IBM / Realtek : du sans fil à 2,5 Gbps dans la bande 60 GHz

Le par Christian D.  |  4 commentaire(s)
mmWave IBM

IBM s'est associé au taïwanais MediaTek pour développer d'ici trois ans une nouvelle technologie sans fil 100 fois capable d'atteindre des débits de 2,5 Gbps.

Mmwave ibmVerra-t-on prochainement l'émergence d'une nouvelle technologie sans fil capable d'offrir des débits domestiques inégalés ? C'est ce que vont tenter de mettre en place IBM et Realtek au cours d'un partenariat qui va lier les deux sociétés pendant les trois prochaines années.

2,5 Gbps, c'est le débit qu'elles espérent obtenir pour alimenter les applications de vidéo HD ou de transmission de fichiers volumineux entre les matériels informatiques, qu'il s'agisse de lecteurs de média, d'ordinateurs, d'appareils mobiles ou de HD-TV.

Le chipset capable de telles performances utilisera la technologie mmWave ( millimeter Wave ) développée par IBM Labs et agira dans la bande de spectre 60 GHz. Il s'agira donc d'obtenir une nouvelle solution pour éliminer les câbles entre les appareils.


Nouvelle technologie sans fil en vue ?
Si la technologie mmWave est le fruit de quatre années d'études chez IBM Labs, il reste encore à en augmenter la portée et à développer un mode de production adapté à un marché de masse. Les premiers prototypes, dévoilés en 2006, ne sont pas plus grands qu'une pièce de monnaie tout en étant capables de transmettre de la vidéo HD non compressée.

Quand les questions de production seront résolues, le couple IBM / RealTek va tenter de faire adopter la technologie par les grands fabricants. L'implantation de MediaTek sur le marché chinois pourrait alors être un avantage sur ce secteur difficile d'accès pour les sociétés occidentales.

Car tout reste à construire pour le mmWave, à commencer par un écosystème et une reconnaissance des principaux fabricants, ainsi que l'éventualité d'une standardisation et de la réservation des ressources spectrales. Sans compter la présence de rivaux comme le WiMAX, déjà soutenu par de nombreux acteurs de premier ordre.
  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information
  • IBM dévoile sa technologie de gravure en 2 nm
    IBM dévoile sa technologie de gravure en 2 nm élargissant encore les perspectives de miniaturisation des composants.
  • La technologie Millipede d'IBM
         On le sait, la course à la rentabilité fait rage dans le domaine du stockage de données, surtout afin de stocker de plus en plus de données sur des surfaces de plus en plus petites.

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
bat-dan offline Hors ligne Héroïque avatar 779 points
Le #188635
C'est fou les ava,cées de la technologie... Bientôt on aura un magnetoscope HD complet entièrement intégré dans la télécommande...
yoadip offline Hors ligne Vénéré avatar 2756 points
Le #188636
Hum 60GHz me semble élevé lol certain vont proner que c'est risque pour la santé.
Bref sinon je sens que le sans-fil sera moins cher que le fil bientôt lol.
Hiwyx offline Hors ligne Vétéran avatar 1281 points
Le #188644
Lorsque l'on réduit la longueur d'onde, ça n'abaisse pas la portée ?
Je dis ça par rapport à la dernière phrase, je ne suis pas sûr que ce soit un concurrent au WiMAX, qui est un candidat à la 4G. La technologie d'IBM semble être une technologie "d'appartement" plutôt dans l'esprit Wifi.
Gourmet offline Hors ligne Vénéré avatar 4713 points
Le #188658
@bat-dan :
C'est déjà le cas avec les magnétoscopes hébergés : la télécommande c'est ton mobile !
@Hiwyx : Oui pour la règle générale (l'affaiblissement varie avec le carré de la fréquence). Localement on peut observer des nuances. Prenons ta torche (focalisée il est vrai) de 10W : elle peut être vue à plusieurs km et pourtant nous sommes dans le domaine du micron de longueur d'onde.
En revanche dès qu'il y a du brouillard, POUF : plus de lumière dès les quelques mètres franchis alors que les longueurs d'onde supérieures (métriques et au-delà passent encore très bien. Normal, les goutelettes d'eau sont grosso modo de la taille de la longueur d'onde : elles diffractent donc largement le flux lumineux.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire