Test Gears of War 3

Le par Nathalie M.  |  1 commentaire(s)
Test Gears of War 3

Il aura fallu attendre trois ans pour retrouver à nouveau Marcus et ses coéquipiers, mais aussi tout l'univers et le style cher à la franchise Gears of War. Epic Games a pendant ce laps de temps soigné son troisième volet et le résultat obtenu excusera ces longs mois d'attente. Epic frappe un grand coup et clôt avec beaucoup de brio cette trilogie. Un peu comme le bouquet final des feux d'artifice, ce Gears of War 3 livre tout ce dont il est capable, et le niveau est placé très haut.

Epic toujours présent

Une seule et même question a du tourner dans de nombreuses têtes : Gears of War 3 serait-il capable de susciter encore l'enthousiasme des joueurs, après deux fameux épisodes et un long développement ? Gears of War 2 a, à son époque, marqué les esprits en offrant aux joueurs un jeu bourré d'action, des graphismes déjà magnifiques, un arsenal bluffant et une prise en main très confortable. GoW 3 devait non seulement faire aussi bien, mais aller encore plus loin. Ne pas se contenter du succès propre à la série, convaincre encore une fois les joueurs de sa qualité intrinsèque. Et puis, avec ces deux ans de développement, les joueurs, devenus exigeants par le temps, attendaient beaucoup de cette dernière aventure, qui clôt la trilogie. Il était donc difficile pour Epic Games de se louper, au risque de couler la franchise complète.

Gears of War 3 - 10 Gears of War 3 - 9

Que l'on se rassure, les heures passées sur ce nouveau Gears of War 3 imposent le respect. Jamais jeu ne nous aura autant captivé, pris en haleine et donné du mal. Epic signe là une fin, mais de quelle façon ! Les habitués de la franchise peuvent, les yeux fermés, se procurer leur exemplaire, l'acte étant même obligatoire pour qui joue à GoW depuis ses débuts. Chaque aspect du jeu est ici captivant et les défauts s'effacent tout naturellement. Il faut dire également que le titre vous donnera bien assez de fil à retordre pour que vous ayez le temps de pinailler sur deux ou trois points du titre. Attention, ce Gears of War 3 risque de vous happer. Prévoyez-vous du temps, des parties de jeux ininterrompues pour garder un plaisir intact, une action continue.



Un peu d'humanité

Gears of War 3 prend lieu et place deux ans après les douloureux évènements de Jacinto. L'humanité est terriblement mal en point et les attaques des Lambents ne cessent de faire des victimes. Le moindre morceau de terre subit l'invasion de ces vils créatures et c'est sur un bateau que le joueur retrouve toute l'équipe de Marcus. Le président Prescott (que l'on croyait mort dans le précédent volet) refait son apparition et apporte un précieux messages à Marcus : son père est vivant. Ce premier chapitre vous annonce la couleur du jeu. Sur le plan du scénario, le titre ne manquera pas de multiplier les révélations, les surprises, les réponses aux questions laissées en suspens dans les derniers épisodes. Et puis, Gears of War 3 s'attachera cette fois à parler des sentiments des personnages, un des aspects rarement, voire jamais abordés dans les autres épisodes. Les personnages perdent ainsi leur côté "bourrin" et cette nouvelle approche leur confère un côté plus humain. Tous les membres de l'équipe de Marcus auront droit à son moment larmoyant, sensible, ce qui offrira aux joueurs une autre approche, une nouvelle perspective, sans rien dénaturer l'esprit du jeu. Gears of War 3 est loin de tourner dans le gnian-gnian mais gagne au contraire en sensibilité, ce qui ne lui fait tout de même pas de mal.

Gears of War 3 - 11 Gears of War 3 - 12

Et puis, il y a cette action omniprésente qui s'illustrera dans ce premier chapitre par l'attaque des Lambents. Créatures particulièrement coriaces, elles vous donneront encore une fois beaucoup de mal. Apparaissant en vagues, explosant au moment de mourir, les Lambents marqueront les esprits, pas seulement par leur apparence, mais surtout par la difficulté à en venir à bout sans finir terriblement amoché. Le titre démarre fort et ne vous laissera finalement que peu de répit. Ce ne sont pas les quelques cinématiques sentimentales qui vous en feront perdre le fil. Epic a su trouver l'équilibre entre l'action pure digne de tout GoW, en apportant ce petit truc en plus qui offre une autre dimension à son jeu.



Des nouveautés efficaces

La campagne solo de ce Gears of War 3 se révèle plus longue que celles des deux premiers volets. Mais elles passeront rapidement, dès lors que l'action commencera à dérouler son tapis rouge. Le titre ne vous laisse aucun moment de répit. Les Lambents se montrent coriaces, nombreux, les survivants humains risquent aussi de vous jouer des tours, les Locustes sont toujours de la partie, d'autres créatures viendront encore s'ajouter à un bestiaire déjà bien rempli, et varié en monstruosités, et que dire des boss sur lesquels vous devrez sans doute vous y reprendre à deux fois ?  On ne se repose pas dans Gears of War, on part avec son arsenal, prêt à en découdre quelle que soit l'issue finale. Attendez-vous à un déchaînement de violence, vous faites la guerre et cela se voit. Epic semble avoir relevé le niveau de difficulté pour l'occasion et vous serez frappé de voir à quel point vos ennemis savent comment vous déterrer de vos couvertures et viser avec précision. Les vagues d'ennemis sont assez impressionnantes et peut-être ressentirez-vous l'érnegie du désespoir. Le challenge est au rendez-vous et cette difficulté plus exacerbée ne devrait pas manquer de séduire les joueurs qui aiment en découdre.

Gears of War 3 - 14 Gears of War 3 - 13

Si les ennemis ont gagné en consistance, vous aussi, rassurez-vous ! Votre arsenal est le premier à subir quelques changements. Le fusil Kaomax gagne par exemple en puissance et en précision. Mais de nouvelles armes viennent aussi agrémenter vos plaisirs. Gears of War 3 reste avant tout un jeu où la subtilité n'a pas lieu d'être et les affrontements que vous allez vivre méritent un arsenal digne de ce nom. Rétro-Lanzer, une arme qui ne devrait pas manquer de rappeler quelques souvenirs, inspiré du Lanzer, perdra sa tronçonneuse au profit d'une baïonnette. Vous ne perdez pas au change, d'autant plus que face à des ennemis qui explosent en mourant, la tronçonneuse n'était plus vraiment adaptée. La baïonnette vous offrira quelques nouvelles sensations. Vous aurez droit à un fusil qui lui aussi provoque de jolies explosions, chacun son tour, de nouvelles grenades, un fusil de sniper qui touche sa cible à tous les coups, etc... Encore une fois, il vous sera possible de porter jusqu'à quatre armes. Attention cependant à vos munitions, surtout que de nouvelles créatures avaleront les munitions laissées au sol juste devant vous... Un petit mécha à votre service fait lui aussi son apparition et devrait vous sortir de quelques situations tendues, étant lui-même suréquipé. Et puis, les plus persévérants d'entre vous pourront s'essayer à prendre en main une énorme épée, qui fera couler dans vos veines un sentiment de supériorité et de force.

Gears of War 3 - 4 Gears of War 3 - 20

Une des nouveautés de cette campagne solo est qu'elle peut être jouée à quatre joueurs en coopération. Si vous êtes seuls à jouer, vous serez toujours accompagnés de ces équipiers dont l'IA vous satisfera complètement. Vous ne marcherez jamais sur un soldat, vous ne serez jamais bloqué par l'un d'entre eux, ils agiront même en fonction de vos propres actes. A vous aussi de les diriger, de cibler leurs attaques sur un ennemi en particulier, soit pour vous couvrir, soit pour vous ôter une épine du pied. Vous pourrez aussi vous servir d'eux et prendre leurs armes en échange des vôtres si vous estimez qu'ils sont mieux équipés que vous.

 



Arcade et multijoueurs

Gears of War 3 voit apparaître un mode inédit en la présence du Mode Arcade. Si vous souhaitez encore en découdre avec vos ennemis une fois la partie solo achevée, sachez que vous pourrez remettre ça, mais de façon différente, un peu plus fun et un peu plus pointue. Le mode Arcade vous propose en effet de revivre vos missions, de multiplier vos points en fonction des ennemis abattus et de vous ajouter quelques contraintes supplémentaires, originales ou non. Ce mode peut se jouer seul mais devrait trouver toute sa signification en mode coopératif.

Gears of War 3 - 5 Gears of War 3 - Image 24

Ce dernier fera le lien avec le mode multijoueurs, qui lui aussi aura eu droit à son lot de modifications. Vous pourrez notamment incarner des Locustes et user de leur propre spécificité. Un petit changement de situation qui apportera un peu d'air frais à cette tuerie générale, vous permettant de voir ailleurs ce qu'il se passe aussi. Epic Games fait évoluer l'aspect de son jeu qui suscitera de longues parties en ligne et les amateurs de multi apprécieront ce traitement. Si certains modes restent totalement classiques, d'autres en revanche voient le jour ou gagnent en dynamisme. Les joueurs ne manqueront pas d'y passer de longues heures.



Conclusion

Gears of War 3Gears of War 3 ne devrait pas manquer de marquer les annales du jeu vidéo. Ce troisième volet sublime à lui seul la franchise entière et clôt une trilogie de la meilleure façon possible. Les joueurs ne pouvaient en effet rêver mieux qu'un tel résultat : entre des graphismes magnifiques, une prise en main toujours appréciable, une difficulté exacerbée, une IA équilibrée et des modes de jeux percutants, Gears of War 3 répond non seulement aux attentes des joueurs mais va même au-delà.

On ne connaît pas aujourd'hui l'avenir de la franchise mais les joueurs, avant de penser à demain, auront à coeur de vivre cette aventure où l'adrénaline ne manquera pas d'alimenter vos parties. A vous maintenant de profiter de tout ce que vous offre Epic, de mettre à profit toutes les nouveautés du jeu et d'apprécier un scénario digne de ce nom. Ce Gears of War 3 réussit sur bien des points.

 



+ Les plus
  • Des graphismes somptueux
  • Gameplay accessible
  • Une action omniprésente
  • Durée de vie de la campagne solo
  • Modes multijoueurs soignés et nouveaux
  • L'IA
- Les moins
  • Une modélisation des visages peu convaincante

Notes

  • Graphisme Très certainement le plus beau jeu vidéo actuel de la Xbox 360. Epic frappe fort en offrant aux joueurs un tel niveau de réussite. Entre les effets spéciaux, les explosions, les décors plus somptueux les uns que les autres, chacun dans leur style, les détails qui les composent, les textures fines, on ne peut tarir d'éloges sur cet aspect du jeu. Quelques défauts sans doute, dans la modélisation des visages notamment, pourraient faire baisser la note, mais on préfère souligner le travail réalisé et la puissance de ce titre graphiquement parlant.
    9/10
  • Bande son La bande son choisie par les développeurs se prête particulièrement aux différentes situations. Elle s'envole dans les combats, s'adoucit quand le scénario touche à des aspects plus personnels, propres aux héros. Du côté du doublage, les joueurs retrouveront avec plaisir les voix très graves des personnages.
    9/10
  • Jouabilité Gears of War 3 est un blockbuster aux multiples possibilités, qui n'en oublie pas pour autant de se montrer accessible et facile à prendre en main. Ce confort de jeu fait aussi partie de la réussite de la franchise. Les mêmes mécanismes connus dans les épisodes précédents se retrouvent donc ici, auxquels viennent s'ajouter encore quelques améliorations, notamment au niveau des armes. Les joueurs devront également faire face à un niveau de difficulté plus poussé, ce qui offrira au jeu encore plus de challenge.
    8/10
  • Durée de vie Gears of War 3 vous promet de nombreuses heures de jeu devant vous. La campagne solo affiche une dizaine d'heures de jeu, mais il est possible de revenir sur cette partie par le biais d'un mode Arcade dédié. A vous de choisir le bon niveau de difficulté qui sied le mieux à votre niveau de joueur. Gears of War 3 c'est aussi un mode multijoueurs complet sur lequel vous devriez passer quelques heures de votre vie en compagnie de vos amis.
    8/10
  • Scénario Epic a décidé de procéder à de nombreuses révélations, à faire la lumière sur différents points de l'histoire de la franchise. A vous les surprises, le suspens, les réactions d'enthousiasme ou non...
    9/10
  • medaille
    Note générale Epic Games livre avec ce Gears of War 3 un travail magistral. La franchise connait aujourd'hui son apogée, tant en terme technique que de scénario. Rien n'est laissé au hasard pour vous faire vivre une aventure tout simplement exceptionnelle. Le titre est dynamique, vivant, bien orchestré, il ne vous laisse aucun répit, la difficulté est là et les adversaires ont bien l'intention de vous donner du mal. Le résultat est enthousiasmant, rares sont les jeux à faire vibrer le joueur de la sorte. Impossible pour les fans de GoW d'être déçus. Epic vous sert le troisième volet que vous deviez attendre.
    9/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
PROMMIX offline Hors ligne VIP icone 5291 points
Le #835771
Je n'etais pas fan des 2 precedents opus, mais je dois dire que celui-ci est une réussite. Que se soit l'aventure solo ou les modes collectifs. Beau, beau, beau!
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire