Firefox Reality : Mozilla propose son navigateur web pour Oculus, Vive et Daydream

Le par  |  1 commentaire(s)
Firefox-Reality

Mozilla se positionne sans tarder dans la réalité virtuelle avec un navigateur web baptisé Firefox Reality disponible pour des casques VR dans une mouture 1.0.

Présenté en avril dernier, Firefox Reality est un navigateur web conçu pour fonctionner avec la réalité virtuelle et la réalité augmentée. Pour le moment, il s'attaque uniquement à la réalité virtuelle avec une version 1.0 aujourd'hui disponible dans les boutiques d'applications idoines pour les casques Oculus (Oculus Go compris), HTC Vive et avec la plateforme Google Daydream.

Mozilla met en avant une exploitation du moteur de navigation servant à Firefox Quantum avec une interface qui a forcément été taillée pour convenir au mieux aux environnements immersifs. Firefox Reality se pilote à la voix pour par exemple des recherches sur le Web, et propose un flux de contenus accessibles depuis l'écran d'accueil.

On rappellera que Mozilla a travaillé sur l'API JavaScript WebVR pour le support de casques de réalité virtuelle dans le navigateur web, puis a lancé des travaux pour WebXR qui étend les concepts intégrés dans WebVR afin d'y ajouter des capacités de réalité augmentée.

Reste maintenant aux développeurs à se saisir des outils à leur disposition pour offrir des contenus à explorer.

Pour Firefox Reality, Mozilla assure avoir été guidé par ses valeurs habituelles en matière de protection des données personnelles et de transparence. Le nouveau navigateur est promis pour évoluer rapidement avec l'ajout de fonctionnalités.

Les prochains ajouts déjà évoqués concernent les marque-pages, les vidéos 360° et la gestion des comptes. Il est tout de même assez étonnant que la version 1.0 pour la VR ne prenne pas d'emblée en charge les vidéos 360°.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2032193
OK pourquoi pas, ils ont raison de prendre les devants... N'empêche que je veux bien qu'ils commencent par faire un effort sur les performances de la version Android avant de se lancer dans des projets annexes.

Ce n'est pas comme ça qu'ils récupéreront des parts de marché sur Chrome...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme