui'ils veulent aspirer car ils aspirent du vide.


T'as pas peur d'un monde où, par exemple, des assurances te feraient payer un tarif différent au vu du résultat analysé par une IA sur tes données personnelles qui prouve que tu as plus de risques de tomber malade ou d'avoir un accident, et que comme t'es homo t'as plus de chance d'attraper des maladies dangereuses que d'autres ?

Exemple totalement pris au hasard, pareil pour la voiture, la santé, le renseignement, etc ....
Le #2011678
cycnus a écrit :

Mes données personnelles sont-elles si intéressantes que je dois avoir peur d'elles ? Si oui, mieux vaut me remettre en question... Je ne comprendrai jamais ceux qui ont peur des aspirateurs à données (hormis ceux mis au point par des escrocs, OK). Moi je me dis, qu'ils aspirent qui'ils veulent aspirer car ils aspirent du vide.


Le plus dingue c'est de trouver des gens comme toi en 2018...

aller, vu que tu as internet je te donne un lien pour finir moins... :

https://korben.info/rien-a-cacher-documentaire.html

Ton message est tellement gros que je pense que tu es un troll mais bon, le lien servira quand même si d'autre passe par là...
Le #2011824
c'est bien de savoir ce qui évolue dans ce qui est proposer.
Le #2011825
je trouve intéressent de voir ce qui évolue ou pas.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme