Google : plus de 5 milliards de liens pirates à déréférencer

Le par Jérôme G.  |  6 commentaire(s)

Plus de 5 milliards d'URL ont fait l'objet de demandes de suppression au moteur de recherche Google pour atteinte à des droits d'auteur.

pirate

Dans le rapport de transparence de Google, un cap symbolique a été récemment franchi concernant les demandes d'URL à supprimer pour cause d'atteinte à des droits d'auteur.

Il a en effet été demandé au moteur de recherche de déréférencer plus de... 5 milliards de liens supposés pirates.

Ce très gros chiffre est un total cumulé depuis la publication de cet outil qui date de plusieurs années. Les plus 5 milliards de liens pirates ont été signalés par plus de 241 000 titulaires de droits d'auteur et pour plus de 3,1 millions de domaines uniques de premier niveau.

4shared.com, mp3toys.xyz et rapidgator.net ont été les plus concernés. Derrière, ce sont des noms comme chomikuj.pl, uploaded.net et unblocksites.co. Dans cette liste, deux semblent avoir baissé pavillon.

google-droits-auteur

Le cap des 3 milliards de demandes de liens pirates à déréférencer pour Google avait été dépassé fin 2017 et début 2019 pour celui des 4 milliards.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
MickHammer offline Hors ligne VIP icone 10374 points
Le #2123381
bing est bien mieux pour trouver ce type de contenu
paulhenri offline Hors ligne Vétéran icone 2192 points
Le #2123397
Et Yandex aussi n'est pas mal pour trouver du contenu qui est tombé des camions.
MickHammer offline Hors ligne VIP icone 10374 points
Le #2123431
paulhenri a écrit :

Et Yandex aussi n'est pas mal pour trouver du contenu qui est tombé des camions.


UN moteur de recherche russe pourquoi pas
ATomicBoy44 offline Hors ligne Vénéré icone 3486 points
Le #2124117
Il est loin le Google qui refusait la censure et référençait toute page disponible ondline avec une efficacité du balayage des réseau sans pareil.

Google est une machine au service de l'empire étasunien.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire