Google supprime 85 applications de son Play Store à cause d'un adware

Le par  |  6 commentaire(s) Source : Trend Micro
Google-Play-Store-Feature-Image-Background-Colour

Google a récemment retiré 85 applications de son marché applicatif pour Android, Google Play Store à cause de la présence d'un adware.

Google a annoncé avoir récemment retiré du Play Store un lot de 85 applications pourtant très populaires chez les utilisateurs après la découverte d'un ou de plusieurs adwares camouflés dans le code des APK.

Play-Store-Best-of-2015

La firme américaine pointe ainsi du doigt l'adware AndroidOS_Hidenad.HRXH, un logiciel malveillant qui diffuse de la publicité sur le smartphone des utilisateurs, en violation totale des règles imposées par le Play Store. Ces publicités étaient ainsi diffusées y compris quand l'application n'était pas lancée et pouvaient apparaitre sur l'écran de veille ou même interrompre l'utilisation normale du smartphone en vue d'afficher un spot. Certaines publicités pouvaient bloquer l'utilisateur pendant plus de 5 minutes avec l'impossibilité de récupérer l'accès à son smartphone pendant la diffusion de celle-ci.

OnePlus 6 

459€ sur Amazon* * Prix initial : 459€.

Par ailleurs, les icônes des applications concernées étaient remplacées par des raccourcis ce qui empêchait la désinstallation ou la rendait difficile.

Si l'adware en question était installé dans des applications relativement populaires, la bonne nouvelle est qu'il ne concernait toutefois que les anciennes versions d'Android (antérieures à Android 8.0 qui a instauré la demande de confirmation pour l'installation de raccourcis)

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2075451
Interessant.
Les icones en illustration ne représentent pas les applications impliquées.
Je me permet de mettre la source, qui en raconte plus sur le fonctionnement de l'adware, en anglais:
https://blog.trendmicro.com/trendlabs-security-intelligence/adware-posing-as-85-photography-and-gaming-apps-on-google-play-installed-over-8-million-times/

La liste des applications incriminées est dans un fichier pdf en lien tout en bas dans l'article (appendix)
Le #2075466
C'est pas franchement normal qu'une application lambda puisse afficher de la pub directement hors d'une application...
Vive Android quoi...
Le #2075492
yam103 a écrit :

Interessant.
Les icones en illustration ne représentent pas les applications impliquées.
Je me permet de mettre la source, qui en raconte plus sur le fonctionnement de l'adware, en anglais:
https://blog.trendmicro.com/trendlabs-security-intelligence/adware-posing-as-85-photography-and-gaming-apps-on-google-play-installed-over-8-million-times/

La liste des applications incriminées est dans un fichier pdf en lien tout en bas dans l'article (appendix)


Oui, concernant les applications visibles dans l'illustration quand j'ai vu Skype (que je n'utilise pas) je me suis dit ... étrange
Le #2075493
CodeKiller a écrit :

C'est pas franchement normal qu'une application lambda puisse afficher de la pub directement hors d'une application...
Vive Android quoi...


Entièrement d'accord.
Je dirais même plus, que l'application soit lambda ou non.
Le #2075525
Ce qui m'ennuie dans cette affaire c'est que toutes les applis dispo sur le Play ne soient pas scannées et nettoyées ou virée alors que Google empoche 30% du prix de vente des applis
Le #2075527
yam103 a écrit :

Interessant.
Les icones en illustration ne représentent pas les applications impliquées.
Je me permet de mettre la source, qui en raconte plus sur le fonctionnement de l'adware, en anglais:
https://blog.trendmicro.com/trendlabs-security-intelligence/adware-posing-as-85-photography-and-gaming-apps-on-google-play-installed-over-8-million-times/

La liste des applications incriminées est dans un fichier pdf en lien tout en bas dans l'article (appendix)


Merci pour le lien.
Visiblement il s'agit essentiellement d'applications photo / selfies.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme