Instants de joueurs #1 : Half-Minute Hero

Le par Gael B.  |  4 commentaire(s)
Half Minute Hero - logo

L'article que vous allez lire, si tant est que ce chapeau ne vous y décourage pas, est un essai, comprenez par là qu'il va étrenner un nouveau genre sur GNT : le regard très personnel d'un rédacteur sur un titre en particulier dont l'expérience l'aura marquée d'une certaine manière. Aujourd'hui, c'est sur Half-Minute Hero (PSN) que nous allons nous attarder. Bonne lecture !

Quand l'imagination fonctionne à pleins tubes

Half Minute Hero (2)Juste après être sorti d'un FFXIII qui n'a malheureusement pu que me confirmer les a priori négatifs que j'avais de lui, je me suis lancé, une offre de promotion aidant, dans Half-Minute Hero, ou en français, "Le Héros d'une Demi-Minute". D'une superproduction aux graphismes d'une netteté rarement atteinte sur PS3, je suis donc passé à une bouillie de pixels totalement assumée. Il est évident que je ne m'attendais pas à être renversé par ce titre, seulement à prendre part à une charmante distraction qui avait précédemment eu l'occasion de me faire de l'œil via la démo disponible sur le PSN. Tant mieux pour l'effet de surprise, vous allez comprendre pourquoi dans quelques instants.

Le principe de Half-Minute Hero pour commencer (en très grosso modo) : des missions dans lesquelles on doit à chaque fois occire un gros boss en plus d'autres bestioles plus petites. Mais en moins de trente secondes je vous prie (en théorie), car le Mal Incarné a communiqué à tous ses sous-fifres la formule d'un sort prévoyant la destruction du monde en une demi-minute. N'espérez donc pas avoir sauvé votre planète dès lors que vous aurez battu votre tout premier boss. Si j'ai décidé d'évoquer brièvement les bases de ce jeu, c'est bien pour vous mettre dans les meilleures dispositions possibles avant de vous faire part d'une expérience que j'ai vécue à un niveau avancé, et qui m'a touchée sans crier gare (à ce propos, gare aux spoilers qui vont suivre !).

Half-Minute Hero - 1 Half-Minute Hero - 3

Dans un des chapitres du mode "Hero 30" (à mi-parcours je dirai), j'atterris à dos de dragon et contre mon gré sur une terre où vibre un étrange maléfice, celui-ci perturbant les esprits des êtres humains ainsi que des créatures vivant ici. Premier objectif : me rendre au château non loin de ma chute où le roi m'invite à aller régler son compte au dirigeant maléfique de ce lieu, le Reaper Evil Lord. En route, je fais la rencontre d'une jeune fille qui balbutie quelques mots puis s'enfuit. La PSP n'a pourtant pas de quoi détecter la mauvaise haleine. Je ne m'inquiète pas plus que ça de ce qui vient d'arriver et poursuit mon chemin. Arrivé dans des marais, j'aperçois quelqu'un en mauvaise posture qui appelle à l'aide (logique, vous feriez pareil à sa place) : il s'agit de la jeune fille dont j'ai presque fait la connaissance un peu plus tôt. Les monstres l'ayant assailli ne me posent aucune difficulté et c'est là que j'apprends que la victime se nomme Sasha. En guise de remerciement, elle se propose de me faire visiter les meilleurs endroits de l'île, et me donne ainsi rendez-vous au village où nous nous sommes vus pour la première fois pour débuter le tour. Sur place, elle me raconte que le roi est doté d'une extrême générosité et que c'est grâce à lui que les habitants de cette terre peuvent jouir d'un toit. Son discours s'avère toutefois curieux par moments, spécifiquement quand elle parle pour définir les villageois et elle d'"êtres humains". C'est bien plus intriguant en cours de jeu.



Un cœur pour tous

Je lui fais part de mon intention d'aller botter le fondement du Reaper Evil Lord, et c'est bien volontiers qu'elle se joint à moi. Avec un nom pareil, je m'imaginais un monstre à l'apparence recherchée, mais je fais face à un vulgaire insecte que je m'empresse d'écraser du pied (le jeu n'est d'ailleurs lui-même pas certain qu'il s'agisse bien du Reaper Evil Lord). Sasha me félicite de ma victoire et suggère de la fêter au village plus bas, mais la Déesse du Temps, toujours présente à mes côtés, me fait remarquer que la malédiction n'a pas été levée et que le compte à rebours est toujours effectif. En outre, elle me demande de me méfier de Sasha (qui n'a pas entendu cela, rassurez-vous) et suppose que le Reaper Evil Lord précédemment battu pourrait être un faux.

Half Minute Hero (1)Je retrouve Sasha qui a visiblement un petit creux et ne tarde pas à le combler avec une soupe bien chaude. Ses propos deviennent vraiment inquiétants, en parlant de ne s'être jamais sentie "aussi vivante" et que "c'est si merveilleux d'être humain". Voyant bien que je n'ai guère la tête à festoyer, elle décide de m'amener à son endroit préféré pour me changer les idées. Direction le monument tout au nord.

Elle me dit alors que les âmes perdues obtiennent là un corps humain et une vie, grâce à la malédiction. Et que si cette dernière est levée, ce "rêve" prendra fin. Puis je pars vers le sud, dans une forêt où, après que j'aie retiré de la pierre une épée censée dégager son réel pouvoir en présence d'un héros (quelle chance), Sasha finit par m'apprendre (si on ne l'avait pas déjà deviné) la triste vérité. Que les habitants de cet endroit sont des monstres à forme humaine, et qu'elle avait essayé de gagner du temps pour que l'evil lord puisse détruire le monde en pleine possession de ses moyens. Cependant, à mon contact, Sasha a réalisé que ce but allait à l'encontre de ses sentiments encore tout neuf. Détruire le monument, selon ses dires, ferait apparaître le véritable château du démon. Sasha m'offre donc par cette révélation la douloureuse marche à suivre, et à ce moment-là, me demande si nous resterons toujours amis quand elle reprendra son apparence originelle, quand il nous deviendra impossible de communiquer comme maintenant. Bien évidemment, je ne peux que lui répondre positivement, et me réjouis de la voir vraiment confiante et pleine d'espoir d'apprendre que notre amitié demeurera intacte malgré tout.



Emu en 2011 par 101 Mo

Je détruis le monument, le Reaper Evil Lord me nargue de là où il se trouve (à côté du château du roi), et me voilà à partir en sa direction. Entrée obligée dans un village où je suis attaqué par des monstres-zombies, qui ne sont en fait que les autochtones de tout à l'heure sous leur forme horrifique. La déesse du Temps me prévient : l'une de ces créatures est différente des autres, et on comprend instantanément qu'il s'agit de Sasha.

Half Minute Hero (3)

Et là, je ne comprends pas. Tout va très vite. Je me débarrasse des premiers zombies puis, devant (ce qui était ?) Sasha, les coups d'épées s'enchaînent automatiquement, conduisant la malheureuse à prononcer ses derniers mots : "li...ar..." (menteur). A cet instant, comment vous dire ? Je suis choqué par mon geste, ma traîtrise, fut-elle involontaire. L'émotion me gagne (renforcée par la musique jouée), je ne supporte pas d'avoir mis fin à la vie de ce monstre qui n'en était plus un. Même si le Reaper Evil Lord est désormais à ma portée, je stoppe ma partie en cours. Impossible de poursuivre avec ce meurtre virtuel sur la conscience (en même temps, je n'ai jamais laissé entendre que j'étais un individu dans la norme).

Je redémarre la mission, et au moment où ce fameux combat débute, je le fuis sans attendre. Mais rien, pas de cinématique m'indiquant que j'ai "bien" agi. Je ne peux faire autrement que de passer par ce village, sauf que les solutions pour parvenir à mes fins (épargner Sasha) commencent vite à manquer. Je décide alors de fuir dès que mon personnage s'approche de Sasha, sans plus de succès. Puisqu'il ne me semblait pas y avoir de moyens de finir la mission sans trucider Sasha (alors que si pourtant), j'ai choisi d'éteindre ma PSP. Incroyable tout de même qu'avec quelques répliques bien écrites, percutantes et touchantes, prononcées textuellement par un amas de formes et de couleurs, le jeu soit parvenu à titiller ma sensibilité au point que mes yeux se sont vus frappés d'humidité passagère. Alors bien sûr, il existe une façon d'arriver au terme de la mission en ayant conservé Sasha en vie. C'est là une autre histoire, mais sachez que lorsque ce jour arrivera, et sans exagération aucune, je saurai gré aux développeurs de Half-Minute Hero de m'en avoir justifié l'achat à travers une toute petite partie de son contenu. Mais ô combien saisissante.

Au risque de paraître ridicule par cette attitude, je ne continuerai pas le jeu en suivant bêtement le déroulement "par défaut" de la mission (du moins pour ce qui est de mon premier run). Parce que je me suis substitué au héros (pas facile, il est blond), parce que mes actions reflètent ma façon d'agir, et aussi parce qu'en répondant "oui" à Sasha, je lui ai donné ma parole de joueur que notre amitié naissante perdurera quelles que soient nos aspects. Je vous raconterai la suite (si suite il y a) à travers les commentaires. A très bientôt donc, en espérant vous avoir donné envie de vous essayer à ce chouette RPG résolument pas comme les autres (près de 15€ sur le PSN).

Half Minute Hero



  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
Blastmind offline Hors ligne Héroïque avatar 951 points
Le #753131
Excellente initiative, très plaisant à lire et ça donne envie de tester le jeu c'est sûr.

Par contre ça dois être plus savoureux lorsque l'on connait le jeu parce que là j'ai un peu du mal à me mettre en situation, ça manque un peu d'image.
Nakano offline Hors ligne Héroïque avatar 953 points
Le #753221
Bonjour Blastmind, et merci de ton passage ainsi que de ton commentaire. Il est vrai que le texte n'est pas très accessible aux personnes n'ayant pas connaissance du jeu. Je peux cependant te diriger (ainsi que tous ceux qui nous lisent) vers une vidéo de cette mission qui décrit apparemment ce qu'il y a à y faire. Je ne l'ai pas regardée pour ne rien me gâcher, mais si tu penses ne jamais te mettre à ce jeu, tu ne prendras pas de risques en la visionnant.

http://www.youtube.com/watch?v=O6nIj5jA3y0
Nakano offline Hors ligne Héroïque avatar 953 points
Le #800721
Bonsoir. Je reviens des mois après pour vous dire que j'ai finalement terminé la mission sans réduire en poussière mon amitié avec Sasha... dans la version XBLA de Half-Minute Hero. Et Sasha ne s'appelle plus Sasha mais Julie, donc bon, ça ne compte qu'à moitié.
Nakano offline Hors ligne Héroïque avatar 953 points
Le #805511
Et je l'ai également finie sur PSP. J'arrête de vous importuner maintenant, promis.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire