Heavenly Sword : démo finalisée

Le par Fabien H.  |  1 commentaire(s)
Heavenly Sword - Artwork 6

Le co-fondateur de Ninja Theory a affirmé via le forum officiel que la démo d'Heavenly Sword est prête pour être proposée sur le PlayStation Network.

Heavenly sword artwork 6Assurément l'un des blockbusters de la rentrée, Heavenly Sword se fait de plus en plus attendre. A mi-chemin entre un Tomb Raider et un God of War, ce beat 'em all peut se vanter d'être monstrueusement impressionnant.

Mike Ball, le co-fondateur de Ninja Theory a affirmé via le blog officiel que la démo annoncée en début de mois serait finalisée et prête à être mise en ligne sur le PlayStation Network.


L'été avec la belle Mariko
M.Ball a commenté : "Bien, laissez-moi juste vous dire que l'équipe de développement a fini le travail sur la démo. L'affaire est dans le sac. Maintenant c'est à Sony de décider quand il sentent le meilleur moment pour la sortir sur le PlayStation Network". Etant donné que le jeu sera commercialisé en septembre 2007, la version jouable est donc à prévoir très prochainement.

Pour rappel, vous incarnez Mariko, une jeune femme qui aura la lourde tâche de venger son village dévasté par les armées d'un empereur malfaisant. Bien entendu, nombreux sont les serviteurs de ce tyran, vous barrant la route armés jusqu'aux dents. Mariko dispose d'une épée magique, Heavenly Sword, qui permettra de faire mordre la poussière aux mécréants. Néanmoins, la lame est connue pour dévorer petit à petit l'âme de son porteur...

Heavenly sword 5 Heavenly sword 4 Heavenly sword 3
Heavenly sword 2 Heavenly sword 1 Heavenly sword 6
  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Kyoshiroo offline Hors ligne Héroïque avatar 693 points
Le #178086
C'est pas Mariko mais Nariko....
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire