Hubble : une collision entre deux galaxies

Le par Jérôme G.  |  4 commentaire(s)
NGC-6052

Avec son instrument WFC3, le télescope spatial Hubble a observé une nouvelle fois la fusion entre deux galaxies.

La Wide Field Camera 3 a été installée sur le télescope spatial Hubble en mai 2009 lors d'une mission de maintenance. C'est actuellement l'instrument de Hubble le plus utilisé avec au compteur plus de 240 000 observations.

C'est avec cet instrument qu'une fusion entre deux galaxies a été capturée dans la constellation de Hercule. À 230 millions d'années-lumière, NGC 6052 est ainsi une paire de galaxies en collision. Elles sont attirées par leurs forces gravitationnelles.

Lors d'un tel processus, il y a une altération de l'orbite originale des étoiles qui peuvent être placées très loin du lieu de collision. La nouvelle galaxie finira par avoir une forme stable.

NGC-6052
Hubble avait déjà observé cette collision entre deux galaxies
, mais c'était avec son ancien instrument Wide Field and Planetary Camera 2 (WFPC2).

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #2055234
Laquelle avait la priorité ? Le constat va être compliqué !
Ulysse2K offline Hors ligne VIP icone 50633 points
Le #2055304
GGpog a écrit :

Laquelle avait la priorité ? Le constat va être compliqué !



LinuxUser offline Hors ligne VIP icone 17590 points
Le #2055404
GGpog a écrit :

Laquelle avait la priorité ? Le constat va être compliqué !


Après même si les structures se collisionnent (les galaxies) il est très peu probable que leur constituants (les étoiles et leurs planètes) soient sur la même trajectoire.
Anonyme
Le #2055428
LinuxUser a écrit :

GGpog a écrit :

Laquelle avait la priorité ? Le constat va être compliqué !


Après même si les structures se collisionnent (les galaxies) il est très peu probable que leur constituants (les étoiles et leurs planètes) soient sur la même trajectoire.


Les astronomes veulent s'en assurer. Ils ont commandé un décimètre spécial et vont envoyer un volontaire qui se chargera de prendre des mesures
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire