Thomas Reynaud (Iliad / Free) pas favorable à un retour à trois opérateurs

Le par  |  9 commentaire(s) Source : Les Echos
Free-logo

Le directeur général d'Iliad ne croit pas qu'une consolidation télécom soulagera les problématiques du marché télécom français.

A l'inverse d'un Stéphane Richard, PDG d'Orange, qui espère depuis plusieurs années une consolidation du marché télécom français qui conduirait à un retour à trois opérateurs, Thomas Reynaud, directeur général d'Iliad / Free, estime au contraire que ce ne serait pas forcément une bonne idée.

Iliad logoFree a connu un ralentissement d'activité et des pertes d'abonnés en 2018 et entend bien désormais remonter la pente après la réorganisation de la direction et l'instauration du plan stratégique Odyssée 2024 portant sur les fronts de la fibre optique autant que de la 4G et de la 5G.

Mais, comme Orange cette fois, l'opérateur ne passe pas que les offres à prix cassé à vie comme ont pu les proposer SFR et Bouygues Telecom soient une solution de long terme.

Thomas Reynaud indique aux Echos que "les opérateurs qui ont fait cela ont tenté de forcer un retour à un marché à trois opérateurs au lieu de quatre. Nous pensons que ce serait une erreur : ce serait moins de concurrence et moins d'investissement."

Pour Free, l'objectif est maintenant clairement de faire migrer les abonnés du petit forfait à 2 € vers les offres 4G puis 5G pour renforcer la rentabilité et de poursuivre la conquête des clients côté fibre.

C'est aussi la logique nécessaire pour assurer les investissements dans les réseaux et la capacité à obtenir des fréquences dans la future 5G. De fait, les petits prix pratiqués au début de l'existence de l'opérateur pour capter rapidement des clients ne correspondent plus à la stratégie d'un opérateur désormais mature, fait valoir le directeur général d'Iliad. On a pu aussi s'en apercevoir côté fixe avec l'arrivée de la Freebox Delta.

Free a aussi une carte à jouer sur le marché entreprise, terre de nouvelles opportunités et dont Thomas Reynaud indique que l'opérateur espère capter 5% de part de marché d'ici 2024, ce qui va demander des efforts face au "duopole entre Orange et SFR" actuel pour un marché de presque 10 milliards d'euros.

Et pour rappel, vous pouvez consulter les forfaits mobiles et internet en promotion chez B&You & Bouygues, Free, Sosh & Orange, mais aussi chez Cdiscount Mobile avec son forfait 100 Go à seulement 9,99 € par mois ou encore Red et SFR qui viennent de lancer de nouvelles promotions aujourd'hui.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2062384
Ben ouhai, c'est surtout pas le bon moment....
Le #2062389
lebonga a écrit :

Ben ouhai, c'est surtout pas le bon moment....


Le bon moment ça dépend pour qui demande à Steph Richard lui il est chaud
Le #2062394
Le grand débat : 3 ou 4 opérateurs à l'échelle d'un petit pays comme la France
Le grand silence : 1 ou 2 navigateurs (hors forks) et moteurs de recherche (hors "proxy") à l'échelle mondiale
Le #2062396
Il y aurait un fort risque d'entente sur les prix, ce que rêvent de faire les trois autres, comme au bon vieux temps
Le #2062404
itinérance free 4g hors france impecable et son data de 30go (plus,) suffisant



ici 666 deux relai 4g free je me plains pas, sauf quand le lycée est la hors vacances la journéee, je bascule chez la voisine avec sa permission sur freeboite


bonne personne, qui aime les animaux, et en a, a été eleveuse, , ma fifille va chez elle tjrs, comme mno ancienne mrote tumeur 12 a,ns un mois, decxente verticale... enterree aps lonavec mon bgerger allemanf MOKI ans inssufisance reinale, ENETRRE A COT2
Le #2062413
NannyFox a écrit :

Le grand débat : 3 ou 4 opérateurs à l'échelle d'un petit pays comme la France
Le grand silence : 1 ou 2 navigateurs (hors forks) et moteurs de recherche (hors "proxy" à l'échelle mondiale


- Fais un rapport avec le nombre d'opérateurs en France par rapport à ceux en Chine, en Russie ou dans une nation africaine (à population proportionnelle). Tu verras qu'on est vraiment privilégié.

- 2 navigateurs vraiment différents à l'échelle mondiale ? A mon avis tu as des poupées aux doigts qui t'empêchent de compter. J'espère que tu ne souffres pas trop.

Il est clair qu'ils se ressemblent tous (comme toutes les voitures ont 4 roues, un moteur et un volant) mais ce n'est que l'UI et non la conception au niveau du code.

De plus, si tu parles navigateurs ici, tu vas vite te rendre compte que c'est tout... Sauf
le silence. Essayes, tu verras, c'est très amusant les débats (stériles) sur le meilleur navigateur à utiliser.


Même remarque pour les moteurs de recherche. J'en dénombre plus d'une dizaine sans réfléchir...
Le #2062470
Ulysse2K a écrit :

NannyFox a écrit :

Le grand débat : 3 ou 4 opérateurs à l'échelle d'un petit pays comme la France
Le grand silence : 1 ou 2 navigateurs (hors forks) et moteurs de recherche (hors "proxy" à l'échelle mondiale


- Fais un rapport avec le nombre d'opérateurs en France par rapport à ceux en Chine, en Russie ou dans une nation africaine (à population proportionnelle). Tu verras qu'on est vraiment privilégié.

- 2 navigateurs vraiment différents à l'échelle mondiale ? A mon avis tu as des poupées aux doigts qui t'empêchent de compter. J'espère que tu ne souffres pas trop.

Il est clair qu'ils se ressemblent tous (comme toutes les voitures ont 4 roues, un moteur et un volant) mais ce n'est que l'UI et non la conception au niveau du code.

De plus, si tu parles navigateurs ici, tu vas vite te rendre compte que c'est tout... Sauf
le silence. Essayes, tu verras, c'est très amusant les débats (stériles) sur le meilleur navigateur à utiliser.


Même remarque pour les moteurs de recherche. J'en dénombre plus d'une dizaine sans réfléchir...


Concernant les opérateurs, j'ai peut-être manqué de clarté : je préfère 4 à 3, bien entendu, et ça reste une chose importante à surveiller. Mais ce que je voulais souligner, c'est que quand bien même on n'en aurait que 3, la situation resterait bien plus confortable que celle des navigateurs ou des moteurs de recherche. D'autant plus que l'Arcep veille au grain, et qu'à mon avis si elle autorisait un retour à 3 et voyait des abus, elle n'hésiterait pas à ressortir la hâche

Concernant les navigateurs, je compte les moteurs. Il y a celui de Google et celui de Mozilla, et c'est à peu près tout. Le reste, c'est des forks soit qui suivent ces moteurs, soit qui se sont "arrêté" à des versions précédentes de ces mêmes moteurs.
Je ne tiens pas à rentrer dans le débat duquel est mieux que l'autre, qui est sans doute assez stérile effectivement, juste à souligner qu'il n'y a que 2 moteurs dans les 99.9% de navigateurs en usage et maintenus.

Concernant les moteurs de recherche, pareil je compte ceux qui indexent vraiment (et qui ont un index vraiment significatif et utilisable). Google et Bing. Bon, okay j'ai omis Baidu et Yandex, mais disons qu'ils ne font pas parti des choix pour les internautes qui ne parlent ni chinois ni russe.
Je serais curieux de savoir quels autres moteurs de recherche, possédant un vrai index copieux, tu dénombres. A ma connaissance, Duck repose essentiellement sur Bing, Yahoo et Qwant aussi, Startpage est un pur proxy Google, Ecosia est aussi un pur proxy il me semble, mais je sais plus sur qui. C'est triste.
Le #2062572
NannyFox a écrit :

Ulysse2K a écrit :

NannyFox a écrit :

Le grand débat : 3 ou 4 opérateurs à l'échelle d'un petit pays comme la France
Le grand silence : 1 ou 2 navigateurs (hors forks) et moteurs de recherche (hors "proxy" à l'échelle mondiale


- Fais un rapport avec le nombre d'opérateurs en France par rapport à ceux en Chine, en Russie ou dans une nation africaine (à population proportionnelle). Tu verras qu'on est vraiment privilégié.

- 2 navigateurs vraiment différents à l'échelle mondiale ? A mon avis tu as des poupées aux doigts qui t'empêchent de compter. J'espère que tu ne souffres pas trop.

Il est clair qu'ils se ressemblent tous (comme toutes les voitures ont 4 roues, un moteur et un volant) mais ce n'est que l'UI et non la conception au niveau du code.

De plus, si tu parles navigateurs ici, tu vas vite te rendre compte que c'est tout... Sauf
le silence. Essayes, tu verras, c'est très amusant les débats (stériles) sur le meilleur navigateur à utiliser.


Même remarque pour les moteurs de recherche. J'en dénombre plus d'une dizaine sans réfléchir...


Concernant les opérateurs, j'ai peut-être manqué de clarté : je préfère 4 à 3, bien entendu, et ça reste une chose importante à surveiller. Mais ce que je voulais souligner, c'est que quand bien même on n'en aurait que 3, la situation resterait bien plus confortable que celle des navigateurs ou des moteurs de recherche. D'autant plus que l'Arcep veille au grain, et qu'à mon avis si elle autorisait un retour à 3 et voyait des abus, elle n'hésiterait pas à ressortir la hâche

Concernant les navigateurs, je compte les moteurs. Il y a celui de Google et celui de Mozilla, et c'est à peu près tout. Le reste, c'est des forks soit qui suivent ces moteurs, soit qui se sont "arrêté" à des versions précédentes de ces mêmes moteurs.
Je ne tiens pas à rentrer dans le débat duquel est mieux que l'autre, qui est sans doute assez stérile effectivement, juste à souligner qu'il n'y a que 2 moteurs dans les 99.9% de navigateurs en usage et maintenus.

Concernant les moteurs de recherche, pareil je compte ceux qui indexent vraiment (et qui ont un index vraiment significatif et utilisable). Google et Bing. Bon, okay j'ai omis Baidu et Yandex, mais disons qu'ils ne font pas parti des choix pour les internautes qui ne parlent ni chinois ni russe.
Je serais curieux de savoir quels autres moteurs de recherche, possédant un vrai index copieux, tu dénombres. A ma connaissance, Duck repose essentiellement sur Bing, Yahoo et Qwant aussi, Startpage est un pur proxy Google, Ecosia est aussi un pur proxy il me semble, mais je sais plus sur qui. C'est triste.


1. J'aime taquiner et en plus on est vendredi (jour des trolls)

2. J'avais parfaitement compris ton raisonnement et où tu voulais en venir mais bon... Je suis d'une fabuleuse humeur ce jour et cela a été plus fort que moi de "jouer" sur les mots.

3. Pour les moteurs de recherche hyper performants, je suis d'accord avec toi, il n'en existe que peu et Google reste (malheureusement) au sommet de la pile d'assiettes.

Voilà, te prend pas la tête quand je suis d'humeur taquine, je fonce dans le tas mais toujours avec le sourire Je te souhaite un bon WE ceci dit
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme