Huawei pose un risque de sécurité nationale pour la FCC

Le par Jérôme G.  |  6 commentaire(s)
huawei-logo

Avec également ZTE, Huawei est une nouvelle fois taxé de menace pour la sécurité nationale par la Federal Communications Commission.

Aux États-Unis, la Federal Communications Commission a publié une liste des équipements et services de télécommunications considérés comme une menace pour la sécurité nationale. Elle comprend cinq entreprises chinoises avec un risque qualifié d'inacceptable.

Huawei Technologies et ZTE figurent dans cette liste, ainsi que Hytera Communications, Hangzhou Hikvision Digital Technology et Dahua Technology. La qualification de menace pour la sécurité nationale par la FCC avait été attaquée en justice par Huawei le mois dernier.

" Cette liste fournit des orientations significatives qui garantiront qu'à mesure que les réseaux de nouvelle génération sont construits dans le pays, ils ne répètent pas les erreurs du passé et n'utilisent pas des équipements ou des services qui constitueront une menace pour la sécurité nationale des États-Unis ou la sécurité et la sûreté des Américains ", déclare la présidente par intérim de la FCC.

C'est le 30 juin 2020 que le régulateur américain des télécoms a pour la première fois officiellement désigné Huawei et ZTE comme des menaces pour la sécurité nationale. Cette mesure empêche notamment les équipementiers chinois de bénéficier d'un programme de subventions publiques utilisable par les opérateurs pour améliorer leur réseau.

huawei-logo
Le ton semble en tout manifestement donné. De l'administration Trump à l'administration Biden, le cas Huawei - avec en filigrane des sanctions aux lourdes conséquences via l'Entity List du département du Commerce des États-Unis - n'est manifestement pas prêt d'évoluer favorablement pour le géant chinois.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
skynet away Absent VIP icone 88126 points
Le #2124743
Ok, peut être que les chinois copient plein de choses, ça fait des années qu'ils l'ont fait, ayant accès à tout ce qu'on faisait construire / produire chez eux.
Mais porter de telles accusations nécessite aussi des preuves car là on a quand même la méchante impression qu'il s'agit plus de freiner l'ennemi chinois pour préserver sa propre suprématie plutôt que d'espionnage massif.
D'autant que les américains s'y connaissent très bien dans le domaine de l'intelligence économique.
Pareil, la pression des USA concernant ses alliés sur cette affaire Huawei est intolérable !
Na0do offline Hors ligne Senior avatar 368 points
Le #2124747
skynet a écrit :

Ok, peut être que les chinois copient plein de choses, ça fait des années qu'ils l'ont fait, ayant accès à tout ce qu'on faisait construire / produire chez eux.
Mais porter de telles accusations nécessite aussi des preuves car là on a quand même la méchante impression qu'il s'agit plus de freiner l'ennemi chinois pour préserver sa propre suprématie plutôt que d'espionnage massif.
D'autant que les américains s'y connaissent très bien dans le domaine de l'intelligence économique.
Pareil, la pression des USA concernant ses alliés sur cette affaire Huawei est intolérable !


"Mais porter de telles accusations nécessite aussi des preuves car là on a quand même la méchante impression qu'il s'agit plus de freiner l'ennemi chinois pour préserver sa propre suprématie plutôt que d'espionnage massif."


Vraiment?

https://www.latribune.fr/technos-medias/telecoms/balayant-des-revelations-d-espionnage-huawei-signe-encore-avec-l-union-africaine-819177.html
frèzetagada offline Hors ligne VIP icone 10392 points
Le #2124752
Na0do a écrit :

skynet a écrit :

Ok, peut être que les chinois copient plein de choses, ça fait des années qu'ils l'ont fait, ayant accès à tout ce qu'on faisait construire / produire chez eux.
Mais porter de telles accusations nécessite aussi des preuves car là on a quand même la méchante impression qu'il s'agit plus de freiner l'ennemi chinois pour préserver sa propre suprématie plutôt que d'espionnage massif.
D'autant que les américains s'y connaissent très bien dans le domaine de l'intelligence économique.
Pareil, la pression des USA concernant ses alliés sur cette affaire Huawei est intolérable !


"Mais porter de telles accusations nécessite aussi des preuves car là on a quand même la méchante impression qu'il s'agit plus de freiner l'ennemi chinois pour préserver sa propre suprématie plutôt que d'espionnage massif."


Vraiment?

https://www.latribune.fr/technos-medias/telecoms/balayant-des-revelations-d-espionnage-huawei-signe-encore-avec-l-union-africaine-819177.html


Il ne s'agit pas d'être naïf. Bien évidemment, que les chinois vont espionner. Les américains le font massivement depuis des décennies, et personne ne bronche ! Alors, où est le problème ?

Ah oui, les américains sont entrain de se faire dépasser technologiquement, c'est ça ?!?

Et donc, ils trichent.

Pendant des décennies, c'était : "vivement les marchés ouverts, fini le protectionnisme, achetez nos super ordinateurs, nos super réseaux, nos super applis, et enrichissez nos super compagnies GAFAM et consorts..."

Maintenant, qu'ils ne sont plus les plus forts, ils accusent les autres de tricher... Bien sûr !!
smalldick offline Hors ligne VIP icone 7406 points
Le #2124761
Ce ne sera plus un problème quand Apple aura breveté la 6G.
Mouve92 offline Hors ligne VIP icone 10053 points
Le #2124763
smalldick a écrit :

Ce ne sera plus un problème quand Apple aura breveté la 6G.


.
" quand Apple aura breveté la 6G"
.
Totalement à côté de la plaque.
mokocchi online Connecté Vétéran icone 1048 points
Le #2124783
Na0do a écrit :

skynet a écrit :

Ok, peut être que les chinois copient plein de choses, ça fait des années qu'ils l'ont fait, ayant accès à tout ce qu'on faisait construire / produire chez eux.
Mais porter de telles accusations nécessite aussi des preuves car là on a quand même la méchante impression qu'il s'agit plus de freiner l'ennemi chinois pour préserver sa propre suprématie plutôt que d'espionnage massif.
D'autant que les américains s'y connaissent très bien dans le domaine de l'intelligence économique.
Pareil, la pression des USA concernant ses alliés sur cette affaire Huawei est intolérable !


"Mais porter de telles accusations nécessite aussi des preuves car là on a quand même la méchante impression qu'il s'agit plus de freiner l'ennemi chinois pour préserver sa propre suprématie plutôt que d'espionnage massif."


Vraiment?

https://www.latribune.fr/technos-medias/telecoms/balayant-des-revelations-d-espionnage-huawei-signe-encore-avec-l-union-africaine-819177.html
Mais porter de telles accusations nécessite aussi des preuves car là on a quand même la méchante impression qu'il s'agit plus de freiner l'ennemi chinois pour préserver sa propre suprématie plutôt que d'espionnage massif.



C'est la guerre froide (bientôt chaude), la calomnie n'existe pas (voire encouragée) quand il s'agit de parler du front "ennemi", et la propagande est bien plus efficace et plus subtile dans le camp américain. Enfin, toutes les décisions sont guidées par la (géo)politique.

Edit: oops mauvaise quote
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire