Honda commande les robots par la pensée

Le par  |  7 commentaire(s) Source : DailyTech
Démonstration interface homme-machine Honda

Honda vient de présenter une interface homme-machine qui promet aux handicapés et aux personnes amputées de retrouver mobilité et autonomie.

Honda vient de présenter une interface homme-machine qui promet aux handicapés et aux personnes amputées de retrouver mobilité et autonomie. Mais la route est encore longue.


Une imagerie à la résonnance particulière
Le département Recherche et Développement en Robotique du constructeur automobile japonais Honda vient de présenter, en collaboration avec le Laboratoire de Neurologie et d'Informatique ATR, une interface homme-machine qui permet de relayer les impulsions envoyées par le cerveau vers une prothèse motorisée, ou au contraire de transmettre à des parties du corps paralysées les signaux qui permettent de les mobiliser à nouveau.

Demonstration interface homme machine honda

Cette démonstration, symbolique pour l'instant, a par exemple mis en évidence que la lecture par imagerie à résonnance magnétique nucléaire (IRM) de certaines zones du cerveau permettait de déchiffrer les influx transmis en temps normal par notre encéphale à nos membres, et de les relayer efficacement vers une prothèse. Le processus est pour l'heure très lent, puisqu'il faut plusieurs secondes entre le moment où le patient-cobaye pense à l'exécution d'un geste et celui où la prothèse le retranscrit dans les gestes, mais la perspective ouverte par cette démonstration est porteuse d'immenses espoirs pour toutes les personnes handicapées ou amputées.

Honda ne concentre pas ses travaux en robotique sur de "simples" machines humanoïdes, comme Asimo, ce petit robot haut d'environ un mètre, et capable d'accomplir des tâches simples avec une relative autonomie. Asimo est la partie visible de l'iceberg, et la démonstration faite à la presse à Tokyo la semaine dernière montre que de plus en plus d'industriels s'intéressent à l'éventualité de seconder, voire de remplacer la force motrice humaine dans un avenir proche. On n'est plus très loin de l'Homme qui Valait Trois Milliards et de Super-Jamie...


Complément d'information
  • La BBC teste la commande par la pensée
    Les interfaces qui promettent aux utilisateurs de piloter des logiciels par la pensée ne sont pas nouvelles, mais l'aventure pourrait prendre de l'ampleur avec le soutien de la BBC.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #110445
LOOOL :

"imagerie à résonnance nucléaire"

IRM ==>Imagerie par Résonance Magnétique
le "nucléaire" n'intervient pas dans le sigle, d'ailleur pas mal de gens n'irait pas se faire faire des IRM s'ils savaient que le nucléaire intervient dedans...
Le #110453
En 1983, j'ai vu une couverture d'un Science & Vie de mon papa, avec un monsieur qui portait une montre-TV
Le #110465
Juste une précision : on parle d'imagerie par (ou à résonnance magnétique nucléaire, mais le mot "nucléaire" fait référence au noyau des cellules, pas à l'énergie atomique. l'acronyme simplifié IRM est rentré dans les moeurs, et on a oublié le "nucléaire", mais c'est l'appellation exacte.
Le #110608
Une chose est sure, le constructeur Honda assure son avenir avec de tel progrès pour aider la science.

L'après pétrole ne sera pas synonyme de fin pour le géant japonais.
Le #110633
Merci, et à quel prix '
Pas des moindres je suppose. Le progrès médical n'est profitable qu'à une très petite minorité de la population, et cela va continuer en ce sens dans les années à venir.
Le #110660
est ce que Honda a contacté le mec du MIT , je , crois , qui s'est fait implanter une puce pour coupler leurs travaux' C'est completement revolutionnaire (mais le prix va faire que seuls les milliaradaires vont pouvoir s'offrir cela j'imagine)
Le #110788
Je suis pas sûr que commander ses membres artificiel par la pensée soit la solution.

Lorsque je me sert de mes mains, je ne suis pas sûr que j'ai autant besoin de me concentrer que si je devais penser à l'activation de chaque muscle. A mon avis, il vaudrait mieux étudier les terminaisons nerveuses que l'activité cérébrale... En même temps, je ne suis pas un expert en neurologie...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme