Des groupes APT liés à la Russie ont multiplié les cyberattaques contre l'Ukraine

Le par Jérôme G.  |  2 commentaire(s)

Selon Microsoft, des groupes APT ont mené pour le compte de la Russie plus de 237 cyberattaques contre l'Ukraine. Un travail préparatoire remonterait à mars 2021 et il y aurait une corrélation avec des opérations militaires terrestres.

cybercrime

Dans un rapport (PDF), Microsoft détaille les cyberattaques russes dites incessantes et destructrices que le groupe a observées dans le cadre de ce qui est qualifié d'une guerre hybride contre l'Ukraine. Juste avant l'invasion russe, au moins six groupes APT (Advanced Persistent Threat) distincts liés au gouvernement russe ont lancé plus de 237 attaques informatiques contre l'Ukraine.

" Les attaques ont non seulement dégradé les systèmes des institutions en Ukraine, mais ont également cherché à perturber l'accès de la population à une information fiable et aux services vitaux dont dépendent les civils, et ont tenté d'ébranler la confiance dans les dirigeants du pays ", écrit Microsoft.

Au nombre d'environ une quarantaine, des attaques pour détruire des fichiers - dont certaines sont toujours en cours - ont aussi été accompagnées d'activés de cyberespionnage de grande ampleur. Avec des centaines de systèmes pris pour cible, plus de 40 % d'entre elles ont visé directement des organisations dans des secteurs d'infrastructures critiques.

Une corrélation avec des attaques terrestres

Selon Microsoft, les attaquants ont commencé à se prépositionner pour le conflit dès le mois de mars 2021 en s'introduisant dans des systèmes ukrainiens. " Depuis le début de l'invasion russe en Ukraine, les cyberattaques russes ont été déployées pour soutenir les objectifs stratégiques et tactiques de l'armée. "

Dans la chronologie ci-dessous, Microsoft tend à établir un lien direct entre des intrusions informatiques ou cyberattaques et des opérations militaires avec des frappes russes :

guerre-ukraine-frappes-russes-cybeattaques

" Il est probable que les attaques que nous avons observées ne sont qu'une fraction de l'activité visant l'Ukraine ", souligne Microsoft. " Nous pensons que les cyberattaques vont continuer à s'intensifier à mesure que le conflit fait rage. "

Microsoft évoque par ailleurs le risque que les groupes APT soient chargés d'étendre leurs cyberattaques destructrices hors de l'Ukraine et contre les pays qui lui fournissent de l'aide militaire.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Narcos away Absent VIP icone 26572 points
Le #2162121
Les cybers attaques sont devenues des armes de guerre à part entière avec un énorme potentiel destructeur....

Je ne suis pas sur que l'OTAN soit bien protégé....
LauXy offline Hors ligne VIP icone 19509 points
Premium
Le #2162156
Narcos a écrit :

Les cybers attaques sont devenues des armes de guerre à part entière avec un énorme potentiel destructeur....

Je ne suis pas sur que l'OTAN soit bien protégé....


Tu vois que l'OTAN n'a pas grand chose...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Advanced_Persistent_Threat#Groupes_APT

La Chine est pire

Mais bon, Ukraine n'est pas dans l'OTAN.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire