L'intelligence artificielle s'installe sur Raspberry Pi

Le par  |  1 commentaire(s)
raspberry pi3

Portée par la démocratisation des nano ordinateurs et de microcontrôleurs, l'Intelligence artificielle s'invite désormais entre les mains des particuliers.

L'intelligence artificielle prend une part grandissante dans le quotidien des utilisateurs, qu'il s'agisse de converser avec son smartphone au fil des divers assistants (Siri, Alexa, Google Assistant ou encore Cortana), ou même de prendre des renseignements auprès de chatbots sur les réseaux sociaux.

Secteur en véritable expansion, l'IA souhaite faciliter la vie des utilisateurs, puiser dans la puissance du big data et des supercalculateurs les plus imposants pour faire ressortir des données jusqu'ici jamais proposées, tant au niveau des particuliers qu'auprès des professionnels, et notamment des annonceurs.

Raspberry Pi3 0

Pourtant, chaque projet n'a pas la même ambition, et la démocratisation des nano-ordinateurs avec notamment le célèbre Raspberry Pi qui permet à chacun de s'essayer au pilotage d'une IA, qu'elle soit basique ou plus évoluée.

Mycroft propose ainsi une IA open source taillée pour la plateforme Raspberry Pi. Les bidouilleurs peuvent ainsi brancher simplement un micro et une enceinte à leur plateforme pour commencer à discuter avec un assistant virtuel doté d'une synthèse vocale. L'aspect open source du projet devrait permettre à la communauté de faire rapidement évoluer l'IA afin de la rendre de plus en plus performante, de lui ajouter de nouvelles tâches ou même d'envisager pouvoir la transposer vers d'autres systèmes par la suite.

Il devient même possible d'intégrer l'assistant pour guider les utilisateurs sur son propre site, après avoir transformé son Raspberry en serveur Web, comme indiqué sur le guide digital de 1&1, et proposer une expérience comparable aux chatbots qui envahissent désormais Facebook.

raspberry pi3D'ailleurs, ces chatbots sont également de la partie sur Raspberry, Amazon ayant récemment partagé les codes de son assistant Alexa tout comme Facebook. Microsoft de son côté continue de privilégier sa propre plateforme Windows 10 IoT.

Google participe également largement à la démocratisation de l'intelligence artificielle auprès des particuliers et de la communauté des utilisateurs de Raspberry Pi. Le géant du Web a ainsi partagé une grande partie de ses modules d'apprentissage automatique et d'analyses prédictives. Ces partages fonctionnent à double sens, puisque plus il y a d'utilisateurs, plus les remontées de bugs ou d'améliorations sont nombreux, ce qui permet de faire évoluer les IA plus vite.

Réservé à une poignée de bidouilleurs il y a quelques années, le Raspberry Pi a su évoluer tout en conservant sa communauté. Désormais, les projets s'appuyant sur la plateforme intéressent les géants de l'industrie de l'informatique et du Web, au point qu'Asus annonce se lancer dans le domaine en proposant son propre équivalent baptisé Tinker Board.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1953854
J'ai les 3 modèles et plus ça va, plus c'est plaisant à bidouiller
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]