Depuis 6 ans, l'informatique a créé plus d'emplois qu'elle n'en a détruit en France.

Le par  |  14 commentaire(s)
informatique

L'informatique et tout ce qui en découle auront de nouveau créé plus d'emploi qu'elle n'en aura détruit en France l'année passée.

Selon des données partagées par Syntec Numérique, la création d'emplois en relation avec le secteur informatique et les logiciels aura affiché une nette progression en 2016. Le cabinet d'étude rapporte ainsi une hausse de 2,8% des emplois dans le secteur en 2016 avec une prévision de +3% pour 2017.

Et l'optimisme est également partagé par le syndicat national ESN des éditeurs de logiciels et sociétés de conseil en technologie qui envisage également une croissance pour l'emploi dans l'ensemble du secteur IT.

informatique

Rassemblées par BIPE, les données permettent de confirmer que le secteur des activités informatiques et services d'information en France a créé plus d'emploi qu'il n'en a perdu et ce, pour la sixième année consécutive. En 2015, le secteur avait amené la création de 14 000 emplois nets, en 2016 il y aurait presque 18 000 emplois ainsi créés.

Un récent sondage indique que 90 % des entreprises du secteur de l'informatique souhaitent continuer les recrutements en 2017. Pour certains postes, les entreprises auraient même de plus en plus souvent des difficultés à trouver les candidats adaptés aux postes proposés, la demande de personnel augmentant plus vite que la formation.

Les postes impliquant des responsabilités et une formation élevées dans l'informatique sont ainsi particulièrement prisés par les entreprises. C'est le cas d'Alten Recrute qui propose de nombreuses annonces en ce sens. Les offres d'emploi d'ingénieur chez Alten sont en augmentation, et les entreprises tentent désormais de séduire leurs chefs de projet en investissant dans des sites de plus en plus fournis, agrémentés de blogs et autres informations sur la société et le cadre de vie de leurs employés pour tenter de motiver les candidatures.

Avec l'informatisation de l'ensemble des systèmes du quotidien, la démocratisation des objets connectés et l'émergence de l'intelligence artificielle associée à la robotique, le secteur informatique présente des perspectives de carrières illimitées. Les formations devront alors suivre le mouvement pour produire très rapidement une nouvelle génération de salariés à même de répondre à de nouveaux enjeux numériques.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1959006
Comme toutes les révolutions industrielles. On a prédit un désastre à chaque fois et à chacune de ces étapes, le monde s'est adapté.

Par contre la prochaine, malgré qu'il n'y ai pas de changement d'énergie comme pour les premières, sera celle de l'IA. Et là, je suis déjà moins enthousiaste. On verra.
Le #1959012
Heu ouai ....

Et les nombres d'emplois détruits ?

Même pas de chiffres à opposer aux créations ?

Qu'est-ce qui me prouve que le titre de l'actualité est juste ?
Le #1959013
Ouais bah attendons la robotisation et l'intégration d'IA, et là ça risque de changer.
Le #1959015
Safirion a écrit :

Ouais bah attendons la robotisation et l'intégration d'IA, et là ça risque de changer.


L'homme fait tout pour ne plus travailler, et après se plaint qu'il n'y a plus de travail ...
Le #1959019
FRANCKYIV a écrit :

Safirion a écrit :

Ouais bah attendons la robotisation et l'intégration d'IA, et là ça risque de changer.


L'homme fait tout pour ne plus travailler, et après se plaint qu'il n'y a plus de travail ...


- Du travail ! Du travail ! Du travail !
- Tu veux vraiment du travail ?
- T'es fou, c'est pour rigoler avec mes potes que je suis ici

Blague dans le coin, la mondialisation, la perte exponentielle de qualification et la part sans cesse croissante que les personnes veulent allouer aux loisirs, ne vont pas arranger les choses. Révolution industrielle ou pas.
Le #1959030
FRANCKYIV a écrit :

Safirion a écrit :

Ouais bah attendons la robotisation et l'intégration d'IA, et là ça risque de changer.


L'homme fait tout pour ne plus travailler, et après se plaint qu'il n'y a plus de travail ...



Le #1959039
Rassemblées par BIPE, les données permettent de confirmer que le secteur des activités informatiques et services d'information en France a créé plus d'emploi qu'il n'en a perdu et ce, pour la sixième année consécutive.

Le titre est donc complètement faux. L'informatique n'a pas créé plus d'emplois qu'elle n'en a détruits. Car l'informatique ne détruit pas que des emplois dans l'informatique. Elle détruit aussi des emplois dans ce qu'elle automatise. Et si elle ne le faisait pas, elle ne serait pas facteur de progrès en augmentant la productivité. Ne pas se faire d'illusions, des emplois, il y en aura de moins en moins dans les 50 prochaines années du fait de l'informatique et de la robotisation qu'elle porte. C'est très bien mais il faudra apprendre à partager le travail si on ne veut pas éviter une crise majeure et durable.
Le #1959043
Oh la grosse douille !

"le secteur des activités informatiques et services d'information en France a créé plus d'emploi qu'il n'en a perdu"

Ok, donc l'informatique a bien détruit énormément d'emploi. Ça me paraissait bizarre aussi !

Merci cycnus pour avoir relevé ca, j'avais pas cramé la douille... Faut vraiment que j'arrête de lire les articles en diagonale....
Le #1959069
En 1980, au tout début de l'informatique, il n'y avait pas de chômage, et du temps plein pour tout le monde.
Aujourd'hui, on a 30% des français qui sont en recherche de travail, ce qui fait plus de 10 millions de chômeurs...

Alors oui, il ne faut pas oublier que l'informatique/internet a permis d'offrir beaucoup plus pour beaucoup moins, mais derrière, cela se paie....

Et ne dites pas que c'est mieux ailleurs, en Angleterre, on a inventé le cdi à 0h/mois, en Allemagne, le salaire à 3€ de l'heure (et ils ne travaillent en moyenne "que" 28h/mois), et même en Chine, le taux de chômage dépasserait les 20%...
Le #1959144
Safirion a écrit :

Oh la grosse douille !

"le secteur des activités informatiques et services d'information en France a créé plus d'emploi qu'il n'en a perdu"

Ok, donc l'informatique a bien détruit énormément d'emploi. Ça me paraissait bizarre aussi !

Merci cycnus pour avoir relevé ca, j'avais pas cramé la douille... Faut vraiment que j'arrête de lire les articles en diagonale....



Mais je ne comprends pas vos commentaires .. On parle bien du delta, c'est ça qui est positif.
A la fin il y a moins de monde au chômage et plus en moins en emploi puisque le solde est positif.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]