Prise en main de la phablet HTC One Max

Le par Christian D.  |  0 commentaire(s)
HTC One Max logo

Tout en respectant l'allure générale de la série, la gamme HTC One s'enrichit d'une phablet HTC One Max dotée d'un affichage 5,9" avec processeur quadcore SnaDragon. Avec une nouveauté : un lecteur d'empreintes au dos pour déverrouiller l'appareil ou lancer des applications. Nous avons eu l'occasion de mettre le doigt dessus !

La gamme HTC One s'enrichit

La gamme HTC One s'est étoffée cette semaine d'un nouveau modèle venant compléter la série initiée en début d'année avec le HTC One qui inaugurait un style repris depuis sur d'autres smartphones du fabricant.

Avec sa double grille de haut-parleurs en haut et en bas de l'écran, sa coque métal qui tranchera sur l'utilisation du plastique chez certains concurrents et ses nouveaux services intégrés dans une surcouche HTC Sense, le HTC One est aussi le modèle qui devait redonner confiance dans le fabricant, confronté à des difficultés pour se maintenir sur un marché écrasé par le poids de Samsung et d'Apple.

HTC_One_17_bas Le HTC One définit une nouvelle approche du smartphone, moins frénétique, avec moins de modèles lancés et une réflexion sur les usages plus poussée, combinant plus étroitement hardware et software.

Avec le HTC One ont ainsi été annoncés une série de services (HTC Blinkfeed, HTC Zoe, HTC boomsound) mettant en avant certaines fonctionnalités du terminal (flux d'actualité/réseaux sociaux, musique, audio) tandis que le fabricant proposait un capteur photo Ultrapixel ne misant plus sur le nombre de pixels mais les qualités du capteur lui-même, dans l'optique de permettre aux utilisateurs de réaliser des clichés corrects en conditions de faible lumière.

Tous ces ingrédients ont été diffusés à différents niveaux dans les smartphones lancés durant l'année 2013. Cela a commencé sur l'évolution de la gamme Desire qui reste un élément important pour la présence de HTC sur l'entrée et le milieu de gamme.

Ces innovations ont également été retrouvées dans le prolongement de la gamme HTC One, qui s'est enrichie en fin d'été d'un modèle HTC One Mini qui répond à la tendance plus générale des fabricants à proposer des variantes Mini de leurs produits phares mais surtout au rejet du paradigme du smartphone all in one, avec un terminal unique étant censé répondre à tous les besoins.

Sans aller jusqu'au smartphone unique tel que proposé par Apple et son iPhone, HTC était déjà tombé dans le piège des lancements à répétition de modèles trop peu différenciés, créant une lassitude du consommateur.

La gamme HTC One 2013 se construit à l'opposé sur des modèles bien distincts mais partageant des éléments communs et un design similaire. Et après le HTC One et le HTC Mini, voici venir le HTC One Max, complétant une série dont le facteur différenciant principal finit par devenir la taille d'écran, annoncé pour le mois de novembre 2013 au prix de 699 € TTC nu.

HTC One Max



HTC One Max, la phablet

C'est ainsi qu'après le HTC One, modèle de référence avec affichage 5", et le HTC one Mini, variante avec affichage 4,3" pour amateurs de smartphones à taille humaine,c'est désormais le HTC One Max qui fait son apparition.

HTC One Max Mini
Du HTC One Mini au HTC One Max, de 4,3" HD à 5,9" Full HD

Il répond à une autre tendance du marché, celle des phablets, avec leur affichage supérieur à 5", partie d'Asie dans une course aux écrans toujours plus grands, mais en réponse aussi aussi aux améliorations techniques (meilleur APN, grande capacité de stockage, décodage vidéo plus performant) et réseau (débits, meilleurs temps de latence) qui font de l'affichage la fenêtre sur la personnalité numérique des utilisateurs.

Le HTC One Max s'inscrit complètement dans ces tendances en proposant un affichage 5,9" Full HD avec un design soigné (faible épaisseur, arrondi du dos) qui assure une bonne prise en main et le maintient dans la catégorie des smartphones plutôt que des tablettes.

HTC One Max 01 HTC One Max grille 
Le style HTC One
  

Côté processeur, HTC a fait le choix d'un SnapDragon 600 quadcore 1,7 GHz de Qualcomm, avec 2 Go de RAM, comme le HTC One original, et bien que le SnapDragon 800 soit maintenant bien implanté. Le fabricant ne s'étend pas sur ce choix mais il peut être lié à une question de disponibilité du processeur alors que le reste de l'industrie se jette sur la version la plus puissante de l'offre Qualcomm.

HTC One Max 02 HTC One Max avant 

Même disposition à l'avant que le HTC One

Le HTC One Max hérite aussi du capteur Ultrapixel au dos de l'appareil, comparable à celui du HTC One et donc toujours orienté vers la qualité des photos en basse lumière grâce à un capteur embarquant moins de pixels que ses concurrents mais capables de recevoir plus de lumière.

Le smartphone est doté de 16 Go d'espace de stockage, extensible via un port pour carte mémoire logé sous la batterie. Celle offre une généreuse capacité de 3300 mAh (et plus encore via une coque/batterie) qui promet jusqu'à deux jours d'autonomie en fonctionnement réel (en usage mixte  standard).



Lecteur d'empreintes à bord

Mais la grande nouveauté du HTC One Max reste son lecteur d'empreintes présent au dos, sous l'APN, fonction remise en valeur par Apple avec son système Touch ID sur l'iPhone 5S même si on pouvait déjà en trouver le principe sur plusieurs terminaux, notamment au Japon.

HTC One Max lecteur empreintes
Lecteur d'empreintes au dos du HTC One Max
 

Sur le smartphone de HTC, il possède deux fonctions principales : déverrouiller le terminal par authentification (et donc sans avoir à entrer un code) et lancer rapidement les applications préférées de l'utilisateur.

Le système peut enregistrer jusqu'à trois empreintes différentes qui seront soit celles d'un même utilisateur (l'index pour le déverrouillage et deux empreintes faisant office de lanceur rapide) ou celles de plusieurs utilisateurs différents (conjoint, enfant...).

HTC One Max on off HTC One Max logo 
Le bouton on/off passe sur le côté du smartphone

A l'usage, le système semble plutôt réactif. Une fois l'empreinte enregistrée plusieurs fois à la suite, un simple glisser sur le capteur suffit pour déverrouiller l'appareil ou lancer une application qui peut être définie par l'utilisateur. 

Il faudra cependant d'abord appuyer sur le bouton on/off avant de pouvoir s'authentifier et l'on notera que celui-ci se trouve désormais sur la tranche latérale de l'appareil, et non plus sur la tranche supérieure.

A voir lors d'un usage régulier si ce déverrouillage en deux temps (on/off puis lecteur d'empreintes) n'est pas contraignant et si l'utilisation d'autres doigts que l'index pour le lancement d'applications est efficace sans avoir à trop chercher des autres doigts le capteur.



Nouveautés dans les services HTC et accessoires

Côté software, le HTC One Max profite de petites améliorations via HTC Sense 5.5, au sein des services HTC Blinkfeed avec des possibilités de personnalisation des flux en ajoutant ses propres sources ou un service HTC Zoe enrichi laissant l'utilisateur choisir sa propre musique (il est possible de récupérer seulement une boucle) pour accompagner les clips créés.

HTC One Max Blinkfeed HTC One Max Zoe 

Ces évolutions des services présents dans la surcouche HTC Sense seront bientôt proposés aussi sur le HTC One et le HTC One Mini.

Les accessoires, enfin. HTC propose un étui rigide avec une partie souple venant couvrir l'écran et pouvant servir de béquille pour du visionnage de photos et de vidéos.

HTC One Max coque HTC One Max coque batterie 

Dans le cas du HTC one Max, elle comprend une batterie additionnelle 1200 mAh qui pourra venir s'ajouter aux 3300 mAh de la batterie principale. De façon étonnante, la présente de cette batterie supplémentaire ne crée pas de surépaisseur dans l'étui et sa présence n'est trahie que par les picots intérieurs, absents dans les versions pour le HTC One. Il devrait être commercialisé autour de 70 €.

HTC Boombox HTC One Max Boombox 

A noter aussi l'existence de la HTC Boombass, cube sonore à relier en NFC à un smartphone HTC et destiné à interagir avec la fonction HTC BoomSound des smartphones HTC One. Le petit cube (64 x 64 x  64 cm) fonctionne en Bluetooth 3.0 et dispose d'un batterie 1200 mAh pour 9 heures de lecture musicale et 120 heures en veille.

HTC Boombox 02 HTC Boombox 03 

Son socle est mobile et peut accueillir le smartphone. Il se comporte comme un subwoofer venant enrichir les basses.

HTC Fetch 01 HTC Fetch 02 

De son côté, le système HTC Fetch est un porte-clé fonctionnant en Bluetooth 4.0 BLE (le Bluetooth très basse consommation des capteurs) et dispose d'un bouton qui déclenchera un signal sonore sur le smartphone s'il se trouve dans un rayon de 15 mètres (pratique pour le retrouver rapidement). Il permet aussi de repérer sa dernière position recensée, ce qui peut éventuellement aider à retrouver les clés auxquelles le porte-clés serait rattaché.




  • Partager ce contenu :
Dans le même style
  • Test : HTC One Max
    Avec son écran XXL, le HTC One Max est la réponse du constructeur taïwanais à Samsung avec son Galaxy Note 3 et aux autres constructeurs qui ont lancé des smartphones dotés de très grands écrans. Pari réussi ou essai en ...
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar