Google Home Mini : un bug d'appuis fantômes malvenu

Le par  |  6 commentaire(s)
Google-Home-Mini

Les produits en précommande ne sont pas affectés, mais un bug tombe mal pour la campagne de communication autour du Google Home Mini avant son arrivée dans les foyers.

Avec une enceinte connectée du type Google Home intégrant l'Assistant Google, des utilisateurs sont particulièrement sourcilleux - et à raison - pour tout ce qui concerne la confidentialité des données. Il y a aussi la crainte d'introduire une sorte d'espion dans le foyer. Un bug embarrassant pour la communication de Google fait parler de lui.

Le Google Home se décline dans un format mini. Officiellement dévoilé la semaine dernière, le grand public n'a pas encore droit à ce Google Home Mini dont des exemplaires commenceront à être livrés à partir du 17 octobre. Toutefois, Artem Russakovskii d'Android Police qui était présent à la conférence de Google a pu en obtenir un comme tout l'auditoire.

Il a fini par s'apercevoir que son modèle de Google Home Mini avait tout enregistré de ses activités. Une écoute ininterrompue avec des données transmises aux serveurs de Google, et dont il a retrouvé l'historique dans la rubrique " Mon activité. " Une découverte alors que le Google Home Mini s'est activé plusieurs fois de lui-même pour tenter de répondre aux voix qui émanaient d'un téléviseur situé à proximité.

Google-Home-Mini

Théoriquement, l'appareil n'est censé écouter que des extraits de conversation de quelques secondes jusqu'à la détection du célèbre mot clé. Tant que " Ok Google " n'est pas détecté, les extraits sont supprimés et rien ne sort de l'appareil. Lorsque le mot clé est détecté, un enregistrement peut débuter, ce qui est signalé par des voyants qui s'allument en haut de l'appareil.

Évidemment, il faut prêter attention à ces voyants. Par ailleurs, le Google Home Mini d'Android Police était affecté par un bug. Avec un appui long sur le dessus de l'enceinte connectée, cela revient à une activation avec la commande vocale " Ok Google. " Il s'avère que l'appareil détectait des appuis qualifiés de fantômes.

Le problème a été pris en charge par Google via une mise à jour logicielle (un correctif temporaire) qui a pour effet de désactiver ladite fonctionnalité avec appui long pour les quelques appareils affectés. Dès lors, c'est un passage obligé à " Ok Google " pour une activation, tandis que les données sur les serveurs ont été purgées.

Surtout, Google précise que le souci rencontré ne concerne pas les enceintes connectées Google Home Mini faisant l'objet d'une précommande.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1984210
Mais, en vrai, qui achète ce genre d'appareil ? Qui a besoin d'un OK Google sur son bureau/buffet alors que tout le monde a un smartphone dans sa poche ?
Le #1984232
kerlutinoec a écrit :

Mais, en vrai, qui achète ce genre d'appareil ? Qui a besoin d'un OK Google sur son bureau/buffet alors que tout le monde a un smartphone dans sa poche ?


Cet objet est juste une base, le véritable intérêt à termes c'est de pouvoir l'utiliser avec des appareils connectés.

D'ici quelques temps, on pourra dire "OK Google, je vais me coucher" et un programme automatisé éteindra les lumières de la maison (Philips Hue par exemple), ajustera le chauffage (thermostat Nest) pour la nuit et lancera 30 minutes de musique relaxante sur l'enceinte de la chambre (Google Home ou Sonos).

Effectivement, ça peut paraitre un peu doublon avec le smartphone, mais ça évite de le sortir pour lancer l'action, l'enceinte est sûrement de meilleure qualité que le haut parleur du smartphone et la détection de voix plus efficace qu'avec le micro dans la poche
Le #1984256
J'aime bien le "Théoriquement"...

C'est google !!!! Son business, c'est la data, donc, il collecte de la data...

Quand à ceux qui sont assez co.. Euh... Naïfs pour acheter un espion, bah, je sais pas quoi dire qui soit correct...
Le #1984294
Une petite pensée pour un épisode de south Park, où ils s'amusaient à dire les phrases clefs de tous les dispositifs dans un épisode ...
Le #1984298
Perso j'en ai besoin d'une, pour que ma jeedom puisse échanger avec nous de manière vocal. On a déjà le messenger, mais parler sera mieux.
Le #1984308
"des utilisateurs sont particulièrement sourcilleux - et à raison - pour tout ce qui concerne la confidentialité des données." Quel excellente idée que d'introduire, chez soi, un produit du GAFAM
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]