Ford utilise des drones pour sécuriser et inspecter ses sites de production

Le par  |  5 commentaire(s)
Ford Drone

Les drones trouvent de nouvelles applications chaque jour et de plus en plus dans le secteur industriel. Aujourd'hui Ford annonce recourir à ces appareils pour sécuriser ses sites de production.

Le constructeur Ford a annoncé avoir lancé un vaste programme de sécurisation et d'inspection de ses sites à l'aide de drones. Le site de fabrication de moteurs de Dagenham au Royaume-Uni est le premier à profiter de l'assistance de ces dispositifs volants.

Ford Drone

Ford présente l'usage de drones associés à des caméras GoPro comme un gain de temps conséquent : la tâche prendrait ainsi 10% à peine de la procédure réalisée par des hommes. Les drones sont exploités pour visualiser des systèmes de câblages et tuyauterie localisés en hauteur.

Ford Drone 2.

Jusqu'à présent, la procédure impliquait une équipe de techniciens utilisant des plateformes élévatrices, échafaudages et autres outils complexes à déplacer avec des risques sécuritaires à la clé. Chaque zone d'inspection pouvait ainsi demander jusqu'à 12 heures de travail, une durée réduite à 12 minutes avec les drones. L'intégralité de l'usine de Dagenham peut ainsi être inspectée en une journée, avec un double avantage à la clé : des économies pour Ford et des inspections plus régulières permettant d'intervenir plus vite sur d'éventuelles dégradations matérielles.

Par ailleurs, ces inspections n'impliquent désormais plus de fermer les zones en question ni de stopper l'activité partielle du site. Après des tests concluants, Ford compte exploiter ces drones sur l'ensemble de ses sites de production.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2029640
Une évolution technologique réussie et rentable.
Le #2029658
Dans l'environnement industriel, l'utilisation des drones est très efficientes.
Le #2029666
"Chaque zone d'inspection pouvait ainsi demander jusqu'à 12 heures de travail, une durée réduite à 12 minutes avec les drones."
12 minutes, ça tombe bien avec l'autonomie limitée des drones.
Le #2029682
Oui oui, intéressant !
Le #2029765
Mouve92 a écrit :

"Chaque zone d'inspection pouvait ainsi demander jusqu'à 12 heures de travail, une durée réduite à 12 minutes avec les drones."
12 minutes, ça tombe bien avec l'autonomie limitée des drones.


Clair. Quand on voit qu'un haut de gamme peine à tenir 30 min, ils ont intérêt à posséder une belle flotte s'ils veulent une surveillance permanente (temps de recharge oblige).
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme