L'hypercar Hyperion XP-1 veut mettre l'hydrogène à l’honneur

Le par Carolina T.  |  22 commentaire(s)
Hyperion XP-1

Angelo Kafantaris, PDG d'Hyperion, a lancé sa nouvelle hypercar qui cherche à prouver que l’on peut aller vite sans détruire la planète en utilisant l'hydrogène.

La voiture XP-1 est alimentée par une pile à combustible utilisant l’hydrogène, le critère clé étant de fournir une source d'énergie propre et puissante de manière rentable afin que le reste du monde puisse en profiter. Ce modèle de propulsion assure une très longue autonomie, un temps de ravitaillement très rapide, un cycle de vie plus long qui ne se dégrade pas à chaque charge et la durabilité puisque les véhicules à hydrogène ne sont pas sensibles en termes de performances à de fortes chaleurs ou à des températures très froides. Tous ces points font de l'hydrogène une excellente proposition alternative à la voiture électrique pour le consommateur.

 Hyperion XP-1 (1)

Côté performances, le véhicule passe de 0 à 90 km/h en moins de 2,2 secondes avec une vitesse de pointe supérieure à 356 km / h et une autonomie de 1 635 km entre chaque ravitaillement. Costaud ! La cuve et la carrosserie sont en composite de carbone avec des brins de titane tissés à travers pour plus de résistance. La XP-1 a un poids à vide d’environ 1 tonne et est alimentée par une pile à hydrogène qui alimente en énergie une paire de moteurs électriques, avec un ultra condensateur en tant que dispositif de stockage d'énergie.

Ces arguments impressionnants cherchent à montrer au public le potentiel de cette technologie pour le développement des futurs véhicules, en utilisant un carburant plus naturel et respectueux de l’environnement par rapport à un autre modèle de véhicule tout en conservant d’excellentes performances.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Trier par : date / pertinence
saepho offline Hors ligne VIP icone 22869 points
Premium
Le #2106053
Pas mal, même si on peut se demander pourquoi faire un véhicule qui va à 350km/h alors qu'il n'y a quasiment plus d'endroits où tu peux dépasser les 130km/h (même en Allemagne, les portions sont rares, et les assurances peuvent plus fortement vous "condamner" en cas d'accident)
jacob13 offline Hors ligne VIP icone 6016 points
Le #2106056
saepho a écrit :

Pas mal, même si on peut se demander pourquoi faire un véhicule qui va à 350km/h alors qu'il n'y a quasiment plus d'endroits où tu peux dépasser les 130km/h (même en Allemagne, les portions sont rares, et les assurances peuvent plus fortement vous "condamner" en cas d'accident)


juste pour montrer le potentiel vitesse/distance là ou l'électrique bloque sur la distance et aussi la vitesse instantanée.
saepho offline Hors ligne VIP icone 22869 points
Premium
Le #2106065
jacob13 a écrit :

saepho a écrit :

Pas mal, même si on peut se demander pourquoi faire un véhicule qui va à 350km/h alors qu'il n'y a quasiment plus d'endroits où tu peux dépasser les 130km/h (même en Allemagne, les portions sont rares, et les assurances peuvent plus fortement vous "condamner" en cas d'accident)


juste pour montrer le potentiel vitesse/distance là ou l'électrique bloque sur la distance et aussi la vitesse instantanée.


Oui, c'est sur, même si à 240km/h, comme on le voit sur des voitures "classiques", nous aurait suffit pour nous "éblouir"

Pour moi, ce qui est vraiment fort, c'est cette autonomie théorique de 1600km, car même si elle n'en fait réellement "que" 1200km en réel, cela serait vraiment énorme, et nous permettrait de nous déplacer vraiment loin sans trop de difficultés
lebonga offline Hors ligne VIP avatar 31708 points
Le #2106074
L'ultracondensateur est la clef ; beaucoup plus léger qu'une batterie classique, ne chauffe pas ; en revanche, il stocke moins que la batterie. Mais ici, vu qu'il y a une PaC pour produire l'électricité, on n'a pas besoin de stocker beaucoup.

Je reste persuadé que c'est le bon compromis. Si les constructeurs plébiscitent l'hydrogène, je ne doute pas que la recherche aboutisse à des moyens moins onéreux de le produire...
skynet offline Hors ligne VIP icone 80965 points
Le #2106080
lebonga a écrit :

L'ultracondensateur est la clef ; beaucoup plus léger qu'une batterie classique, ne chauffe pas ; en revanche, il stocke moins que la batterie. Mais ici, vu qu'il y a une PaC pour produire l'électricité, on n'a pas besoin de stocker beaucoup.

Je reste persuadé que c'est le bon compromis. Si les constructeurs plébiscitent l'hydrogène, je ne doute pas que la recherche aboutisse à des moyens moins onéreux de le produire...


Oui, il faut un mix énergétique, certaines solutions pouvait pallier aux manques des autres
MickHammer offline Hors ligne VIP icone 9435 points
Le #2106081
lebonga a écrit :

L'ultracondensateur est la clef ; beaucoup plus léger qu'une batterie classique, ne chauffe pas ; en revanche, il stocke moins que la batterie. Mais ici, vu qu'il y a une PaC pour produire l'électricité, on n'a pas besoin de stocker beaucoup.

Je reste persuadé que c'est le bon compromis. Si les constructeurs plébiscitent l'hydrogène, je ne doute pas que la recherche aboutisse à des moyens moins onéreux de le produire...


Il n'y a pas que le PB de production de l’hydrogène qui limite l'utilisation de cette technologie pour des voitures ou camion.

Je serais curieux de voir a quelle pression est stocké l’hydrogène dans ce modèle mais de mémoire les 2 normes pour les voitures c'est 400 Bars ou 700 bars contre 13 bars pour le GPL

Il faudrait aussi transporter ce gaz a cette pression ou plus pour ravitailler les stations. Donc des camions citernes

Ou alors il faut faire des réseaux de gaz pour alimenter les stations qui devrons comprimer avant de distribuer.
skynet offline Hors ligne VIP icone 80965 points
Le #2106082
MickHammer a écrit :

lebonga a écrit :

L'ultracondensateur est la clef ; beaucoup plus léger qu'une batterie classique, ne chauffe pas ; en revanche, il stocke moins que la batterie. Mais ici, vu qu'il y a une PaC pour produire l'électricité, on n'a pas besoin de stocker beaucoup.

Je reste persuadé que c'est le bon compromis. Si les constructeurs plébiscitent l'hydrogène, je ne doute pas que la recherche aboutisse à des moyens moins onéreux de le produire...


Il n'y a pas que le PB de production de l’hydrogène qui limite l'utilisation de cette technologie pour des voitures ou camion.

Je serais curieux de voir a quelle pression est stocké l’hydrogène dans ce modèle mais de mémoire les 2 normes pour les voitures c'est 400 Bars ou 700 bars contre 13 bars pour le GPL

Il faudrait aussi transporter ce gaz a cette pression ou plus pour ravitailler les stations. Donc des camions citernes

Ou alors il faut faire des réseaux de gaz pour alimenter les stations qui devrons comprimer avant de distribuer.


Après il s'agit là d'un modèle de course ultra sportif, nul doute que la pression et les conditions de stockage dans un véhicule tout public serait différentes...
BelerNaor offline Hors ligne Héroïque icone 767 points
Le #2106098
Avec de gros reservoirs. si la pression descend trop, est ce que la voiture s'envole comme un ballon?

MickHammer offline Hors ligne VIP icone 9435 points
Le #2106099
skynet a écrit :

MickHammer a écrit :

lebonga a écrit :

L'ultracondensateur est la clef ; beaucoup plus léger qu'une batterie classique, ne chauffe pas ; en revanche, il stocke moins que la batterie. Mais ici, vu qu'il y a une PaC pour produire l'électricité, on n'a pas besoin de stocker beaucoup.

Je reste persuadé que c'est le bon compromis. Si les constructeurs plébiscitent l'hydrogène, je ne doute pas que la recherche aboutisse à des moyens moins onéreux de le produire...


Il n'y a pas que le PB de production de l’hydrogène qui limite l'utilisation de cette technologie pour des voitures ou camion.

Je serais curieux de voir a quelle pression est stocké l’hydrogène dans ce modèle mais de mémoire les 2 normes pour les voitures c'est 400 Bars ou 700 bars contre 13 bars pour le GPL

Il faudrait aussi transporter ce gaz a cette pression ou plus pour ravitailler les stations. Donc des camions citernes

Ou alors il faut faire des réseaux de gaz pour alimenter les stations qui devrons comprimer avant de distribuer.


Après il s'agit là d'un modèle de course ultra sportif, nul doute que la pression et les conditions de stockage dans un véhicule tout public serait différentes...


Les pression que je te donne sont déjà celle utilisé pour les voitures tourisme.

L’hydrogène est très peu dense. Dans 1 m² d’hydrogène il y a très peu d’énergie. Il faut donc le compresser très fortement pour avoir assez d'autonomie.


L'autre solution c'est de le liquéfier mais pour ça il doit être stocker a - 245°.
CoRsCiA offline Hors ligne VIP icone 6560 points
Premium
Le #2106113
L’hydrogène me parait être plus profitable sur le long terme pour tous et la planète que l’électrique.

J’ai hâte de voir cette hypercar faire du run sur circuit.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire