Le ministère des Affaires étrangères informe d'un piratage de données

Le par  |  2 commentaire(s)
fuite

Fuite de données personnelles renseignées sur la plateforme Ariane. Pour ce piratage de données, le Quai d'Orsay informe les personnes concernées.

Dans un communiqué, le ministère de l'Europe et des Affaires étrangères annonce que des données personnelles enregistrées lors d'une inscription sur la plateforme Ariane ont été dérobées.

Mis en place depuis 2010, ce service permet de signaler au ministère un voyage ou une mission ponctuelle à l'étranger. Les utilisateurs peuvent notamment recevoir des informations en rapport avec la sécurité pour leurs déplacements.

Pour cette fuite de données, le Quai d'Orsay assure qu'elle n'affecte pas des " données sensibles, financières ou susceptibles de dévoiler les destinations des voyages déclarées dans Ariane. " Elle concerne les noms, prénoms, adresses email et numéros de téléphone mobile de personnes à contacter en cas d'urgence.

Le ministère des Affaires étrangères ne précise pas l'ampleur du piratage, ni un quelconque mode opératoire d'une attaque, sachant que les personnes concernées reçoivent un message par email pour les informer de cet incident.

" Nous avons pris immédiatement les mesures qui s'imposaient pour éviter que des événements de ce type ne se reproduisent ", écrit le Quai d'Orsay qui a saisi la CNIL et la justice. Le service Ariane demeure par ailleurs en fonction.

Un risque habituel avec ce type de fuite de données est du phishing ciblé, notamment en se faisant passer pour le ministère, qui pourrait être utilisé pour tromper certaines personnes.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2043839
ils ont fait preuve de "négligence caractérisé"
Le #2043865
Quand j'ai lu "ministère", j'ai pensé tout de suite "normal".
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme