La Freebox Delta avec des machines virtuelles !

Le par  |  11 commentaire(s)
Freebox-Delta-Server

Surprise avec le boîtier serveur de la Freebox Delta qui apporte la gestion des machines virtuelles suite à la diffusion d'une mise à jour de Freebox OS.

Free refait parler de la Freebox Delta et plus particulièrement du Freebox Delta Server (qui concerne également la Freebox Delta S) par le biais d'une mise à jour 4.1 de Freebox OS. Elle titille les utilisateurs avancés et " bidouilleurs " avec la possibilité de gérer directement des machines virtuelles.

Ce support des machines virtuelles fait l'objet d'une explication détaillée dans un billet sur le blog des développeurs Freebox. Sous réserve d'un espace de stockage suffisant, il permettra donc de faire appel et d'accéder à une image logicielle se comportant dans un environnement isolé du système hôte de la Freebox Delta de la même manière qu'un ordinateur réel.

En l'occurrence, les machines virtuelles doivent prendre en charge l'architecture ARM64 qui est celle du processeur de la Freebox Delta et ce afin aussi de profiter de l'accélération matérielle. Free propose par défaut des images ARM64 pour Ubuntu 19.04 et 19.10 (en bêta), Debian 10 et Debian Testing (prochaine version stable en développement), Fedora 30.

freebox-delta-machines-virtuelles
Le fonctionnement sera en somme assez similaire à celui avec le recours à une solution de virtualisation sur ordinateur, en tenant compte de limitations pour l'affectation de CPU virtuels et pour la quantité de mémoire.

Les développeurs Freebox précisent en outre que seuls des systèmes d'exploitation ARM64 avec gestion de l'EFI (Extensible Firmware Interface) peuvent être utilisés et qu'il ne peut y avoir qu'une seule interface réseau par machine virtuelle.

freebox-delta-plusieurs-machines-virtuelles
Sur les cas d'usages possibles, plusieurs exemples sont cités comme un serveur Linux à distance, de l'hébergement cloud personnel en s'appuyant sur des solutions telles que Cozy Cloud, l'hébergement d'un site web et tout un ensemble de services imaginables. La solution de domotique Jeedom signale par ailleurs avoir travaillé à l'intégration dans une machine virtuelle sur Freebox Delta.

freebox-delta-navigateur-dans-machine-virtuelle
Avec cette mise à jour, Free renoue avec son côté " geek "… en espérant que le public visé sera satisfait par les performances proposées inhérentes à la puissance de la Freebox Delta. C'est en tout cas une diffusion à la veille de la présentation par Orange de sa Livebox 5 dont il (quasiment) sûr qu'elle ne proposera pas ce support des machines virtuelles.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2080120
Free renoue avec son côté " geek "

Je pense que les geeks préfèrent avoir un vrai serveur pour leurs VM.
Mais bon, maintenant que les box font le café, pourquoi pas.

IMHO, le cas d'utilisation N°1 ca serait pour un site web perso (la box doit pas consommer des masses, est allumée H24, et est en frontal sur le net), dans ce cas la fonctionnalité est intéressante.

Après, comme pour le mode bridge et toutes ces fonctionnalités qui ne sont utilisées que par 1% des clients, il ne faut pas s'attendre a beaucoup de support de la part de Free.
Le #2080133
En effet, la Livebox 5 ne proposera pas ça, je ne me suis d'ailleurs pas cassé la tête à transformer mes captures des plaquettes internes officielles de la Livebox 5 vu le peut d'intérêt à le diffuser ici (pas de Wi-Fi 6 comme pouvait espérer l'article GNT).

Pour la Freebox c'est cool, un bon petit plus.
Le #2080148
LinuxUser a écrit :

Free renoue avec son côté " geek "

Je pense que les geeks préfèrent avoir un vrai serveur pour leurs VM.
Mais bon, maintenant que les box font le café, pourquoi pas.

IMHO, le cas d'utilisation N°1 ca serait pour un site web perso (la box doit pas consommer des masses, est allumée H24, et est en frontal sur le net), dans ce cas la fonctionnalité est intéressante.

Après, comme pour le mode bridge et toutes ces fonctionnalités qui ne sont utilisées que par 1% des clients, il ne faut pas s'attendre a beaucoup de support de la part de Free.


oh t'es dur là.
Imagine un équivalent pi-hole directement dans la box.
Ou bien quelques petits scripts pour aller récupérer automatiquement certaines infos.
Et puis quelques rares fois, on voit passer des failles virtualbox, kvm qui permettent de sauter dans le système hôte.
y'a du potentiel
Le #2080150
Et un firmware de plus qui reste en GPLv2

Edit : et donc pas de serveur Samba en v4 par exemple
Nota : après, une VM pour le compenser devient possible mais bon...
Le #2080159
.
Le boîtier serveur de la Freebox Delta ... Il s'agit d'un SoC Marvell quad-core (Cortex-A72) gravé en 28 nm si mes souvenir son bons.
Il est accompagné de 2 Go de DDR4 ECC.
.
Les possibilités sont limitées ? Non ?
Le #2080167
yam103 a écrit :

LinuxUser a écrit :

Free renoue avec son côté " geek "

Je pense que les geeks préfèrent avoir un vrai serveur pour leurs VM.
Mais bon, maintenant que les box font le café, pourquoi pas.

IMHO, le cas d'utilisation N°1 ca serait pour un site web perso (la box doit pas consommer des masses, est allumée H24, et est en frontal sur le net), dans ce cas la fonctionnalité est intéressante.

Après, comme pour le mode bridge et toutes ces fonctionnalités qui ne sont utilisées que par 1% des clients, il ne faut pas s'attendre a beaucoup de support de la part de Free.


oh t'es dur là.
Imagine un équivalent pi-hole directement dans la box.
Ou bien quelques petits scripts pour aller récupérer automatiquement certaines infos.
Et puis quelques rares fois, on voit passer des failles virtualbox, kvm qui permettent de sauter dans le système hôte.
y'a du potentiel


Pour les scripts et pi-hole, j'ai déjà dans mon routeur sans VM
Pour ce qui est des failles... on a pensé a la même chose mdr !
Le #2080173
Le #2080179
Mouve92 a écrit :

.
Les dessous des machines virtuelles dans la Freebox Delta :
.
https://www.inpact-hardware.com/article/1126/freebox-os-4-1-dessous-machines-virtuelles-dans-freebox-delta
.


Donc 2 Go, dont 1 réservé pour l'OS.
Il en reste 1, possible d'upgrader mais pas de support (ce qui est logique, mais qui en même temps limite l'intérêt de la fonctionnalité ) .
A reserver pour des toutes petites VM (petits sites web).
Par exemple un site statique serait pas mal dessus, mais pour un serveur Micecraft, j'ai un doute si on compte être plusieurs sur le serveur, idem pour les distrib cloud !

Ca doit être possible, mais encore une fois avec 1 Go:
- pas beaucoup d'utilité si on est nombreux a utiliser le service
- si on est beaucoup, on peut augmenter la RAM, mais plus aucun support (si vous avez 8go admettons, ca marche bien, puis un jour plus d'internet - rien a voir avec les VM - , le support vous enverra balader)
- dans tous les cas, le support pour cette fonctionnalité sera minimal, en cas de bug, il est possible que l'on ne puisse pas utiliser ses VM pendant des mois...


Le #2080216
Pour économiser la RAM le mieux c'est encore une VM avec plusieurs conteneurs, par exemple j'en ai 3 sur mon proxmox qui consomment respectivement 90Mo, 130Mo et 270Mo soit moins de 500Mo avec pas mal de services dessus.
Le #2080224
LinuxUser a écrit :

Free renoue avec son côté " geek "

Je pense que les geeks préfèrent avoir un vrai serveur pour leurs VM.
Mais bon, maintenant que les box font le café, pourquoi pas.

IMHO, le cas d'utilisation N°1 ca serait pour un site web perso (la box doit pas consommer des masses, est allumée H24, et est en frontal sur le net), dans ce cas la fonctionnalité est intéressante.

Après, comme pour le mode bridge et toutes ces fonctionnalités qui ne sont utilisées que par 1% des clients, il ne faut pas s'attendre a beaucoup de support de la part de Free.


désolé g mis -1 au lieu de +1 pour ton avis qui me semblait pertinent
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme