Google Chrome intègre le moteur de détection d'ESET

Le par  |  8 commentaire(s)
Chrome_logo.GNT

Le navigateur Chrome sur Windows exploite le moteur de détection d'ESET pour faire la chasse aux logiciels indésirables. Cela ne dispense pas d'un antivirus en bonne et due forme.

Pour son navigateur Chrome sur Windows, Google annonce l'intégration et le déploiement de Chrome Cleanup. Cet outil de nettoyage pour la recherche et la suppression de logiciels susceptibles de causer des problèmes dans Chrome était auparavant proposé en tant qu'application autonome.

Un point surprise de cette annonce est un partenariat avec l'éditeur de solutions de sécurité ESET. Chrome Cleanup, qui œuvre en arrière-plan, s'appuie en effet sur le moteur de détection d'ESET et s'associe à la technologie de sandboxing de Chrome.

" Nous avons mis à niveau la technologie que nous utilisons dans Chrome Cleanup pour détecter et supprimer des logiciels indésirables ", écrit Google en faisant allusion au moteur de détection d'ESET. " Nous pouvons désormais détecter et supprimer plus de logiciels indésirables que jamais auparavant. "

Pour autant, Google précise bien que le nouveau moteur de détection dans un bac à sable n'est pas un antivirus généraliste. Son action se cantonne aux logiciels indésirables qui enfreignent le règlement de Google en la matière.

Chrome-modification-moteur-recherche-par-extension

L'interface de Chrome Cleanup a par ailleurs été simplifiée, et si Chrome détecte que des paramètres ont été modifiés par une extension sans le consentement de l'utilisateur, il propose de rétablir les paramètres avant cette modification cavalière.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1985021
J'espère juste que ça surcharge pas inutilement le navigateur...
Le #1985022
"Pour autant, Google précise bien que le nouveau moteur de détection dans un bac à sable n'est pas un antivirus généraliste. Son action se cantonne aux logiciels indésirables qui enfreignent le règlement de Google en la matière."

Dommage, ils auraient étendu le concept ils auraient fait un carton !
Peut être ont-ils peur de se prendre des procès de la part des autres éditeurs d'AV.
Le #1985027
Le moteur de détection qui va laisser passer les backdoors de google
Le #1985032
yves64 a écrit :

Le moteur de détection qui va laisser passer les backdoors de google


...qui sont beaucoup moins nombreux, anciens et invasifs que ceux de Micro$oft.
Le #1985054
Même si d'un premier abord, cela semble une bonne chose, on risque de tomber dans un travers : "Je n'ai plus besoin d'acheter un AV puisque mon navigateur en est équipé !" ... Et là... C'est le drame !

Maintenant il faut être réaliste, même si une machine est blindée genre "NSA" avec 200 antivirus d'installés, il y aura toujours des abrutis pour faire tout et n'importe quoi. C'est clair.
Le #1985073
skynet a écrit :

"Pour autant, Google précise bien que le nouveau moteur de détection dans un bac à sable n'est pas un antivirus généraliste. Son action se cantonne aux logiciels indésirables qui enfreignent le règlement de Google en la matière."

Dommage, ils auraient étendu le concept ils auraient fait un carton !
Peut être ont-ils peur de se prendre des procès de la part des autres éditeurs d'AV.


Pourtant c'est ce que qihoo 360 fait (il integre avira et bitdefender en plus de son propre moteur) depuis quelques années et personne ne les attaque.
Le #1985075
a écrit :

skynet a écrit :

"Pour autant, Google précise bien que le nouveau moteur de détection dans un bac à sable n'est pas un antivirus généraliste. Son action se cantonne aux logiciels indésirables qui enfreignent le règlement de Google en la matière."

Dommage, ils auraient étendu le concept ils auraient fait un carton !
Peut être ont-ils peur de se prendre des procès de la part des autres éditeurs d'AV.


Pourtant c'est ce que qihoo 360 fait (il integre avira et bitdefender en plus de son propre moteur) depuis quelques années et personne ne les attaque.


Et ça protège l'intégralité de la machine ?
Le #1985080
Ulysse2K a écrit :

Même si d'un premier abord, cela semble une bonne chose, on risque de tomber dans un travers : "Je n'ai plus besoin d'acheter un AV puisque mon navigateur en est équipé !" ... Et là... C'est le drame !

Maintenant il faut être réaliste, même si une machine est blindée genre "NSA" avec 200 antivirus d'installés, il y aura toujours des abrutis pour faire tout et n'importe quoi. C'est clair.


Y a encore des gens qui achètent des AV aujourd'hui ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme