Test Game of Thrones

Le par Nathalie M.  |  1 commentaire(s)
Game of Thrones

C'est bien la série américaine Game of Thrones qui a révélé l’œuvre de George R.R. Martin, une saga fantasy médiévale, passée assez inaperçue lors de sa publication. Et pourtant, Cyanide avait vu, avant la série, tout le potentiel de l’œuvre littéraire et le studio français s'était alors empressé d'acheter les droits pour être le seul à pouvoir adapter la franchise en jeu vidéo. Deux titres sont nés depuis, Game of Thrones Genesis en septembre 2011 et ce Games of Thrones, Le Trône de fer, orienté jeu de rôle.

Deux nouveaux héros

Le titre de Cyanide prend la liberté de conter une aventure totalement inédite à la saga de George R.R. Martin. En revanche, le jeu vidéo se veut extrêmement fidèle à sa source. Les lieux sont identiques, la chronologie respectée et surtout l'ambiance propre à la franchise fantasy moyenâgeuse se veut elle aussi très proche de ce que les fans ont pu lire ou voir dans la série.

Deux personnages inédits font donc leur apparition, deux personnages que vous aurez à prendre en main au gré du scénario. Le premier, Mors Westford, appartient à la Garde de Nuit, en charge de la protection du Mur. Le second, Alester Sarwick, est un Prêtre Rouge. Vous aurez donc ici deux approches du jeu différentes ainsi que des gameplay différents. Ces deux héros nécessitent, avant de les prendre en main, d'être définis dans les moindres détails. Dans un premier temps et puisque Mors est le premier à intervenir, vous créerez ce premier héros de toutes pièces. Alester interviendra dès le second chapitre et imposera, après un premier moment de jeu et de combats, de vous poser à nouveau et de réaliser un nouveau profil de personnage. Une construction de jeu qui ne sera pas sans couper la dynamique du jeu et vous aurez l'impression de mettre réellement longtemps avant de vous attaquer au vif du sujet. Si les deux histoires semblent évoluer en parallèle, le scénario vous amènera à découvrir ce qui lie ces deux hommes.

Game of Thrones (1)  Game of Thrones (6) 

La phase de création de personnage, qui intervient donc deux fois, l'une pour Mors et l'autre pour Alester, posera les bases de votre aventure et la façon dont vous souhaiterez la jouer. Trois classes de personnages sont disponibles et vous proposeront trois formes de combats différentes. Ensuite, à vous de distribuer des premiers points dans des domaines tels que l'agilité, la chance ou encore la force, et de construire une première amorce d'arbre de talents. Notez qu'il n'est pas obligatoire de distribuer vos points dès cette création. Vous pouvez vous laisser du temps et appréhender un peu le titre avant d'opter pour telle ou telle voie. Dans tous les cas, Cyanide vous propose une édition de personnage très complète, dans laquelle les joueurs aguerris en matière de jeu de rôle aimeront passer du temps pour optimiser au mieux leur personnage.



Communiquer avant de combattre

Une fois la création des personnages mise en place, le titre peut entièrement s'ouvrir à vous et vous laisser découvrir son contenu. Pour rester encore un peu sur les deux héros, notez qu'en plus de toutes leurs attributions que vous leur avez donnés, Mors et Alester disposent de pouvoirs naturels. Mors peut prendre possession du corps de son fidèle compagnon à quatre pattes et ainsi accéder à des endroits inaccessibles pour un humain ou réaliser d'autres actions. Alester dispose de la vision de R'hllor qui lui permet de trouver nombres de secrets dans les coins et recoins de cet univers. Intérssants sur le papier, ces deux pouvoirs n'ont malheureusement pas été assez exploités par les développeurs.

Vos personnages évolueront donc avec l'expérience, mais un autre système inclus dans le jeu viendra dessiner un peu plus leur caractère. Cyanide implique en effet des choix moraux dans les dialogues et, en fonction de vos décisions de choisir une réplique plutôt qu'une autre, votre personnage sera perçu différemment. Ces choix auront même une incidence sur le déroulement de l'aventure.

Game of Thrones (2)  Game of Thrones (5) 

Puisqu'il est question de dialogues, ce Game of Thrones est un titre où les échanges sont nombreux. Très bavard, le titre n'a de cesse de faire parler tous les protagonistes, de vous abreuver d'informations. Si certains dialogues peuvent être passés rapidement d'autres en revanche seront imposés. Bien sûr, ils jouent un rôle essentiel dans le cheminement du scénario, dans la mise en place de l'ambiance et du contexte du jeu. La chance du joueur tient aussi au fait que le doublage français se montre de très bonne facture. Mais le joueur qui aura l'envie d'aller au combat se verra frustré par ses coupures régulières et parfois interminables. 



Des combats très brouillons

Quant aux combats du jeu, il s'agit sans doute du point le moins positif du jeu. Les affrontements sont assez difficiles à cerner au premier abord et pas des plus simples à prendre en main. Surtout les premiers. Le titre vous abreuve de conseils, qui ont le bon ton d'exister, mais qui ont aussi le défaut de couper le rythme. Heureusement, ces informations ne seront l'apanage que des premières heures de jeu.

Pour le reste, vous devez, avant chaque combat, penser à choisir vos différentes techniques de combats, dont vous ferez appel par une simple pression de touche. Ou accessoirement des potions de vie. Vous disposez de trois actions, une fois terminées, vous devez renouveler votre schéma tactique. Toutes ces manipulations passant donc par des "pauses" du combat en cours. Le système est donc plutôt lourd à mettre en place. Et ce n'est pas tout puisque vous pourrez de la même manière jongler avec les techniques d'un de vos alliés pour rendre l'attaque de votre groupe encore plus efficace. L'idée n'est pas mauvaise mais sa mise en place impose trop de pauses, d'arrêts. Rien qui ne contribue positivement à la dynamique du jeu.

Game of Thrones (3)  Game of Thrones (4) 

Ajoutez à ceci une caméra que vous devrez toujours ajuster pour taper sur votre ennemi et une IA de ces derniers manquant cruellement de réaction, et vous aurez une vision globale de ce que sont les combats de ce Game of Thrones. Un peu moins lourd, un peu plus intuitif et facile à mettre en oeuvre, le système de combat aurait pu gagner en fluidité, et donc en plaisir.

Game of Thrones (10)  Game of Thrones (8) 

Game of Thrones (9)   Game of Thrones (7) 



Conclusion

Game of Thrones Le Trône de Fer est un titre déséquilibré. On se plaît à succomber à son ambiance, à ce replonger dans les complots qui règnent aux quatre coins de Westeros. Le titre affiche au moins un vrai respect de ses sources et les amateurs de la série, et du livre, y retrouveront des éléments familiers et donc se trouveront en terrain connu.

En revanche, le système des combats, trop lourd, peine réellement à convaincre et plombe l'action du jeu. Les joueurs plus persévérants, et amateurs de jeu de rôle, n'hésiteront pas à se laisser malmener pour pouvoir profiter des bonnes idées du développeur. Mais les moins motivés ne manqueront pas d'arrêter les frais au bout de quelques chapitres. Manquant globalement de finition mais disposant tout de même d'une âme, ce Game of Thrones ne séduira pas facilement, mais son atmosphère réussit à maintenir l'intérêt du joueur.

Game of Thrones 



+ Les plus
  • L'ambiance fidèle à la saga
  • La présence de deux personnages jouables
  • Une personnalisation des héros très poussée
- Les moins
  • La lourdeur des combats
  • Les dialogues à n'en plus finir
  • Un manque de finition générale
  • Une interface peu séduisante

Notes

  • Graphisme Game of Thrones ne rivalise pas avec Skryrim d'un point de vue graphique. Ses décors sont bien trop grossiers, l'aliasing est bien trop présent et les bugs d'affichage se cumulent les uns aux autres. Le titre de Cyanide a donc toutes les peines à séduire, rien que d'un point de vue personnel.
    5/10
  • Bande son La bande son s'en sort mieux puisqu'il faut reconnaître au jeu l'extrême justesse des compositions musicales, collant parfaitement à l'ambiance du titre. Le doublage manque quant à lui de régularité. S'il nous transporte parfois, il sait aussi nous laisser au bord du chemin par des répliques plates et trop convenues.
    6/10
  • Jouabilité Game of Thrones fait évoluer votre personnage comme tout jeu de rôle, par le biais d'acquisition de l'expérience et de répartition de points. A ceci s'ajoute des dialogues où vous devrez faire des choix, qui semblent influencer la direction de l'aventure. Le titre n'est pas évident à prendre en main et le système de combat affiche une vraie lourdeur.
    5/10
  • Durée de vie Le jeu de rôle de Cyanide dispose d'une durée de vie assez conséquente qu'on ne lui aurait pas donné de prime abord. Et pourtant, vous pouvez compter sur une trentaine d'heures de jeu pour en faire le tour.
    7/10
  • Scénario L'aventure se veut complètement inédite. Si l'environnement vous est familier, vous ferez connaissance avec deux personnages nouveaux. Le scénario respecte les traits de ces sources d'inspiration puisqu'il sera question, ici aussi, de traitrise et de complots.
    7/10
  • Note générale Cyanide a traité avec beaucoup de respect et de fidélité la franchise Game of Thrones. Si de nombreux défauts de prise en main et de réalisation technique parsèment le titre, on ne peut pas lui enlever son ambiance et l'intrigue de son aventure. Le titre arrivera tout de même à séduire le fan de la série télé pour peu que le joueur ne soit pas non plus trop exigeant. Game of Thrones apporte un autre pan de l'histoire de la saga, mais traîne derrière lui une jambe quelque peu boiteuse.
    6/10

  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #972691
Merci pour ce test.
Je joue à ce jeu depuis quelques jours et le test correspond à mon ressenti.
Concernant les combats, je rajouterais une caméra plutôt difficile à gérer, et des combats déséquilibrés, certains sont faciles et d'autres vraiment pénibles.
Sinon, il y a l'ambiance, vraiment prenante.


icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar