Hadopi : le budget baissera mais moins que prévu

Le par Jérôme G.  |  5 commentaire(s)

Le budget de fonctionnement de la Hadopi pour 2013 ne devrait finalement pas être de 8 millions mais de 9 millions d'euros.

Hadopi-logo

Le budget de fonctionnement de la Haute autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet va bel et bien être revu à la baisse pour 2013. Mais une baisse a priori moins conséquente que ne le laissait apparaître un document publié sur l'un des sites du ministère du Budget.

Ce document faisait mention que que pour notamment " financer les missions d'appui au développement de l'offre légale et de protection des œuvres contre le téléchargement illégal confiées par le législateur à la Haute autorité ", la Hadopi aurait droit à 8 millions d'euros en 2013.

Cette baisse par rapport aux budgets précédents ( près de 11 M€ en 2012 ) devrait être moins prononcée. D'après une information de La Tribune, les négociations ont œuvré pour établir un budget à 9 millions d'euros.

La seule réponse graduée engloutit pour rappel près de 60 % du budget de la Hadopi. Reste à savoir comment la Hadopi va évoluer après les conclusions de la mission confiée à Pierre Lescure. Elles ne seront remises qu'au printemps 2013.

Hadopi-logo

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
shura82 offline Hors ligne Vénéré icone 2880 points
Le #1043002
Ce qui prouve que l'état a de la thune...
Ulysse2K offline Hors ligne VIP icone 51105 points
Le #1043012
Cette baisse prouve surtout que l'existence de cette institution (si je peux dire ) commence à être mise en doute par le pouvoir politique. Ils vont peut-être se rendre compte qu'ils ne seront capables que d'attraper du menu fretin. A quoi bon investir pour la chasse aux baleines et n'attraper que des sardines ?
Logic offline Hors ligne Vétéran icone 1451 points
Le #1043452
Le contribuable règlera la note, chance pour eux. Aucune société ne pourrait présenter un bilan à ce point ridicule sans passer à la trappe, 150 euros de chiffre d'affaires pour 11 millions de frais de fonctionnement. Cette conception du business m'échappe.
Melio offline Hors ligne Vétéran icone 1786 points
Le #1043592
et encore 11 millions que cette année, , faut pas oublier que cette merde est en place depuis 3 ans , donc tu peux faire un x3 = 150€

Mais bon, on sait très bien qu'en France, les bisounours qui nous représentent non aucune conscience de ce qui se passe vraiment. (tu m'étonne en bossant qu'un jour par semaine, ... et encore bosser, ... enfin faire acte de présence le mercredi car il y a les caméras). Partant de ce principe, et vu que de toute façon, ce n'est pas eux qui payent le moindre centimes, ... les choses ne changeront pas, et on continuera a mettre *nos* thunes dans un truc pour les majors. On ne sait pas remettre en question un truc

Par contre, si les FAI pouvaient ouvrir un peu plus les yeux et voir qu'a part leur faire chier, l'hadopi ne sert a rien, (un peu comme free le disait ouvertement a un moment), et comme ca, hop, l'hadopi l'aurai dans le culululu.
moi perso j'espere un truc comme ca , les FAI n'ont rien en retour, ils claquent un peu de thunes pour offrir leur service a l'hadopi, du coup ils sont perdant, ... alors peut etre que ...
yt75 offline Hors ligne Vétéran avatar 1197 points
Le #1045682
Hadopi fait tout à l'envers depuis le début, c'est clair :

http://iiscn.wordpress.com/2011/05/15/piratage-hadopi-etc/

Mais quoi qu'on en dise rien de plus Orwellien que les principes genre licence globale :

http://iiscn.wordpress.com/2011/07/03/licence-globale/

Ce qu'il faut surtout c'est quelque chose comme ça :

http://iiscn.wordpress.com/2011/05/15/concepts-economie-numerique-draft/
C'est à dire principe atawad (any time any where any device) non monopolistique avec séparation claire entre organisations maintenant les bibliothèques personnelles (que des références pas des copies), et celles créant, éditant, diffusant, opérant, vendant, les contenus ou services.

icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire