Test Ghost Trick Détective Fantôme

Le par Nathalie M.  |  0 commentaire(s)
Test Ghost Trick

Capcom s'est montré relativement discret quant à ce jeu vidéo. Et pourtant, Ghost Trick propose une aventure passionnante, dans laquelle il s'agit d'incarner un fantôme. En plus de chercher à connaître les raisons de sa mort, le héros a également pour mission de sauver des vies. Mais le temps lui est compté : au lever du soleil, s'il n'a pas résolu tous les mystères, le héros partira dans l'au-delà sans réponses à ses questions.

Sissel le fantôme

Ghost Trick, ce nom risque de ne pas vous parler et pour cause, on ne peut pas dire que ce nouveau jeu DS ait fait beaucoup parler de lui. Nous l'avons découvert d'ailleurs au détour d'une publicité dans un magazine, et la curiosité nous a donc poussé à l'essayer. Pourtant Ghost Trick ne sort pas de nulle part puisque les développeurs de ce jeu sont aussi ceux des célèbres Phoenix Wright. C'est dire si l'expérience est au rendez-vous dans le jeu atypique, caractérisé par un style particulier. On retrouve donc aussi de cela dans ce Ghost Trick : des personnages hauts en couleurs, des dialogues, des interactions entre les différents protagonistes et beaucoup de réflexion. Ghost Trick appartient à ce genre de jeu qui nous happe dès le lancement grâce à un scénario crédible et une envie de connaître le fin mot de l'histoire.

Ghost Trick (7) Ghost Trick (6)

Le héros principal de ce jeu est SIssel. Personnage pas comme les autres, Sissel est en fait ce qu'il reste de son être. Délivré de son enveloppe charnelle après son assassinat, Sissel se retrouve en tant que fantôme à discuter avec une lampe de bureau. Curieux... Sissel apprend très vite qu'il dispose des pouvoirs fantômes, des pouvoirs réservés à des êtes très spéciaux. Hormis cette distinction, Sissel ne sait rien de plus. Sa vie, sa mort, son nom même, est oublié. Deux missions vont lui incomber : sauver une jeune demoiselle de la mort et retrouver ses souvenirs perdus. Sur le chemin qui devrait le mener vers des réponses, Sissel sera amené à sauver d'autres vies, humaines ou non. Et à rencontrer des personnalités étranges...



Un gameplay au service d'un scénario

Sissel ne dispose que d'une seule nuit pour retrouver la mémoire et comprendre pourquoi il a été assassiné. Son seul lien avec sa mort, Lynne, une jeune enquêtrice, pourrait détenir quelques réponses, mais il semblerait que son enquête actuelle lui ait amenée une poignée d'ennemis. A plusieurs reprises, Lynne mourra. Grâce aux tours fantômes de Sissel, qui lui permet de remonter dans le temps et d'interagir avec les objets, la jeune femme sera sauvée. Mais elle ne sera pas la seule à périr et à revenir à la vie grâce aux bons soins de Sissel au court de la nuit. Le nouveau fantôme aura fort à faire, peut-être au détriment de sa propre enquête personnelle. Car attention, l'heure tourne et les réponses semblent bien compliquées à trouver.

Ghost Trick (5) Ghost Trick (9)

L'utilisation de ces pouvoirs fantômes ne pose aucune difficulté. Le didacticiel offert par la lampe de bureau semble un peu obscur mais en pratique la prise en main du jeu se révèle très simple. L'essentiel du gameplay tient dans le fait qu'il vous faudra interagir avec les objets de l'environnement. Pour les utiliser, il vous faut au préalable passer dans le monde fantôme, celui où il vous sera possible de vous déplacer d'un objet à un autre, donc de vous déplacer dans le niveau. Certains objets peuvent réaliser des actions, elles seront d'ailleurs inscrites sur l'écran supérieur de la DS. Ensuite, pour passer à l'action, il vous faudra retourner dans le monde réel et activer l'objet. La manipulation est facile, reste à trouver le bon moment d'utilisation, les bons enchaînements, le bon timing, etc... Et sur ce point, seule votre réflexion vous permettra d'aller de l'avant.

Ghost Trick (8) Ghost Trick

Ces "énigmes" n'ont rien de bien compliqué. Mais il faut souvent avoir une vue d'ensemble pour établir votre champ d'action et surtout ne pas hésiter à faire appel aux pensées des personnages à l'écran. Ils auront parfois de bons indices à vous donner sur la marche à suivre. Le temps vous est compté, notamment dans ces épisodes de quatre minutes où vous êtes revenus dans le passé. Parfois même, si vous loupez l'action au bon moment, vous comprendrez vite que cela ne sert plus à rien d'aller au bout des quatre minutes. Vous pourrez recommencer au point de départ ou au dernier "changement de destin" pour obtenir une autre chance de réagir à l'instant T.

Ghost Trick (1) Ghost Trick (2)

Ghost Trick ne manquera pas de voyage. Sissel ne peut pas prendre le contrôle d'un humain pour se déplacer, mais utilise la voie des télécommunications. C'est au travers des lignes téléphoniques et des différents appels passés entre les protagonistes du jeu que vous pourrez vous rendre dans différents endroits. Toutes se dévoileront au fur et à mesure mais toutes ne seront pas à visiter dans l'immédiat. Aussi, quand vous recherchez quelqu'un, vous serez amené à tâtonner avant de vous trouver au bon endroit.

Ghost Trick (4) Ghost Trick (3)

Le gameplay du jeu n'évoluera pas du début à la fin. Vous jouerez toujours de la même façon. Un point qui pourrait lasser les joueurs mais finalement, ce n'est pas vraiment là le principal attrait du jeu. C'est d'abord et avant tout l'histoire de ce jeu, ses rebondissements, ses découvertes, ce scénario à ce point bien construit qu'il nous tient en haleine du début à la fin, qui est le moteur du jeu. Le gameplay n'est qu'à son service finalement. Pas de lassitude vécue pour nous au cours de ces nombreux chapitres, tant il nous importait plus d'en savoir davantage sur l'histoire que de savoir manier le stylet.



Conclusion

Ghost TrickGhost Trick dispose d'un pouvoir très attractif qui lui permet de faire oublier un gameplay un peu répétitif. Capcom sait jouer sur les personnages sur leur charisme respectif, sur les interactions entre les différents protagonistes pour fournir une aventure qui tient en haleine le joueur du début à la fin. Avide de nouvelles découvertes et de réponses aux énigmes données, le joueur éprouve sans cesse l'envie d'aller plus loin.

Ghost Trick se distingue donc en ces temps où les sorties jeux vidéo sont un peu mornes. Heureusement, certains développeurs ont pensé à nous garder quelques bons titres pour cette période de vaches maigres... Un titre à conseiller pour les amateurs de jeux d'aventure, de point'n click et d'investigation.



+ Les plus
  • Un scénario bien construit
  • Un gameplay facile à prendre en main
  • Des personnages hauts en couleur
  • La durée de vie
  • Un vrai bon jeu de détective
- Les moins
  • Un gameplay trop répétitif à la longue

Notes

  • Graphisme Ghost Trick propose une vraie ambiance visuelle. Mention spéciale à l'animation de tous les personnages rencontrés dont le trait de caractère est forcé pour chacun. Les décors brillent de détails dans lesquels vous devrez intervenir pour mener à bien vos énigmes. Un très beau jeu pour la DS.
    7/10
  • Bande son La bande son parfait la mise en scène de chaque épisode de l'aventure. Que ce soient les bruitages ou les musiques, tout confèrent au titre une ambiance particulière qui donne tout son charme au jeu. Le développeur a fait le choix de dialogues sourds, et on l'en remercie.
    8/10
  • Jouabilité Les pouvoirs fantômes se maîtrisent très rapidement. Si le jeu n'est d'apparence pas compliqué à prendre en main, il vous demandera cependant un peu de réflexion et beaucoup de "timing" comme ne cesse de le répéter le héros.
    7/10
  • Durée de vie Le titre vous tient en haleine sur une bonne quinzaine d'heures, vingt si certains niveaux vous posent problèmes. Capcom offre aux joueurs un jeu au contenu riche et complet.
    8/10
  • Scénario Votre héros vient de mourir et de se transformer en fantôme détenant des pouvoirs. Dans ces premiers pas en tant que mort, Sissel est confronté à une double énigme : retrouver la mémoire pour comprendre pourquoi il est mort et sauver une jeune femme qui devrait pouvoir l'aider. Une aventure pleine de rebondissement.
    7/10
  • Note générale C'est une aventure hors du commun que propose Capcom. Avec des personnages hauts en couleur, une aventure captivante, un scénario bien ficelé et une mise en scène soignée, la DS reçoit ce qui pourrait être son meilleur jeu de ce début d'année 2011. Pour les amateurs de jeux d'aventure, de réflexion et de point'n click, vous ne serez pas déçus.
    7/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire