Firefox en version 62. Quoi de neuf ?

Le par  |  5 commentaire(s)
Firefox-Quantum-logo

Le navigateur Firefox (Quantum) de Mozilla est disponible dans une version stable 62. Elle n'est pas majeure, mais avec tout de même quelques ajouts notables.

Alors que le navigateur Google Chrome fête ses dix ans avec une version 69, Firefox est dans sa quatorzième année d'existence, en tout cas depuis la sortie de Mozilla Firefox 1.0 en novembre 2004. Une version 62 est aujourd'hui disponible.

Cela ne fait pas encore tout à fait un an que Firefox a signé son renouveau sous l'égide de la technologie Quantum avec un moteur en Rust exploitant l'architecture multiprocesseur pour tirer parti du matériel parallèle. Le projet Quantum touche plus largement tout un ensemble de domaines : rendu, compositeur graphique, CSS, DOM, interface, réseau… Des améliorations sont progressivement implémentées.

Pour Firefox 62, il est souligné une amélioration du rendu graphique pour les utilisateurs Windows sans accélération matérielle. Outre les formes CSS (CSS Shapes), les développeurs seront intéressés par l'ajout du support pour les polices de caractères variables (Variable Fonts). Une technologie - déjà prise en charge dans d'autres navigateurs - qui permet de créer une belle typographie se chargeant rapidement avec un seul fichier de police de caractères.

L'utilisateur final doit par contre se contenter de modifications comme la possibilité d'afficher dans la page d'accueil (page Nouvel onglet) jusqu'à quatre lignes de sites les plus visités et éléments clés, une nouvelle boîte de dialogue pour les marque-pages.

Firefox-62-boite-dialogue-marque-pages

À noter aussi, l'accès aux paramètres de la protection contre le pistage directement dans le menu. Sachant que c'est à partir de Firefox 63 que Mozilla a décidé de permettre le blocage des trackers impactant le chargement des pages et ultérieurement une protection contre tous les trackers activée par défaut.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2030276
De plus en plus de logiciels utilisent une interface Web (même en offline), il est logique de posséder un navigateur véloce. Maintenant, que ce soit Edge, IE, Opera, Vivaldi, Chrome ou Firefox, c'est une question de goût.

Pour ma part, étant à 90 % de mon temps sur GNU/Linux, j'ai opté pour Firefox. Synchronisation de mes marque-pages et facilité d'utilisation lorsque je passe d'un OS à un autre. Sans plus.
Le #2030284
Etant un gros "ongletophile" je me retrouve toujours avec une grosse quantité d'onglets présent sur firefox et depuis qu'il n'y a plus de module permettant de naviguer entre eux grâce à la molette de la souris, je suis moins fan de ce navigateur
Le #2030303
ctrl + tab
Le #2030308
GGpog a écrit :

Etant un gros "ongletophile" je me retrouve toujours avec une grosse quantité d'onglets présent sur firefox et depuis qu'il n'y a plus de module permettant de naviguer entre eux grâce à la molette de la souris, je suis moins fan de ce navigateur


https://github.com/Endor8/userChrome.js/tree/master/tabwheelscroll

Le paradis de Firefox, tu remontes d'un cran et tu as pleeeeeein de scripts qui permettent de contourner les limitations imposées aux webextensions pour retrouver les anciennes fonctionnalités Si t'as besoin d'aide n'hésite pas.
Le #2030360
Ulysse2K a écrit :

De plus en plus de logiciels utilisent une interface Web (même en offline), il est logique de posséder un navigateur véloce. Maintenant, que ce soit Edge, IE, Opera, Vivaldi, Chrome ou Firefox, c'est une question de goût.

Pour ma part, étant à 90 % de mon temps sur GNU/Linux, j'ai opté pour Firefox. Synchronisation de mes marque-pages et facilité d'utilisation lorsque je passe d'un OS à un autre. Sans plus.


"Pour ma part, étant à 90 % de mon temps sur GNU/Linux, j'ai opté pour Firefox." : Je suis d'accord que Firefox est un excellent navigateur mais pourquoi ça te parait aussi évident d'utiliser Firefox sous un système GNU/Linux ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme