Gmail : un outil d'IA améliore la détection des documents Office malveillants

Le par  |  0 commentaire(s)
Gmail

Avec les pièces jointes, plus de la moitié des malwares proviennent de documents Office malveillants. Gmail a amélioré sa détection avec l'aide du deep learning.

Selon Google, plus de 300 milliards de pièces jointes font l'objet d'une analyse malware chaque semaine afin de bloquer les contenus nuisibles dans Gmail et 63 % des documents malveillants bloqués diffèrent d'un jour à l'autre.

Il s'avère que 58 % de tous les malwares ciblant les utilisateurs de Gmail proviennent de documents malveillants. Pour la majorité (56 %), ce sont des documents Office, alors que les documents PDF comptent par exemple pour 2 %.

Grâce au déploiement d'un nouvel outil d'IA fin 2019, la détection quotidienne de documents Office contenant des scripts malveillants aurait progressé de 10 %. Ce nouveau scanner s'appuie sur des algorithmes de deep learning.

gmail-ia-scanner-documents-office-malware
Cette technologie continue d'être développée de manière active et n'est donc pour le moment utilisée que pour l'analyse de documents Office.

" Notre nouveau scanner fonctionne en parallèle avec les capacités de détection existantes. Tous contribuent au verdict final de notre moteur de décision pour bloquer un document malveillant ", écrit Google qui souligne l'intérêt de combiner différents scanners.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme