HyBridge, la guitare intelligente d'une jeune pousse française

Le par  |  2 commentaire(s)
Guitare

La guitare est l'un des instruments les plus populaires de la musique contemporaine, aux origines millénaires, mais qui n'a cessé d'évoluer. La dernière innovation en date est signée HyVibe, une jeune pousse française qui ambitionne de révolutionner l'acoustique des instruments. Rien de moins.

Fruit de longs efforts de R et D
C'est au sein de l'IRCAM (Institut de Recherche et Coordination Acoustique/Musique) à côté du Centre Pompidou à Paris, qu'a vu le jour ce projet de longue haleine mené par Adrien Mamou-Mani et ses collaborateurs. À l'institut de recherche en acoustique et en musique créé par Pierre Boulez, le chercheur, spécialiste des phénomènes vibratoires, a imaginé un dispositif capable de modifier le son des instruments en temps réel sans équipement supplémentaire.

En effet, nombreux sont les guitaristes qui utilisent des enceintes plus ou moins portatives pour amplifier leur musique ou pour les accompagner pendant qu'ils jouent. Avec sa jeune pousse du nom de HyVibe, Adrien Mamou-Mani propose de transformer la guitare elle-même en enceinte, et se passer ainsi du matériel encombrant que sont les pédales, les amplificateurs et les haut-parleurs.

Le principe repose d'une part sur des capteurs piézo-électriques qui transmettent les vibrations de la guitare à un ordinateur embarqué constitué notamment d'une carte sonore ultra-rapide et d'un système d'exploitation sous Linux ; et d'autre part sur des actionneurs, sorte de moteurs de haut-parleurs, sans la membrane, qui agissent sur le corps de la guitare pour redessiner les résonances. De cette façon, il est possible de modifier les fréquences à l’envi, en les amortissant, en les amplifiant, en les retardant, etc. C’est la lutherie qui devient la membrane et l’instrument en lui-même qui devient le haut-parleur.

HyBridge

Concentré de fonctionnalités

Vu de l'extérieur, la guitare HyBridge ressemble à une guitare électroacoustique classique, sauf qu'elle permet de nombreux effets sonores comme le trémolo, la distorsion, le phaser, la réverbération, le chorus, ou encore le sustain. Et ce, sans équipement supplémentaire. Tous ces effets sont réglables à l'aide d'une application téléchargeable sur son téléphone portable.

Il est aussi possible de s'enregistrer en streaming, puis de partager son morceau sur le cloud. Mais comme la guitare fait office de haut-parleur, il devient aussi possible de lui faire jouer des morceaux de musique trouvés sur YouTube ou Spotify, ou même d'enregistrer dans un premier temps ses accompagnements pour, dans un second temps, jouer la mélodie par dessus.

Néanmoins, aussi intelligente que puisse être cet instrument, cela ne saurait vous dispenser d'apprendre la guitare. Heureusement, il existe de nombreuses méthodes et notamment des cours en ligne qui permettent de réellement progresser sans avoir à se déplacer.

Ce petit bijou technologique sera très prochainement commercialisé à 500 dollars (425 euros). Il s'agit du premier instrument intelligent de cette jeune pousse française (cocorico ^^), mais d'autres devraient suivre. La société réfléchit déjà à transposer le concept sur d'autres instruments bien sûr, mais aussi au marché des téléviseurs et des voitures.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1992376
Le #1994314
Sympa comme projet !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]