IA et reconnaissance faciale se combinent pour détecter les maladies sur le visage des patients

Le par  |  18 commentaire(s)
Reconnaissance faciale 1

La société FDNA a récemment publié une étude dans laquelle il est indiqué comment l'intelligence artificielle combinée à la reconnaissance faciale peut permettre de repérer différentes maladies génétiques simplement en analysant le visage d'un patient.

L'étude a été publiée dans la revue Nature Médecine ce 7 janvier. Elle explique ainsi comment FDNA a développé un outil baptisé DeepGestalt à base d'un algorithme d'apprentissage automatique et de reconnaissance faciale  dans le but de dépister des maladies génétiques de façon non invasive.

Reconnaissance faciale 1

La société s'est appuyée sur une base de données de 17 000 clichés de patients afin de couvrir plus de 200 syndromes et entrainer ainsi des algorithmes à repérer des signes de maladies génétiques sur le visage des patients.

Des tests menés sur le syndrome de Cornelia de Lange et le syndrome Angelman ont donné des résultats assez satisfaisants avec 90% de réussite, bien supérieure aux 70% obtenus par les examens réalisés par des spécialistes.

Reste que l'outil n'est là que pour donner des pistes aux médecins, aucun diagnostic précis n'est proposé, mais simplement une liste de troubles possibles. On a déjà vu des modèles d'IA et de reconnaissance faciale exploités pour dépister des maladies, notamment en comparant les images de patients entre chaque visite pour évaluer la progression d'une maladie ou l'apparition de certains symptômes. L'objectif est similaire : proposer un diagnostic et une prise en charge le plus rapidement possible afin d'optimiser l'efficacité du traitement ou de proposer un meilleur accompagnement.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2047939
Intéressant, tant qu'on n'est pas sur un système américain.
-Bonjour, je viens prendre une assurance santé
-Bienvenue, on va faire un scan corporel, mettez-vous là
-Très bien, le scan est fait, vu les risques que vous encourrez, l'assurance santé est établie à 800€ mensuel, vous préférez le prélèvement automatique ou le virement ?

Le pire, c'est qu'une personne célibataire qui veut une bonne "mutuelle" paie déjà 400€/mois, donc le chiffre de 800€ ne serait même pas impossible...
Le #2047943
saepho a écrit :

Intéressant, tant qu'on n'est pas sur un système américain.
-Bonjour, je viens prendre une assurance santé
-Bienvenue, on va faire un scan corporel, mettez-vous là
-Très bien, le scan est fait, vu les risques que vous encourrez, l'assurance santé est établie à 800€ mensuel, vous préférez le prélèvement automatique ou le virement ?

Le pire, c'est qu'une personne célibataire qui veut une bonne "mutuelle" paie déjà 400€/mois, donc le chiffre de 800€ ne serait même pas impossible...


On va d'abord rendre service à l'humanité en soignant via ces IA, ensuite on se servira de leurs données pour faire de l'argent (Assurances, droit aux soins de santé, sociétés pharmaceutiques, etc ...).

Comme d'hab, les pires choses seront faites à partir des meilleures intentions.
Le #2047944
J'aurais aimé qu'une telle technologie existe pour diagnostiquer mon grand père a temps.
Le #2047947
saepho a écrit :

Intéressant, tant qu'on n'est pas sur un système américain.
-Bonjour, je viens prendre une assurance santé
-Bienvenue, on va faire un scan corporel, mettez-vous là
-Très bien, le scan est fait, vu les risques que vous encourrez, l'assurance santé est établie à 800€ mensuel, vous préférez le prélèvement automatique ou le virement ?

Le pire, c'est qu'une personne célibataire qui veut une bonne "mutuelle" paie déjà 400€/mois, donc le chiffre de 800€ ne serait même pas impossible...


400 euros par mois ?

Je hais les mutuelles. C'est un système complètement perverti qui profite aux professionnels de santé.
ça ne tiendrait qu'à moi, je n'aurai pas de mutuelle, mais Sarkozy l'a rendue obligatoire pour que son frère s'en mette encore plus dans les poches.
Le #2047949
yam103 a écrit :

saepho a écrit :

Intéressant, tant qu'on n'est pas sur un système américain.
-Bonjour, je viens prendre une assurance santé
-Bienvenue, on va faire un scan corporel, mettez-vous là
-Très bien, le scan est fait, vu les risques que vous encourrez, l'assurance santé est établie à 800€ mensuel, vous préférez le prélèvement automatique ou le virement ?

Le pire, c'est qu'une personne célibataire qui veut une bonne "mutuelle" paie déjà 400€/mois, donc le chiffre de 800€ ne serait même pas impossible...


400 euros par mois ?

Je hais les mutuelles. C'est un système complètement perverti qui profite aux professionnels de santé.
ça ne tiendrait qu'à moi, je n'aurai pas de mutuelle, mais Sarkozy l'a rendue obligatoire pour que son frère s'en mette encore plus dans les poches.


Pour rappel, une mutuelle ne fait pas de bénéfices

Ce que tu parles est plutôt une assurance santé, qui est là pour faire des bénéfices.
Mais après, il ne faut pas croire, sur 100€ que tu donnes, le bénéfice pour la société n'est "que" de quelques euros.

Pour les 400€, je parle bien des USA, où il n'y a pas de sécurité sociale

Pour ma part, mon assurance santé coute 60€, dont la moitié est payé par mon employeur, donc 30€ à ma charge.

Et vu les problèmes de santé, et les opérations que j'ai subi ses dernières années, dis-toi que j'ai payé 4000€ ces 10 dernières années, sur un total de 40.000€.
Et même avec ce qu'on paie à travers les cotisations sociales, je n'ai payé que 20% de mes dépenses.
On a l'avantage en France d'avoir un système d'entraide, et si un jour (ce que je ne te souhaite pas) tu as un cancer ou autre saloperie, notre système social sera là pour t'aider.
Le #2047956
Perso, ça me fait un peu peur, leur IA à toutes les sauces...
Le #2047971
Avec les IA, c'est celui qui détient les données qui a le pouvoir. Bon, la question c'est donc: mais qui a nos données ? Combien leur a t-on vendu nos données ?
Le #2047980
TatieCardy a écrit :

Avec les IA, c'est celui qui détient les données qui a le pouvoir. Bon, la question c'est donc: mais qui a nos données ? Combien leur a t-on vendu nos données ?


Qui a nos données ? Google, Apple, Microsoft, etc
Combien ? L'accès à la recherche sur internet, les systèmes d'exploitation pour tous les consommateurs, maps et autres noms, tout ce que tu as "gratuitement"...
Le #2047986
Système d'exploitation ? On le paye pas déjà en euros au moment de l'achat de la machine ?
Le #2048018
TatieCardy a écrit :

Système d'exploitation ? On le paye pas déjà en euros au moment de l'achat de la machine ?


Pour Ios ou windows, oui, un petit peu.
Pour Android/Google, il me semble que les groupes (samsung,huawei, etc) ne paient rien.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme