France : condamné à trois mois de prison ferme pour un "Like" sur Facebook

Le par Mathieu M.  |  33 commentaire(s)

On ne le dira jamais assez : si Internet est un espace de liberté, tout n'est pour autant pas toléré, surtout pas lorsque l'on aborde la thématique du terrorisme.

prison

En France, un homme de 32 ans vient ainsi d'apprendre à ses dépens que les actions en ligne, aussi banales qu'un simple "like" sur Facebook peuvent avoir des répercussions cinglantes dans la vie réelle.

Le tribunal correctionnel de Meaux en Seine-et-Marne vient ainsi de condamner un homme à trois mois de prison ferme après que ce dernier a "aimé" une publication sur Facebook représentant un combattant de Daesh brandissant la tête d'une femme décapitée. Dénoncé par un proche, le commissariat de Pontault-Combault a lancé une enquête à l'encontre du prévenu et organisé une perquisition à son domicile de Rozay-en-Brie.

Facebook-logo

L'homme en question n'a pas nié les faits, mais évoqué un malentendu : "Je n'ai pas fait l'apologie du terrorisme. Je pensais que c'était un trucage. J'ai été maladroit, c'était pour me moquer de la photo, je n'ai ni partagé, ni commenté, ni posté d'autres articles."

Une situation confirmée par la perquisition puisque les enquêteurs n'ont rien trouvé de condamnable en examinant son matériel informatique. Des reproductions d'armes (airsoft) en vente légale ont été retrouvées chez ce dernier. Malgré tout, il a été saisi 9 plants de cannabis dans l'appartement de l'homme.

La sanction parait quelque peu disproportionnée pour un simple "like" sans qu'aucune consultation de site terroriste ou affiliation ni revendication n'ait été mise en évidence par l'enquête. Malgré tout, pour le substitut du procureur de la République : "Quand on met j'aime, c'est que l'on considère que ce n'est pas choquant ou que l'on adhère." La défense insistait pourtant sur le fait que le prévenu avait activé les paramètres de confidentialité sur le réseau et que son compte était privé.

Reste à savoir dans quelle proportion la saisie des plants de cannabis a pu jouer un rôle dans la condamnation revendiquée avant tout par le procureur comme étant principalement liée à l'affaire du like de contenu en relation avec le terrorisme.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 4

Trier par : date / pertinence
Safirion away Absent VIP icone 43448 points
Le #1977678
Mieux vaux prévenir que guérir. :
Subutox offline Hors ligne VIP icone 7216 points
Le #1977681
Ils n'ont pas autre chose à foutre sérieusement ? S'il recommence ils vont vraiment occuper une place de prison pour ça ?

Et si je "like" des chambres à gaz ça va faire quoi ? On va me condamner à du sursis pour avoir déconné honteusement ?

Le contenu aurait dû être dégagé direct point barre, si ça se trouve le mec rigolait (ou pas, mais ce n'est pas une condamnation pour un "like" qui va changer sa façon de voir).
Safirion away Absent VIP icone 43448 points
Le #1977683
Subutox a écrit :

Ils n'ont pas autre chose à foutre sérieusement ? S'il recommence ils vont vraiment occuper une place de prison pour ça ?

Et si je "like" des chambres à gaz ça va faire quoi ? On va me condamner à du sursis pour avoir déconné honteusement ?

Le contenu aurait dû être dégagé direct point barre, si ça se trouve le mec rigolait (ou pas, mais ce n'est pas une condamnation pour un "like" qui va changer sa façon de voir).


Certes, mais je pense que si ils l'ont coffré, c'est qu'il devait avoir un profil douteux. Si demain je like une décapitation d'ISIS, y a peu de chance que j'aille en taule à mon avis.
Sinon, effectivement, c'est grave... :
olivier.pierre offline Hors ligne Vétéran avatar 1488 points
Le #1977690
Prison? Il est maintenant prêt pour être radicalisé.
Anonyme
Le #1977691
Je Like gnt
skynet offline Hors ligne VIP icone 91632 points
Le #1977706
C'est particulièrement sévère quand même. Le gars est un peu con, mais prendre du ferme pour ça me semble disproportionné.
Attention aux blagues dans les avions, genre je suis un terroriste, etc ...
Miyas offline Hors ligne Vétéran avatar 1076 points
Le #1977711
skynet offline Hors ligne VIP icone 91632 points
Le #1977713
LauXy offline Hors ligne VIP icone 19509 points
Premium
Le #1977724
L'homme n'a pas de chance ...
Anonyme
Le #1977732
skynet a écrit :

Miyas a écrit :

http://www.lavoixdunord.fr/190523/article/2017-07-11/dix-huit-mois-de-prison-avec-sursis-pour-le-viol-de-sa-fille

Pauvre france !


Oui voilà, l'équité de la justice


Ca doit être qu'il y en a un qui a parlé à la police et l'autre non
https://www.youtube.com/watch?v=d-7o9xYp7eE
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire