Une IA en copilote d'un avion espion de l'US Air Force

Le par Jérôme G.  |  0 commentaire(s)
U-2-Dragon-Lady-IA

L'US Air Force a testé une intelligence artificielle en tant que copilote d'un avion de reconnaissance. Une première qui est présentée comme un succès.

Mi-décembre, une intelligence artificielle a volé comme membre d'équipage actif à bord d'un avion militaire de l'US Air Force. Une première qui a eu lieu à bord d'un avion de reconnaissance U-2 Dragon Lady lors d'un vol d'entraînement avec une simulation d'attaque de missile.

Au cours de ce vol d'essai, l'IA avait la charge de l'utilisation d'un capteur et de la navigation tactique, alors que le pilote bien humain était aux commandes de l'avion. Tous deux ont partagé le radar de l'U-2 Dragon Lady.

Selon l'US Air Force, le vol faisait partie d'un scénario qui avait été établi pour opposer l'IA à un autre algorithme informatique dynamique dans le but d'éprouver la technologie. L'armée de l'air américaine parle d'une IA en tant que copilote.

U-2-Dragon-Lady-IAU-2 Dragon Lady avec ARTUµ en copilote ; crédits : US Air Force

Une IA basée sur µZero de DeepMind

L'algorithme d'intelligence artificielle est dénommé ARTUµ. Il est basé sur un algorithme open source µZero qui a été développé par l'entreprise DeepMind spécialisée dans l'intelligence artificielle, et utilisé pour maîtriser rapidement des jeux comme les échecs et le Go.

ARTUµ avait été entraîné avec plus d'un demi-million de simulations par ordinateur. L'alliance entre l'expertise d'un pilote et des capacités de machine learning est présentée comme un succès. ARTUµ a été en mesure de trouver des lanceurs ennemis, alors que le pilote devait repérer des avions menaçants.

La technologie a été conçue de manière à être facilement transférable à d'autres systèmes. Elle doit encore être affinée avec les précieuses données recueillies lors du vol.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire