Free Ligue 1 Uber Eats : Free prolonge la gratuité

Le par Jérôme G.  |  0 commentaire(s)
free-ligue-1-uber-eats

Avec du quasi-direct, Free poursuit jusqu'à la fin de saison la diffusion gratuite du championnat de France de football via son application Free Ligue 1 Uber Eats.

Jusqu'à la fin de cette saison 2020-2021 du Championnat de France de football, Free annonce que son application Free Ligue 1 Uber Eats continuera d'être accessible gratuitement. Elle est disponible sur Freebox (canal 63) et sur smartphone (Android ou iOS), dans le cadre d'un service sans engagement et accessible indépendamment de l'opérateur mobile.

C'est en fait l'offre découverte de Free Ligue 1 Uber Eats qui joue les prolongations et qui durera donc jusqu'au terme de la saison en cours. L'application permet notamment de consulter des extraits vidéo et résumés des journées du championnat.

En 2018, Iliad (maison-mère de Free) avait remporté pour moins de 50 millions d'euros par saison, les droits de diffusion d'un lot d'appel à candidatures pour les saisons 2020-2021 à 2023-2024 de la Ligue 1 de football. La diffusion d'extraits des matchs en quasi-direct est l'élément phare.

free-ligue-1-uber-eats

Prolongation dans un climat d'incertitude pour les droits TV

L'offre de gratuité est prolongée pour " permettre à un public toujours plus nombreux de découvrir toute la richesse des contenus associés à ce service ", écrit Free dans un communiqué (PDF). Pas de chiffre précis, mais Free revendique plusieurs centaines de milliers d'utilisateurs lors de chaque journée de Ligue 1 Uber Eats.

L'annonce de Free intervient dans un contexte houleux et incertain pour les droits TV de la Ligue 1 Uber Eats et de la Ligue 2 BKT.

À la suite de l'affaire Mediapro (défaut de paiement et arrêt de la chaîne Téléfoot) soldée par une rupture de contrat, l'appel d'offres de la Ligue de football professionnel pour la réattribution des droits de diffusion de 80 % des matchs a été infructueux. Le groupe Canal+ n'était par exemple pas en lice. Les offres des trois groupes Amazon, Discovery et DAZN n'ont pas atteint les prix de réserve.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire