Un autre lanceur d'alerte accuse Facebook

Le par Jérôme G.  |  18 commentaire(s)
mobile-facebook-instagram

Le groupe Facebook est dans la tempête avec un autre lanceur d'alerte qui l'accuse également de faire passer la modération des contenus au second plan pour favoriser ses profits.

Outre Frances Haugen qui a fait fuiter des documents internes et a notamment témoigné devant une commission du Sénat des États-Unis, le groupe Facebook fait face aux accusations d'un autre lanceur d'alerte. Ancien membre de l'équipe d'intégrité de Facebook, il a fait une déposition auprès du gendarme boursier américain SEC (Securities & Exchange Commission).

Selon le Washington Post, il accuse aussi Facebook de privilégier avant tout sa croissance et les profits avec son modèle économique, au détriment de la modération de certains contenus pouvant être problématiques.

Dans une déclaration sous serment, le nouveau lanceur d'alerte cite par exemple des propos attribués à un responsable de la communication de Facebook pendant la controverse à propos de l'interférence de la Russie via la plateforme lors de l'élection présidentielle américaine de 2016.

" Ce sera un feu de paille. Certains législateurs vont s'énerver. Et puis, dans quelques semaines, ils passeront à autre chose. Pendant ce temps, nous imprimons de l'argent au sous-sol, et nous allons bien ", aurait déclaré Tucker Bounds.

facebook

Facebook se défend de tout cynisme

Le Washington Post écrit que les responsables de Facebook ont régulièrement sapé les efforts déployés pour lutter contre la désinformation et les discours haineux par crainte de freiner la croissance du nombre d'utilisateurs, ou de mettre en colère le président américain de l'époque Donald Trump et ses alliés politiques.

Dans une déclaration, Facebook a mis en doute la probité du témoignage et a ajouté en réponse à d'autres attaques (CNBC) :

" Oui, nous sommes une entreprise et nous faisons des bénéfices, mais l'idée que nous le faisons au détriment de la sécurité et du bien-être des personnes ne tient pas compte de nos propres intérêts commerciaux. La vérité est que nous avons investi 13 milliards de dollars et que nous employons plus de 40 000 personnes pour accomplir une seule tâche : assurer la sécurité des personnes sur Facebook. "

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Trier par : date / pertinence
kerlutinoec offline Hors ligne VIP icone 14076 points
Le #2147189
Une entreprise qui vise les profits ! C'est scandaleux ! Elles devraient toutes viser le bien de l'humanité quitte à aller à la banqueroute. Bisounounoursland
lebonga away Absent VIP avatar 32458 points
Le #2147195
FB a trop tardé pour changer de nom...
phebus29 offline Hors ligne Vétéran avatar 1794 points
Le #2147196
kerlutinoec a écrit :

Une entreprise qui vise les profits ! C'est scandaleux ! Elles devraient toutes viser le bien de l'humanité quitte à aller à la banqueroute. Bisounounoursland


Il y a peut-être un juste milieu non ?
tmtisfree offline Hors ligne VIP icone 6020 points
Le #2147204
Juridiquement ces on-dit ne valent rien, mais ils sont repris par les merdias anticapitalistes ou bien pensants... pour faire de l'argent.

On n'est pas à une hypocrisie près chez les prétendus progressistes.
zzepx online Connecté VIP icone 6417 points
Le #2147209
tmtisfree a écrit :

Juridiquement ces on-dit ne valent rien, mais ils sont repris par les merdias anticapitalistes ou bien pensants... pour faire de l'argent.

On n'est pas à une hypocrisie près chez les prétendus progressistes.


Il semblerait que ce ne soit pas des on-dit, mais plutôt des accusations.
tmtisfree offline Hors ligne VIP icone 6020 points
Le #2147257
zzepx a écrit :

tmtisfree a écrit :

Juridiquement ces on-dit ne valent rien, mais ils sont repris par les merdias anticapitalistes ou bien pensants... pour faire de l'argent.

On n'est pas à une hypocrisie près chez les prétendus progressistes.


Il semblerait que ce ne soit pas des on-dit, mais plutôt des accusations.


Un ex-salarié, ancien membre de l'équipe d'intégrité (LOL !) probablement lourdé pour faute, fait de la délation sans preuve sur son ancien employeur, qu'il laisse fuiter sous couvert d'anonymat et nul part ailleurs que dans ce torchon gauchiste qu'est le WP.

Niveau de crédibilité = 0.

Comme on dit en droit : onus probandi incumbit actori.
zzepx online Connecté VIP icone 6417 points
Le #2147270
tmtisfree a écrit :

zzepx a écrit :

tmtisfree a écrit :

Juridiquement ces on-dit ne valent rien, mais ils sont repris par les merdias anticapitalistes ou bien pensants... pour faire de l'argent.

On n'est pas à une hypocrisie près chez les prétendus progressistes.


Il semblerait que ce ne soit pas des on-dit, mais plutôt des accusations.


Un ex-salarié, ancien membre de l'équipe d'intégrité (LOL !) probablement lourdé pour faute, fait de la délation sans preuve sur son ancien employeur, qu'il laisse fuiter sous couvert d'anonymat et nul part ailleurs que dans ce torchon gauchiste qu'est le WP.

Niveau de crédibilité = 0.

Comme on dit en droit : onus probandi incumbit actori.


Entre crédibilité 0 et 20/20, il y a une petite marge, non?
Cependant, accuser sans fournir un commencement de preuves, c'est effectivement léger. Mais attendons de voir.

Zuckerberg ce n'est pas mère Teresa. Une vraie crapule avec ses commanditaires puis ses associés de la première heure.
On peut toujours faire semblant de croire qu'il a bien changé et qu'il œuvre pour le bonheur de l'humanité.
tmtisfree offline Hors ligne VIP icone 6020 points
Le #2147294
zzepx a écrit :

tmtisfree a écrit :

zzepx a écrit :

tmtisfree a écrit :

Juridiquement ces on-dit ne valent rien, mais ils sont repris par les merdias anticapitalistes ou bien pensants... pour faire de l'argent.

On n'est pas à une hypocrisie près chez les prétendus progressistes.


Il semblerait que ce ne soit pas des on-dit, mais plutôt des accusations.


Un ex-salarié, ancien membre de l'équipe d'intégrité (LOL !) probablement lourdé pour faute, fait de la délation sans preuve sur son ancien employeur, qu'il laisse fuiter sous couvert d'anonymat et nul part ailleurs que dans ce torchon gauchiste qu'est le WP.

Niveau de crédibilité = 0.

Comme on dit en droit : onus probandi incumbit actori.


Entre crédibilité 0 et 20/20, il y a une petite marge, non?
Cependant, accuser sans fournir un commencement de preuves, c'est effectivement léger. Mais attendons de voir.

Zuckerberg ce n'est pas mère Teresa. Une vraie crapule avec ses commanditaires puis ses associés de la première heure.
On peut toujours faire semblant de croire qu'il a bien changé et qu'il œuvre pour le bonheur de l'humanité.


Non, pour la raison que tu indiques dans ta phrase suivante.

L'objet de toute firme est de faire du profit en créant de la valeur captée par ses clients (dont le nombre élevé ici témoigne de sa réussite).
La somme des intérêts égoïstes produit l'intérêt général, une définition comme une autre du « bonheur de l'humanité ».

"Il se trouve que chacun va au bien commun, croyant aller à ses intérêts particuliers."
- Montesquieu, 1748
phebus29 offline Hors ligne Vétéran avatar 1794 points
Le #2147305
tmtisfree a écrit :

zzepx a écrit :

tmtisfree a écrit :

zzepx a écrit :

tmtisfree a écrit :

Juridiquement ces on-dit ne valent rien, mais ils sont repris par les merdias anticapitalistes ou bien pensants... pour faire de l'argent.

On n'est pas à une hypocrisie près chez les prétendus progressistes.


Il semblerait que ce ne soit pas des on-dit, mais plutôt des accusations.


Un ex-salarié, ancien membre de l'équipe d'intégrité (LOL !) probablement lourdé pour faute, fait de la délation sans preuve sur son ancien employeur, qu'il laisse fuiter sous couvert d'anonymat et nul part ailleurs que dans ce torchon gauchiste qu'est le WP.

Niveau de crédibilité = 0.

Comme on dit en droit : onus probandi incumbit actori.


Entre crédibilité 0 et 20/20, il y a une petite marge, non?
Cependant, accuser sans fournir un commencement de preuves, c'est effectivement léger. Mais attendons de voir.

Zuckerberg ce n'est pas mère Teresa. Une vraie crapule avec ses commanditaires puis ses associés de la première heure.
On peut toujours faire semblant de croire qu'il a bien changé et qu'il œuvre pour le bonheur de l'humanité.


Non, pour la raison que tu indiques dans ta phrase suivante.

L'objet de toute firme est de faire du profit en créant de la valeur captée par ses clients (dont le nombre élevé ici témoigne de sa réussite).
La somme des intérêts égoïstes produit l'intérêt général, une définition comme une autre du « bonheur de l'humanité ».

"Il se trouve que chacun va au bien commun, croyant aller à ses intérêts particuliers."
- Montesquieu, 1748


Pourquoi protèges-tu aussi fortement cette entreprise ?

- Tu discrédites l'ex-salarié sans aucune preuve ("ancien membre de l'équipe d'intégrité (LOL !) probablement lourdé pour faute, fait de la délation sans preuve ").

- Tu insultes ceux qui reprennent cette information (merdias anticapitalistes ou bien pensants... pour faire de l'argent.).

C'est contradictoire de vouloir protéger une grande entreprise en situation de monopole d'agir pour ses "intérêts particuliers" alors que tu le critiques pour les autres...
Tu places generation-nt dans quelle catégorie ? merdias anticapitalistes ou bien pensants ?
tmtisfree offline Hors ligne VIP icone 6020 points
Le #2147310
phebus29 a écrit :

tmtisfree a écrit :

zzepx a écrit :

tmtisfree a écrit :

zzepx a écrit :

tmtisfree a écrit :

Juridiquement ces on-dit ne valent rien, mais ils sont repris par les merdias anticapitalistes ou bien pensants... pour faire de l'argent.

On n'est pas à une hypocrisie près chez les prétendus progressistes.


Il semblerait que ce ne soit pas des on-dit, mais plutôt des accusations.


Un ex-salarié, ancien membre de l'équipe d'intégrité (LOL !) probablement lourdé pour faute, fait de la délation sans preuve sur son ancien employeur, qu'il laisse fuiter sous couvert d'anonymat et nul part ailleurs que dans ce torchon gauchiste qu'est le WP.

Niveau de crédibilité = 0.

Comme on dit en droit : onus probandi incumbit actori.


Entre crédibilité 0 et 20/20, il y a une petite marge, non?
Cependant, accuser sans fournir un commencement de preuves, c'est effectivement léger. Mais attendons de voir.

Zuckerberg ce n'est pas mère Teresa. Une vraie crapule avec ses commanditaires puis ses associés de la première heure.
On peut toujours faire semblant de croire qu'il a bien changé et qu'il œuvre pour le bonheur de l'humanité.


Non, pour la raison que tu indiques dans ta phrase suivante.

L'objet de toute firme est de faire du profit en créant de la valeur captée par ses clients (dont le nombre élevé ici témoigne de sa réussite).
La somme des intérêts égoïstes produit l'intérêt général, une définition comme une autre du « bonheur de l'humanité ».

"Il se trouve que chacun va au bien commun, croyant aller à ses intérêts particuliers."
- Montesquieu, 1748


Pourquoi protèges-tu aussi fortement cette entreprise ?

- Tu discrédites l'ex-salarié sans aucune preuve ("ancien membre de l'équipe d'intégrité (LOL !) probablement lourdé pour faute, fait de la délation sans preuve ".

- Tu insultes ceux qui reprennent cette information (merdias anticapitalistes ou bien pensants... pour faire de l'argent.).

C'est contradictoire de vouloir protéger une grande entreprise en situation de monopole d'agir pour ses "intérêts particuliers" alors que tu le critiques pour les autres...
Tu places generation-nt dans quelle catégorie ? merdias anticapitalistes ou bien pensants ?


Tu as mal lu : j'expose seulement le but de toute entreprise qui, multiplié, conduit nécessairement à la satisfaction générale, sinon ces entreprises n'auraient pas autant de succès.

Ses allégation sans preuve le discréditent automatiquement. Je qualifie les propagateurs de ces Fake News (on a les mêmes avec Amazon, etc.) pour ce qu'ils sont : de la coprophagie opportuniste à valeur sociétale négative.

Le rapport entre les 2 est effectivement opposé.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire