L'impression 3D ne décolle pas : Makerbot se sépare du tiers de ses effectifs

Le par  |  16 commentaire(s)
Makerbot replicator

Il y a quelques années de cela, les imprimantes 3D annonçaient leur arrivée sur le secteur du grand public. Mais la révolution annoncée peine finalement à véritablement s'installer, et le domaine s'adresse toujours à un marché de niche.

Pour la quatrième fois en l'espace de deux ans à peine, le spécialiste de l'impression 3D MakerBot taille dans ses effectifs. Et cette restructuration est particulièrement importante, puisque l'on parle désormais de 30% des employés licenciés d'ici la fin du mois.

Makerbot imprimante 3D replicator mini

Au passage, la restructuration est accompagnée d'un changement stratégique : Makerbot va recentrer ses activités vers l'impression 3D dédiée aux professionnels et dans le domaine éducatif, laissant ainsi de côté le marché des particuliers. Makerbot indique souhaiter se soulager de la pression et de la distraction offerte par les tendances du marché qui restent trop volatiles pour permettre d'assurer des investissements à court terme.

MakerBot avait été rachetée par Stratasys en 2013 pou 403 millions de dollars tout en continuant à assurer un fonctionnement indépendant. L'année dernière, le groupe avait déjà fermé une usine située à Brooklyn un an à peine après son ouverture, la demande des imprimantes 3D n'ayant pas rencontré le succès attendu.

Le fabricant a également connu quelques mésaventures avec sa cinquième génération d'imprimantes, notamment au niveau de la qualité. Malgré un marché que l'on annonçait porteur, l'impression 3D reste très limitée à l'heure actuelle. Les modèles permettant d'obtenir des réalisations prêtes à l'emploi restent difficilement accessibles et coutent plusieurs milliers d'euros. De plus, les réalisations affichent encore des dimensions très réduites, et les matériaux se limitent bien souvent au plastique pour des rendus bon marché...

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1952877
Évidemment ! qu'est ce que le grand public en a à foutre de réaliser des pauvres pièces en plastique ? encore une niche minuscule, pas viable et chééééérrrrrre. Un peu comme la TV 3d quoi
Le #1952882
Dimensions trop réduites, prix trop important, pas de modèle "16 millions" de couleur et besoin très limité en fait. N?e peut pas prendre. Ca prendrait si ça permettait d'imprimer un truc en 50 par 50, en couleur, pour 300 euros... Jouable niveau tarif mais pas demain la veille.
Le #1952886
smartmeister a écrit :

Évidemment ! qu'est ce que le grand public en a à foutre de réaliser des pauvres pièces en plastique ? encore une niche minuscule, pas viable et chééééérrrrrre. Un peu comme la TV 3d quoi


Le produit est juste pas au point, c'est tout. Un jour ça arrivera chez toi, comme est arrivé un jour l'iphone.
Le #1952912
l'iphone n'a pas été le premier smartphone, il en existait déjà depuis des années, mais il était différent, plus simple. Ce sera pareil avec les imprimantes 3D. On verra un jour un modèle pratique, convivial, simple qui lancera vraiment la mode.

Du coté matériels, Moulinex/Seb propose maintenant des appareils ménagers réparables. Pour le moment, seuls les réparateurs pourront avoir les plans des pièces imprimables. S'ils publient un jour les plans des pièces d'usure en libre accès, on aura fait un grand pas et d'autres fabricants suivront.

Perso j'ai une usine à gaz qu'il faut régulièrement calibrer, qui n'imprime qu'en une couleur et ça prend une après-midi.... Il existe des techno laser+polymère qui ne prennent que quelques minutes, mais les prix sont trop élevés.
Le #1952913
Ça sera intéressant quand le système pourra reproduire une pièce en autonomie comme une photocopieuse ,là il y aura une utilité.
Passer des heures à concevoir la pièce puis d'autres à la réaliser,sans compter les ratés
mais le marché de niche des bidouilleurs semble trop restreint.
Le #1952922
oldjohn a écrit :

smartmeister a écrit :

Évidemment ! qu'est ce que le grand public en a à foutre de réaliser des pauvres pièces en plastique ? encore une niche minuscule, pas viable et chééééérrrrrre. Un peu comme la TV 3d quoi


Le produit est juste pas au point, c'est tout. Un jour ça arrivera chez toi, comme est arrivé un jour l'iphone.



Anonyme
Le #1952923
cycnus a écrit :

Dimensions trop réduites, prix trop important, pas de modèle "16 millions" de couleur et besoin très limité en fait. N?e peut pas prendre. Ca prendrait si ça permettait d'imprimer un truc en 50 par 50, en couleur, pour 300 euros... Jouable niveau tarif mais pas demain la veille.


Exactement, c'est avant tout une histoire de tarif. Cela dit, sauf à vraiment un très bas prix, pas sûr que ça s'installe chez beaucoup de particuliers à l'heure de la dématérialisation...
Le #1952924
bugmenot a écrit :

cycnus a écrit :

Dimensions trop réduites, prix trop important, pas de modèle "16 millions" de couleur et besoin très limité en fait. N?e peut pas prendre. Ca prendrait si ça permettait d'imprimer un truc en 50 par 50, en couleur, pour 300 euros... Jouable niveau tarif mais pas demain la veille.


Exactement, c'est avant tout une histoire de tarif. Cela dit, sauf à vraiment un très bas prix, pas sûr que ça s'installe chez beaucoup de particuliers à l'heure de la dématérialisation...


http://www.gearbest.com/3d-printers/pp_123286.html

Ils ont de la concurrences aussi sur les petits objets, sa tape moins esthétiquement au niveau du boitier mais sa fait sont taf.
Anonyme
Le #1952928
drahus a écrit :

bugmenot a écrit :

cycnus a écrit :

Dimensions trop réduites, prix trop important, pas de modèle "16 millions" de couleur et besoin très limité en fait. N?e peut pas prendre. Ca prendrait si ça permettait d'imprimer un truc en 50 par 50, en couleur, pour 300 euros... Jouable niveau tarif mais pas demain la veille.


Exactement, c'est avant tout une histoire de tarif. Cela dit, sauf à vraiment un très bas prix, pas sûr que ça s'installe chez beaucoup de particuliers à l'heure de la dématérialisation...


http://www.gearbest.com/3d-printers/pp_123286.html

Ils ont de la concurrences aussi sur les petits objets, sa tape moins esthétiquement au niveau du boitier mais sa fait sont taf.


Ouais mais 300$ (sans parler des matériaux et du risque de panne) pour imprimer une babiole 2 fois par an, personnellement je préfèrerai faire comme quand j'avais pas d'imprimante : un saut de puce dans une boutique qui fait ça à côté de chez moi.
Le #1952929
Ça me surprendrais beaucoup que tout le monde aura sa propre imprimante 3d. Je crois plus que sera un truc de centre d'impression 3d ou une app pour emprunter les services de une de quelqu'un qui en possède dans sa ville. Tu fait faire ce que tu veux ça imprime la bas et un drone te l'apporte chez toi.

Ça va permettre de profiter d'une machine haut de gamme sans la payer parce que sincèrement, même ultra moderne, c'est pas le truc que tu utilise chaque jour. Ça vaut pas la peine d'en posséder une uniquement pour soi et l'avoir dans les pattes.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]