IM-RAT : un utilisateur et voyeur condamné

Le par  |  1 commentaire(s)
oeil-numerique

Après le démantèlement du cheval de Troie IM-RAT vendu comme outil d'administration à distance, une condamnation tombe pour un utilisateur britannique et voyeur.

Âgé de 27 ans, un homme résidant dans la ville de St Helens en Angleterre vient d'être condamné par la justice britannique à une peine de prison de deux ans. Il avait infecté des ordinateurs de victimes avec un malware, puis avait pris le contrôle de leurs webcams pour les espionner.

Parmi les victimes, au moins trois femmes. Selon la North West Regional Organised Crime Unit, l'homme avait utilisé " des méthodes hautement technologiques pour obtenir des vidéos et images privées de victimes innocentes pour sa propre satisfaction sexuelle. "

Cette affaire est en rapport avec celle de l'outil IM-RAT (Imminent Monitor Remote Access Trojan) dont le Britannique était un utilisateur. Il avait été arrêté fin novembre 2019 à la suite d'une opération internationale de démantèlement.

imminent-monitor
Imminent Monitor était vendu en ligne depuis 2012 sous l'apparence d'un outil légitime d'administration à distance conçu pour les systèmes d'exploitation Windows. L'homme avait utilisé un compte PayPal avec son propre nom et son adresse email personnelle pour l'achat.

Il est probable que d'autres enquêtes sur des utilisateurs d'IM-RAT vont se poursuivre. L'infrastructure du spyware a été mise hors d'état de nuire et plus d'une dizaine de personnes parmi les principaux utilisateurs ont été interpellées.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2087911
"L'homme avait utilisé un compte PayPal avec son propre nom et son adresse email personnelle pour l'achat."

Un amateur..
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme