Fraude bancaire : 2% des ménages victimes...

Le par Jérôme G.  |  0 commentaire(s)

… dont la moitié pour des achats frauduleux en ligne.

L'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales ( ONDRP ) publie des éléments de mesure sur les débits frauduleux déclarés par les ménages français sur leurs comptes bancaires ( PDF ). Il ont été obtenus grâce à une enquête menée par l'Insee.

Au cours de l'année 2010, il est estimé que près d'un demi-million de ménages ont été les victimes d'au moins un débit frauduleux. Les sommes en jeu ne dépassaient pas 250 € pour la moitié des cas, même si la moyenne était de 750 €.

Également pour la moitié des cas, les ménages ont déclaré que les débits frauduleux étaient liés à Internet.

L'ONDRP indique :

" 50 % des ménages se déclarant victimes disent que le débit frauduleux ( ou série ) le plus récent était un achat effectué dans un commerce en ligne, sur Internet, à l'aide d'informations confidentielles sur un de leur comptes bancaires, obtenues de façon illicite. "

Les ménages victimes ont majoritairement ( 70 % ) découvert les débits frauduleux en consultant un relevé d'opérations. Néanmoins, près de 60 % d'entre eux ne savent pas comment l'auteur a procédé pour obtenir les informations sur leurs comptes bancaires.

Le mois dernier, l'UFC-Que Choisir a tiré la sonnette d'alarme pour la fraude à la carte bancaire sur Internet, et a publié la vidéo ci-dessous. Le phishing et les malwares de type cheval de Troie sont désignés comme les principaux moyens de vols de données bancaires :

  

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire