Reconnaissance faciale : Facebook va payer 650 millions de dollars

Le par Jérôme G.  |  1 commentaire(s)
facebook-reconnaissance-faciale

Facebook règle une vieille affaire sur la protection de vie privée et impliquant la fonctionnalité de reconnaissance faciale.

Début 2020, Facebook avait accepté de débourser 550 millions de dollars afin de mettre un terme à une action en recours collectif dans l'État de l'Illinois aux États-Unis, et pour un litige en rapport avec l'utilisation de la reconnaissance faciale.

Un juge avait ultérieurement estimé que cette somme n'était pas suffisante. Facebook en sera finalement quitte pour 100 millions de dollars supplémentaires. Un accord amiable à 650 millions de dollars a été approuvé la semaine dernière. Il concerne 1,6 million d'utilisateurs dans l'Illinois.

Une affaire au long cours

À l'origine de cette affaire, une poursuite engagée en 2015 contre Facebook pour violation de la législation de l'Illinois sur la protection de la vie privée et pour le recueil illégal de données biométriques afin d'identifier des visages.

Des utilisateurs ont accusé Facebook de l'obtention de données biométriques sans consentement en pointant du doigt la fonctionnalité des suggestions d'identification (tags) permettant la reconnaissance d'amis Facebook depuis des photos précédemment mises en ligne.

The Verge indique que l'affaire est devenue une poursuite en recours collectif en 2018, tandis qu'en 2019 Facebook a rendu la reconnaissance faciale uniquement optionnelle sur sa plateforme. Les trois principaux plaignants recevront 5 000 $ chacun et les autres plaignants du recours collectif recevront au moins 345 $ chacun.

Facebook

" Nous sommes heureux d'être parvenus à un accord qui nous permet de dépasser cette affaire, ce qui est dans l'intérêt de notre communauté et de nos actionnaires ", a déclaré Facebook.


  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
frèzetagada Absent VIP icone 10061 points
Le #2123609
" Nous sommes heureux d'être parvenus à un accord qui nous permet de dépasser cette affaire, ce qui est dans l'intérêt de notre communauté et de nos actionnaires ", a déclaré Facebook.

Moi, je garderais juste la dernière partie de la phrase :
... dans l'intérêt ... de nos actionnaires !! 345$ par tête de pipe pour une violation de la loi, ça va, c'est pas trop cher !

Bon, après ... pourquoi y a-t-il un seul état qui semble avoir une législation sur la protection de la vie privée ?
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire