Chrome pour Android nettoie l'URL partagée

Le par  |  3 commentaire(s)
Chrome-Android-logo

De manière automatique, le navigateur Google Chrome pour Android nettoie de ses paramètres jugés inutiles une URL lors d'un partage.

La dernière version de Google Chrome pour Android ne fait pas qu'activer un filtre de publicités natif pour faire la chasse aux annonces agaçantes. Dans un tout autre registre, elle a discrètement introduit le nettoyage d'une URL partagée.

Repéré par Android Police, ce toilettage intervient notamment avec la fonctionnalité de partage intégrée au navigateur. Il ne s'agit pas de l'emploi d'un raccourcisseur d'URL, mais de la suppression de paramètres a priori considérés superflus.

Le nettoyage automatique n'affecte pas les informations de référence. Il n'est cependant pas toujours heureux, avec par exemple le fait d'éliminer le recours à des balises d'ancrage permettant de se rendre à un endroit précis d'une page web. Un lien partagé reverra alors immanquablement au début d'une page.

Google ne semble pas avoir documenté ce nettoyage d'URL partagée, ce qui est un peu cavalier. Pour Android Police, c'est en rapport avec l'URL canonique pour des pages.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2001693
Excellent ça. Parfois on se retrouve avec des url d'1km pour aucune raison... Les url de redirection, qu'est-ce que c'est chiant --'
Le #2001696
Ca peut être sympa en effet, mais j'espère que c'est désactivable si on le veut, de façon à pouvoir aller justement à un point précis quand on en a besoin
Le #2001699
skynet a écrit :

Ca peut être sympa en effet, mais j'espère que c'est désactivable si on le veut, de façon à pouvoir aller justement à un point précis quand on en a besoin


Je l’espére également. Dans certaine application web ou des sites avec des fonctionnalités riches on a généralement des informations de "paramétrage" ou de valeurs propres au site web. Si google arrange à sa manière les URLS et que ce n'est pas désactivable je ne trouve pas ca super à première vue.

Justement exemple d'une application qui gonfle les URLs : Google Map je serais curieux de voir comment ils "nettoient" leurs URLs en provenance de Gmap ou si justement ca ne s'applique pas et comment c'est désactivable depuis le service (si ça l'est)
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme