Huawei tente d'attirer les dévelopeurs vers son portail AppGallery

Le par  |  1 commentaire(s) Source : XDA Developers
Huawei AppGallery

Huawei risquant de ne plus pouvoir proposer d'accès au Google Play Store et les applications mobiles étant le nerf de la guerre, le groupe semble chercher à inciter les développeurs à se tourner vers son propre portail AppGallery.

La révocation de la licence Android ne donne en principe plus la possibilité à Huawei de proposer les services mobiles de Google sur ses futurs smartphones, dont l'accès au portail Google Play Store et ses centaines de millions d'applications.

Dans l'hypothèse où cette situation serait amenée à durer, Huawei prépare un OS alternatif dans lequel il pourra toujours insérer ses propres services mobiles. Ce sont ces services que l'on trouve déjà sur les appareils mobiles du groupe chinois et qui font souvent doublon avec les services de Google.

Face au Google Play Store, Huawei peut ainsi opposer son propre portail de téléchargement AppGallery. Cependant, beaucoup moins bien doté que celui de Google, il faudra l'étoffer, l'histoire ayant montré le rôle essentiel des applications dans le succès d'un OS mobile.

Huawei P30 Pro 04

Huawei P30 Pro avec portail AppGallery

Le site XDA Developers relate que des développeurs ont été approchés par email pour les inciter à proposer leurs logiciels sur le portail AppGallery. Dans son email de présentation, Huawei revendique 270 millions d'utilisateurs mensuels et une base de 350 millions de smartphones vendus ces deux dernières années, dont la moitié sur les marchés occidentaux.

Pour le groupe chinois, la difficulté ne sera pas tant de remplir son portail de nombreuses applications mais bien de disposer des applications qui comptent et sont réclamées par les utilisateurs, dans un perpétuel équilibre entre quantité et qualité.

En tant que numéro deux mondial, Huawei dispose en effet d'une solide base d'utilisateurs de ses smartphones mais il reste à voir si certains développeurs, notamment nord-américains, accepteront de prendre le risque d'être présents sur le portail du fabricant chinois.

A défaut, Huawei pourrait toujours mettre en avant d'autres portails de téléchargement d'applications Android. La plate-forme portugaise Aptoide bataille depuis plusieurs années pour gagner en visibilité et accuse régulièrement Google d'abus de position dominante dans la distribution d'applications mobiles.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme