Mort de Flash : Microsoft Edge suit la feuille de route de Chrome

Le par  |  7 commentaire(s)
Microsoft-Edge-Chromium

Les navigateurs de Microsoft se débarrasseront complètement du plugin Flash d'ici décembre 2020, y compris Microsoft Edge à base Chromium.

Pour son navigateur Microsoft Edge à base Chromium qui est encore en bêta, Microsoft s'alignera sur la feuille de route de Google Chrome et plus généralement des autres navigateurs reposant sur Chromium concernant le cas Flash.

Ce n'est pas une surprise, mais Microsoft a tout de même tenu à le préciser, histoire de mettre les choses au clair.

Il s'avère que les actuelles préversions de Microsoft Edge (Chromium) gèrent Flash de la mème manière que Google Chrome avec un blocage par défaut et de mêmes paramètres (edge://settings/content/flash) sont proposés :

microsoft-edge-chromium-beta-flash
Quoi qu'il en soit, la mort de Flash est programmée pour décembre 2020 avec le retrait complet du plugin intégré. Cela vaut aussi pour Microsoft Edge (avec socle EdgeHTML) et Internet Explorer 11, en rappelant qu'Adobe ne livrera plus de mises à jour de sécurité pour Flash à la fin de 2020.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2077406
Je vois qu'il y a plein de site qui doivent surement attendre la fin pour passer à autre chose.
Car ca doit coûter un max pour redevelopper avec autre chose
Le #2077407
Bestdoud a écrit :

Je vois qu'il y a plein de site qui doivent surement attendre la fin pour passer à autre chose.
Car ca doit coûter un max pour redevelopper avec autre chose


Hum pas sûr.

Avec Adobe Animate, il y a peut-être moyen de récupérer son projet Flash, et de le sortir au format HTML5 avec peu de manipulations.

(je met ça au conditionnel, je n'ai pas encore tester Adobe Animate dans la pratique)
Le #2077408
Bestdoud a écrit :

Je vois qu'il y a plein de site qui doivent surement attendre la fin pour passer à autre chose.
Car ca doit coûter un max pour redevelopper avec autre chose


Depuis le temps que c'est acté ils ont eu le temps large..
Le #2077413
Ça fait bien longtemps que je n'ai plus Flash sur mon navigateur (Firefox), et je ne me souviens pas avoir eu un problème lié à ça !
Le #2077415
Bestdoud a écrit :

Je vois qu'il y a plein de site qui doivent surement attendre la fin pour passer à autre chose.
Car ca doit coûter un max pour redevelopper avec autre chose


Tout n'est pas qu'une question de budget.

La plupart des petits sites peuvent facilement être traduit de Flash vers Html5, mais les très très gros site utilisant la plupart des fonctions avancées de Flash sont beaucoup plus difficile à coder.

Je viens de passer 3 ans de ma vie à travailler comme un forcené à traduire un site de ce genre, et le moins qu'on puisse dire est que c'est extrêmement difficile et frustrant.

La conversion est plus difficile que la première version car il y a beaucoup plus de contraintes. Il faut à la fois ré-inventer Flash et traduire toute l'application à l'identique. Pire, les données existantes des comptes utilisateur doivent être compatible et de tout petit détails peuvent poser d'énorme problèmes...

Contrairement à ce que Steeve Jobs disait en 2011, le html5 ne peut toujours pas, même fin 2019, remplacer Flash, notamment en ce qui concerne le contrôle des médias.

Par exemple, il est possible avec Flash de charger un mp3 en partant de la 123eme seconde jusqu'a la 150eme , sans télécharger le reste. Ce n'est pas possible en html5.

Le simple fait de créer du texte dans un bitmap est très complexe en html5 dès qu'on veut que le texte passe à la ligne. Ce n'est pas impossible, d'ailleurs j'ai réussi, mais entre le premier prototype qui semblait bien fonctionner et la version finale, il y a un gouffre car il y a des tas de cas de figure subtile qui apparaissent en fonction des polices utilisées. Flash prenait tout ça en charge par défaut.

Il y a énormément de domaine dans lesquels Flash est loin devant le html5.
En fait, le plus gros problème de Flash est qu'il était si facile à utiliser que des débutants totale arrivaient à pondre quelque chose de joli avec, ce n'était pas du tout optimisé par contre (je parle du code fait par le débutant, pas le code de Flash qui accomplissait l'exploit de tourner correctement sur 99% des machines dans le monde )

Pour la petite histoire, si Flash est mort, ce n'est pas parce que c'était une mauvaise techno ou parce que c'était lent ou pas adapté pour le mobile (en 2011 je faisais des sites full-flash en 3D qui tournaient a 30 fps sur les toutes premières tablettes android dans le navigateur. Si le developpeur est assez compétent, tout est possible)

Si Flash est mort c'est parce qu'adobe voulait introduire l'accélération matérielle dans le flash player, ce qui permettait de tirer profit du GPU et donc de diviser par 10 ou par 100 la consommation en ressource du flash player, notamment sur mobile. Je fais allusion à "Stage3D" introduit dans le flash player fin 2011, un mois avant le lancement de la version du flash player 10.1, optimisé spécialement pour IOS
- à ce moment , les ingénieurs de Apple et d'Adobe travaillaient ensemble pour rendre le flash player compatible pour l'iphone - )

Le problème avec cette histoire d'accélération matérielle c'est que, concrètement, on aurait pu accéder à des applications avec les même performances qu'une application native directement depuis le navigateur, sans avoir besoin de passer par l'app-store.

Bizarrement, juste après le lancement de cette techno, on a vu le post de Steeve Jobs "Though on Flash" et c'est vraiment ce message qui a tué la techno. Du jour au lendemain, S. Jobs a décidé de mettre un terme a la collaboration avec Adobe et a refusé que le flash player soit accessible sur l'iphone (alors qu'adobe avait terminé.... Ca allait se faire.... )


L'app-store a généré plus de 70 milliard de $, rien qu'en 2018.

Ne cherchez plus à qui profite le crime...
Le #2077416
TomLecoz a écrit :

Bestdoud a écrit :

Je vois qu'il y a plein de site qui doivent surement attendre la fin pour passer à autre chose.
Car ca doit coûter un max pour redevelopper avec autre chose


Tout n'est pas qu'une question de budget.

La plupart des petits sites peuvent facilement être traduit de Flash vers Html5, mais les très très gros site utilisant la plupart des fonctions avancées de Flash sont beaucoup plus difficile à coder.

Je viens de passer 3 ans de ma vie à travailler comme un forcené à traduire un site de ce genre, et le moins qu'on puisse dire est que c'est extrêmement difficile et frustrant.

La conversion est plus difficile que la première version car il y a beaucoup plus de contraintes. Il faut à la fois ré-inventer Flash et traduire toute l'application à l'identique. Pire, les données existantes des comptes utilisateur doivent être compatible et de tout petit détails peuvent poser d'énorme problèmes...

Contrairement à ce que Steeve Jobs disait en 2011, le html5 ne peut toujours pas, même fin 2019, remplacer Flash, notamment en ce qui concerne le contrôle des médias.

Par exemple, il est possible avec Flash de charger un mp3 en partant de la 123eme seconde jusqu'a la 150eme , sans télécharger le reste. Ce n'est pas possible en html5.

Le simple fait de créer du texte dans un bitmap est très complexe en html5 dès qu'on veut que le texte passe à la ligne. Ce n'est pas impossible, d'ailleurs j'ai réussi, mais entre le premier prototype qui semblait bien fonctionner et la version finale, il y a un gouffre car il y a des tas de cas de figure subtile qui apparaissent en fonction des polices utilisées. Flash prenait tout ça en charge par défaut.

Il y a énormément de domaine dans lesquels Flash est loin devant le html5.
En fait, le plus gros problème de Flash est qu'il était si facile à utiliser que des débutants totale arrivaient à pondre quelque chose de joli avec, ce n'était pas du tout optimisé par contre (je parle du code fait par le débutant, pas le code de Flash qui accomplissait l'exploit de tourner correctement sur 99% des machines dans le monde )

Pour la petite histoire, si Flash est mort, ce n'est pas parce que c'était une mauvaise techno ou parce que c'était lent ou pas adapté pour le mobile (en 2011 je faisais des sites full-flash en 3D qui tournaient a 30 fps sur les toutes premières tablettes android dans le navigateur. Si le developpeur est assez compétent, tout est possible)

Si Flash est mort c'est parce qu'adobe voulait introduire l'accélération matérielle dans le flash player, ce qui permettait de tirer profit du GPU et donc de diviser par 10 ou par 100 la consommation en ressource du flash player, notamment sur mobile. Je fais allusion à "Stage3D" introduit dans le flash player fin 2011, un mois avant le lancement de la version du flash player 10.1, optimisé spécialement pour IOS
- à ce moment , les ingénieurs de Apple et d'Adobe travaillaient ensemble pour rendre le flash player compatible pour l'iphone - )

Le problème avec cette histoire d'accélération matérielle c'est que, concrètement, on aurait pu accéder à des applications avec les même performances qu'une application native directement depuis le navigateur, sans avoir besoin de passer par l'app-store.

Bizarrement, juste après le lancement de cette techno, on a vu le post de Steeve Jobs "Though on Flash" et c'est vraiment ce message qui a tué la techno. Du jour au lendemain, S. Jobs a décidé de mettre un terme a la collaboration avec Adobe et a refusé que le flash player soit accessible sur l'iphone (alors qu'adobe avait terminé.... Ca allait se faire.... )


L'app-store a généré plus de 70 milliard de $, rien qu'en 2018.

Ne cherchez plus à qui profite le crime...


C'est mort car c'était bourré de faille surtout et que c'était une usine à gaz
Le #2078049
Bon débarras !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme