Google et Bing : les sites pirates rétrogradés outre-Manche

Le par  |  6 commentaire(s)
pirate

Les moteurs de recherche Google et Bing de Microsoft s'engagent à bouter les liens pirates hors de la première page de résultats pour les internautes du Royaume-Uni.

L'industrie du divertissement en particulier se plaint régulièrement qu'il est beaucoup trop facile de trouver des sites Web dits pirates via les moteurs de recherche. Au Royaume-Uni, les moteurs Google et Bing (Microsoft) sont les signataires d'un code de pratique volontaire qui doit empêcher les internautes d'être aiguillés vers des sites en rapport avec des contenus violant des droits d'auteur.

Pour réduire la visibilité de contenus illégaux dans les résultats de recherche, les liens pirates seront retirés de la première page des résultats de Google et Bing. Pour l'immense majorité, les clics sur les moteurs de recherche se font sur cette première page.

Cette mesure de rétrogradation des sites pirates prendra effet à partir du 1er juin prochain au Royaume-Uni. La British Phonographic Industry et la Motion Picture Association sont des signataires de cet accord sous l'égide de l'Intellectual Property Office (UK).

Dans les faits, on a bien du mal à comprendre ce que cela va changer pour Google qui a déjà mis en place des mesures. Lorsque des liens pirates sont signalés (et validés), ils sont retirés de ses résultats de recherche. Le nombre de demandes de retrait pour violation de droits d'auteur a en outre un impact défavorable sur le classement d'un site dans les résultats.

Récemment, le cap du million de sites Web visés par des demandes de suppression pour des atteintes aux droits d'auteur a été franchi pour Google.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1953104

hors de la première page de résultats pour les
internautes du Royaume-Uni.



Et y aura encore des frappa dingues qui iront jusqu'à cliquer sur la 10ème page ...
Le #1953117
FRANCKYIV a écrit :


hors de la première page de résultats pour les
internautes du Royaume-Uni.



Et y aura encore des frappa dingues qui iront jusqu'à cliquer sur la 10ème page ...


Ou la dernière page (si les sites de pirates s'y retrouveront)
C'est con comme idée, mais ça ne changera en rien, il existe des sites comme GNT pour nous informer sur l'existence de un ou plusieurs sites de Pirate, suffit de les tester un par un
Le #1953124
Et toutes ces infos passent maintenant par les forums
Le #1953129
c'est sur, c'est la faute aux moteurs de recherche si les gens piratent.
C'est jamais la fautes aux majors qui se gavent sur les prix, qui ne diffusent certaines oeuvres que dans quelques pays, qui retire des bacs dès qu'ils estiment que ça ne rapporte plus assez..
S'il y avait une offre légale et abordable, il y aurait moins de piratage. Netflix l'a bien compris, en proposant un petit tarif pour un grand catalogue (outre-mer, parce qu'en france, c'est des trucs d'il y a 10 ans)

Le #1953140
Vikingfr a écrit :

c'est sur, c'est la faute aux moteurs de recherche si les gens piratent.
C'est jamais la fautes aux majors qui se gavent sur les prix, qui ne diffusent certaines oeuvres que dans quelques pays, qui retire des bacs dès qu'ils estiment que ça ne rapporte plus assez..
S'il y avait une offre légale et abordable, il y aurait moins de piratage. Netflix l'a bien compris, en proposant un petit tarif pour un grand catalogue (outre-mer, parce qu'en france, c'est des trucs d'il y a 10 ans)


(Le catalogue Français ne me dérange pas, surtout si combine avec Amazon Prime Video)
Le #1953188
Vikingfr a écrit :

c'est sur, c'est la faute aux moteurs de recherche si les gens piratent.
C'est jamais la fautes aux majors qui se gavent sur les prix, qui ne diffusent certaines oeuvres que dans quelques pays, qui retire des bacs dès qu'ils estiment que ça ne rapporte plus assez..
S'il y avait une offre légale et abordable, il y aurait moins de piratage. Netflix l'a bien compris, en proposant un petit tarif pour un grand catalogue (outre-mer, parce qu'en france, c'est des trucs d'il y a 10 ans)


Et ça fonctionne très bien aujourd'hui !
Le catalogue est encore un peu pauvre mais si tout le monde mettait le paquet dessus au lieu d'essayer de gratter le plus de pognon possible le marché s'en porterait mieux et le piratage disparaîtrait.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]