Hyperloop TT : un premier trajet commercial aux Emirats d'ici 2020

Le par Christian D.  |  8 commentaire(s)
Hyperloop TT

Les projets d'Hyperloop TT prennent forme, que ce soit dans la préparation de pistes d'essai en France ou dans l'annonce des premiers projets commerciaux avec les Emirats Arabes Unis.

La société Hyperloop TT fait partie des promoteurs du système Hyperloop qui doit assurer le transport de passagers et de fret à grande vitesse grâce à des modules dans des tubes dépressurisés.

Quelques jours seulement après avoir fait transporter les premiers tubes de sa piste d'essai à taille réelle de Toulouse-Francazal, l'entreprise annonce avoir signé un partenariat avec Aldar Properties PJSC pour la construction d'une première ligne Hyperloop commerciale aux Emirats Arabes Unis.

Hyperloop TT tube

Ce premier système de 10 kilomètres de long contribuera à rapprocher Abou Dhabi et Dubai et sera connecté au site de l'Expo 2020 et à l'aéroport international Al Maktoum et servira de démonstrateur en conditions réelles, avant d'être éventuellement étendu au sein des Emirats Arabes Unis et au-delà.

  

La capsule utilisée sur cette piste aux Emirats sera construite et testée en France, avant d'être acheminée vers la ligne commerciale. Avec cette annonce concrète, Hyperloop TT se place dans la course aux premiers déploiements, phase critique pour le déploiement de ce nouveau mode de transport.


  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Safirion Hors ligne VIP icone 40144 points
Le #2010254
Je vois pas l'intérêt de l'hyperloop pour des trajets aussi court... Il n'aura pas le temps d'atteindre sa vitesse de pointe avant de devoir déjà commencer à décélerer... Sans parler des 4 arrêts sur les 10Km...

Un non sens... Comme beaucoup de projets des émirats...
Anonyme
Le #2010257
Safirion a écrit :

Je vois pas l'intérêt de l'hyperloop pour des trajets aussi court... Il n'aura pas le temps d'atteindre sa vitesse de pointe avant de devoir déjà commencer à décélerer... Sans parler des 4 arrêts sur les 10Km...

Un non sens... Comme beaucoup de projets des émirats...


C'est sûr, mais ça permet de montrer que ça fonctionne en condition d'exploitation commerciale justement, pas juste sur le papier ou en test.

Les plus grandes distances viendront par la suite.

Un parallèle : les réacteurs nucléaires. Le 1er démonstrateur ne produisait que 0.5W (à peine de quoi allumer une ampoule) et on voit les puissances atteintes aujourd'hui (1.6GW pour l'EPR)
Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9acteur_nucl%C3%A9aire
Safirion Hors ligne VIP icone 40144 points
Le #2010260
Kiriito a écrit :

Safirion a écrit :

Je vois pas l'intérêt de l'hyperloop pour des trajets aussi court... Il n'aura pas le temps d'atteindre sa vitesse de pointe avant de devoir déjà commencer à décélerer... Sans parler des 4 arrêts sur les 10Km...

Un non sens... Comme beaucoup de projets des émirats...


C'est sûr, mais ça permet de montrer que ça fonctionne en condition d'exploitation commerciale justement, pas juste sur le papier ou en test.

Les plus grandes distances viendront par la suite.

Un parallèle : les réacteurs nucléaires. Le 1er démonstrateur ne produisait que 0.5W (à peine de quoi allumer une ampoule) et on voit les puissances atteintes aujourd'hui (1.6GW pour l'EPR)
Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9acteur_nucl%C3%A9aire


Certes, mais cette ligne restera à jamais une hérésie de l'histoire de l'hyperloop.

Personne ne garderait un réacteur nucléaire de 0.5W en fonction.
MisterDams Hors ligne Vétéran icone 1940 points
Le #2010265
Safirion a écrit :

Je vois pas l'intérêt de l'hyperloop pour des trajets aussi court... Il n'aura pas le temps d'atteindre sa vitesse de pointe avant de devoir déjà commencer à décélerer... Sans parler des 4 arrêts sur les 10Km...

Un non sens... Comme beaucoup de projets des émirats...


On va pas se mentir, ils vont juste faire un métro nouvelle génération.

Je pense toutefois que c'est bénéfique pour les Emirats (image technologique, regardez on a des sous, tout ça) mais aussi pour Hyperloop TT (image de sérieux du projet et analyse des premiers trajets en situation réelle).

Pour peu que le prix soit adapté en conséquence, c'est du win-win.
CoRsCiA Hors ligne VIP icone 6436 points
Premium
Le #2010271
Kiriito a écrit :

Safirion a écrit :

Je vois pas l'intérêt de l'hyperloop pour des trajets aussi court... Il n'aura pas le temps d'atteindre sa vitesse de pointe avant de devoir déjà commencer à décélerer... Sans parler des 4 arrêts sur les 10Km...

Un non sens... Comme beaucoup de projets des émirats...


C'est sûr, mais ça permet de montrer que ça fonctionne en condition d'exploitation commerciale justement, pas juste sur le papier ou en test.

Les plus grandes distances viendront par la suite.

Un parallèle : les réacteurs nucléaires. Le 1er démonstrateur ne produisait que 0.5W (à peine de quoi allumer une ampoule) et on voit les puissances atteintes aujourd'hui (1.6GW pour l'EPR)
Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9acteur_nucl%C3%A9aire


1.6GW ? ...

Nom de Zeus !!

Anonyme
Le #2010296
En 1968 le futur c'était ça
https://www.youtube.com/watch?v=Sg4Fs3O5LuM

Non non ,je vais pas troller avec la route solaire
lebonga Hors ligne VIP avatar 30963 points
Le #2010349
yves64 a écrit :

En 1968 le futur c'était ça
https://www.youtube.com/watch?v=Sg4Fs3O5LuM

Non non ,je vais pas troller avec la route solaire


C'était pas plus con qu'autre chose...
Anonyme
Le #2010354
lebonga a écrit :

yves64 a écrit :

En 1968 le futur c'était ça
https://www.youtube.com/watch?v=Sg4Fs3O5LuM

Non non ,je vais pas troller avec la route solaire


C'était pas plus con qu'autre chose...


Tu es sérieux la ?

Un train au kérosène,et oui les ingénieurs ont arrêté parce qu'ils avaient prévu la pollution de 2018 ....
"En France, ce projet a temporairement bénéficié de l’appui des pouvoirs publics,"

"Malgré le vif intérêt pour cette nouvelle technologie qui suscita l'engouement d'une vingtaine de pays dont les Etats-Unis3, le projet fut finalement abandonné en faveur du TGV, capable de vitesses équivalentes et pouvant utiliser, à des vitesses plus faibles, le réseau ferroviaire existant."

"Le coût de la propulsion thermique (hélice puis réacteur) dépendait du cours du pétrole et il subit le contre coup du premier choc pétrolier de 1973. Parallèlement, la propulsion électrique par moteur linéaire imposée par les autorités publiques de l'époque n'était pas encore au point pour ce nouveau mode de transport."

https://fr.wikipedia.org/wiki/A%C3%A9rotrain
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar