Impôts : Bercy porte plainte pour cyberescroquerie

Le par Jérôme G.  |  2 commentaire(s)
impots-phishing

Le ministère du Budget a porté plainte contre X pour escroquerie. Ces fameux emails d'hameçonnage qui font miroiter un remboursement d'impôt pour dérober des données personnelles.

impots-phishingSuite à la découverte d'une erreur dans les calculs, un email fait croire à un remboursement d'impôt, et propose pour cela d'accéder à un formulaire en ligne. Un faux site prend alors une apparence officielle et tente d'obtenir des données personnelles de l'utilisateur comme ses coordonnées bancaires.

Un cas de phishing très classique qui revient fréquemment. Quand ce n'est pas le ministère du Budget qui est pris comme pseudo alibi, ce sont par exemple les caisses d'allocations familiales pour toujours soi-disant prétendre à un remboursement.

Le ministère du Budget a décidé de porter plainte contre X pour escroquerie. Selon les informations de Le Parisien, un faux site aurait déjà été repéré aux Pays-Bas.

Rappelons que ce n'est toutefois pas la première fois qu'une telle plainte est déposée, et manifestement la tentative d'arnaque perdure.

Elle est relativement simple à déjouer compte-tenu de nombreuses fautes d'orthographe dans l'email de phishing. Par ailleurs, le ministère rappelle que l'administration fiscale ne demande jamais les coordonnées de comptes ou de cartes bancaires.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Sukebe offline Hors ligne VIP icone 7182 points
Le #869191
Toujours ces histoires de fautes d'orthographe, c'est fou que ces gens ne veuillent pas passer quelques minutes pour faire une bonne traduction sans fautes, c'est possible avec le net ou un logiciel


Ma Pomme-Tao offline Hors ligne Héroïque avatar 976 points
Le #869271
Le prétexte des fautes d'orthographe n'en est pas un vu le nombre de fautes d'orthographe qui traîne sur la totalité du Web,.
Que cela soit sur les pages du Web français ou les pages Web étrangères écrites en français, nos enseignants en français, doivent avoir les cheveux qui se dressent sur la tête.

Ce que je trouve lamentable, c'est que tous les opérateurs et les hébergeurs de sites Internet ne soient pas responsabilisés à ces faits comme ils devraient l'être vis à vis des virus et des SPAM.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire